Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1715 fois

« Etre des citoyens informés et engagés parce que le conflit entre les gouvernements et les peuples est le seul véritable conflit »

Par

07.04.2017 - Le bombardement de la Syrie par les USA, tout en étant illégal selon le droit international (pas décidé par le Conseil de Sécurité de l’ONU et condamné par la Russie et la Chine), nous rappelle quatre faits basiques de la géopolitique :
1) les présidents des Etats unis, même « non conventionnels », doivent toujours obéir aux règles qui ont été établies pour eux. Trump a été élu pour son opposition à l’intervention en Syrie mais il vient de se positionner directement du côté des « rebelles », obéissant à la stratégie néocon des années 90 de changements de régime en Asie de l’Ouest, pour le grand bonheur d’Israël.

« Etre des citoyens informés et engagés parce que le conflit entre les gouvernements et les peuples est le seul véritable conflit »

Attaque américaine contre la base syrienne d'Al-Chaayrate
2) Comme a dit Henry Kissinger : « Toute politique étrangère est de la politique intérieure ». A cause du fort lobby sioniste et de l’absence de contre-lobby qui surveille les intérêts états-uniens (ne parlons pas du reste du monde), les USA sont poussés à faire des guerres supposées aider l’Etat apartheïste d’israël, que ce soit au Liban, en Irak, au Yémen ou en Syrie.

3) Les guerres modernes tuent bien plus de civils que de militaires (la proportion est maintenant de 10 pour 1). La guerre est immorale, illogique et criminelle. Elle n’a ni « bon côté » ni « mauvais côté ». L’unique point positif est que les pays utilisant la guerre comme leur outil principal (Israël et les USA en particulier) vont perdre parce que les guerres ne sont plus efficaces pour parvenir à des fins politiques. Il suffit de prendre pour exemple, au cours des 20 dernières années : les attaques états-uniennes contre l’Irak et les attaques israéliennes contre Gaza et le Liban. C’est pratiquement devenu une loi, comme celles de Newton en physique.

4) Les gens ont toujours le pouvoir de changer les choses. Les gouvernements mentent régulièrement à leur peuple (tous les gouvernements) mais leur nocivité consiste à créer la peur et créer l’apathie (l’impuissance). Ce qui compte pour les gouvernements, c’est de transformer les gens en bons consommateurs (de produits et de propagande), même si c’est à court terme et si cela ne sert qu’à enrichir les politiciens et leurs soutiens).

Ce qui compte pour les défenseurs des droits humains, c’est de pousser les gens à être de bons citoyens informés et engagés. Le conflit entre les gouvernements et les peuples est le seul véritable conflit. Un conflit entre l’avidité à court terme et les intérêts planétaires à long terme. C’est un conflit existentiel pour l’humanité.
(…)

Restez humain,

Mazin Qumsiyeh
Un bédouin dans le cyberespace, un villageois chez lui
Professeur et directeur (bénévole)
Musée palestinien d’Histoire naturelle
Institut palestinien de la biodiversité et du développement durable
Université de Bethléem, Palestine occupée
- http://qumsiyeh.org
- http://palestinenature.org

- Retrouvez-moi sur Facebook :
https://www.facebook.com/mazin.qumsiyeh.9

Source : http://qumsiyeh.org

Traduction : Chris

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même sujet

Géopolitique

Même auteur

Mazin Qumsiyeh