Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3499 fois

Gaza -

« Anarchie créative » dans la Bande de Gaza

Par

Contrairement aux autres personnes dans le monde, les Gazaouis ont décompté les dernières secondes de 2008 en s'attendant à la prochaine attaque aérienne israélienne, au bombardement par un blindé, ou au lancement d'un missile depuis les bateaux de guerre croisant juste au large. Beaucoup de nos enfants ont pensé que l'éclat des explosions étaient des feux d'artifice avec lesquels les militaires israéliens voulaient leur marquer l'avènement de la Nouvelle Année.

« Anarchie créative » dans la Bande de Gaza


Mais beaucoup trop d'enfants ont été choqués d'apprendre que certains de leurs pairs étaient soit blessés soit tués. C'est ensuite qu'ils ont découvert qu'Israël voulait qu'ils aient un macabre accueil de l'année 2009.

La nuit dernière, la dernière de 2008, a été la plus abominable et la plus horrible pour tous les gazaouis. Presqu'à chaque moment, une bombe tombait sur des maisons civiles, ou autres cibles qui avaient déjà été réduites à l'état de décombres. Au moins 10 personnes ont été tuées et beaucoup d'autres blessées. Parmi les cibles bombardées par les Forces d'agression israélienne, il y avait le ministère de la Justice, le ministère de l'Education et le Conseil Législatif.

Bombarder ces institutions n'a rien à voir avec l'isolement du Hamas ou l'affaiblissement de la résistance. Les intentions israéliennes semblent être de créer ce que la Secrétaire d'Etat US Condolezza Rice a appelé « une anarchie créative ». En effet Israël a toujours voulu garder les Palestiniens dans une vie de désordre. Ils veulent que le chaos prévale dans la Bande de Gaza. Ils veulent éliminer tout système législatif ou judiciaire et le remplacer par la loi de la jungle qui existait avant que le Hamas prenne le pouvoir.

Un tel état d'anarchie pourrait être perpétué en gardant les palestiniens de Gaza ignorants et illettrés. C'est pour faire progresser cette sinistre politique qu'Israël est en train de détruire systématiquement le système éducatif, en ciblant les universités, les écoles, et par-dessus tout le ministère de l'Education. Comme tout pouvoir colonial, Israël a adopté cette vieille stratégie coloniale pour dominer les palestiniens. C'est précisément la même stratégie utilisée par les esclavagistes et les colonisateurs : maintenir le peuple que vous voulez contrôler dans l'ignorance et ainsi ils ne peuvent pas se rebeller.

Les assertions d'Israël selon lesquelles les Palestiniens ont utilisé leurs institutions comme sites militaires ou pour dissimuler et fabriquer des armes sont absurdes et ridicules. Ces allégations sont juste comme les assertions truquées au sujet des armes irakiennes que le précédent Secrétaire d'Etat Colin Powell a utilisées pour justifier l'invasion de l'Irak.

Dévaster la Bande de Gaza est un autre moyen pour les colonisateurs de « prouver » que les Palestiniens sont juste des terroristes en désaccord, monstrueux, barbares qui ne sont pas dignes d'un état à eux. Au lieu de cela, ils devraient être dans les chaînes de l'occupation, ils devraient toujours être opprimés et réprimés et ainsi ils ne pourront pas troubler ceux qui vivent dans le Jardin d'Eden.

Que doivent faire les Palestiniens en réponse à une telle oppression ? Doivent-ils rester emprisonnés à Gaza, le plus grand camp de concentration du monde ? Doivent-ils accepter le siège israélien et prier Dieu, « emprisonne-moi pour me rendre libre ? »

Ce qui arrive aujourd'hui à Gaza est réellement catastrophique. La destruction systématique des lieux saints, des écoles, des universités et le meurtre de palestiniens innocents sont des crimes de guerre et ceux qui le sont perpétrés doivent être traduits devant la justice.

Nous, les Palestiniens, apprécions les efforts de chacun dans le monde libre et civilisé de faire ce que vous pouvez pour intervenir pour stopper cette agression, et pour traduire les criminels de guerre devant une cour internationale.

Source : Electronic Initifada

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même date

3 janvier 2009