Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4509 fois

Israël -

"Il a juste tué un Arabe" - Un grand quotidien israélien met à nu le racisme en Israël

Par

Julian Soufir veut être libéré. Il ne comprend même pas pourquoi on le garde dans l’hôpital psychiatrique de Abarbanel. Il dit qu’il se sent bien, qu’il a recupéré, et en fait ses docteurs confirment ses progrès et sont prêts à le laisser sortir.
Mr Soufir veut plus, un allègement immédiat de ses conditions de détention et être libéré sous parole au plus vite. Après tout, il a seulement tué un Arabe.

Mr Soufir s’était mis dans la tête de tuer un Arabe n’importe lequel, il les détestait tous. En Mai 2007, Soufir servait dans l’armée avant d’en être déchargé quand il a commencé à répéter qu’il voulait tuer des Arabes. Il a plus tard menacé de tuer sa femme. L’hôpital Arbanel où il était sous observation, l’a laissé sortir, l’ayant trouvé sain d’esprit.

Mr Soufir s’était mis dans la tête de tuer un Arabe n’importe lequel. Il deman- da récemment, à un chauffeur de taxi arabe à Jérusalem, Taysir Karaki, de le conduire à Netanya. Il s’empara chez son frère d’un long couteau de cuisine, ordonna à Karaki de l’amener chez lui à Tel-Aviv et puis l’invita à monter pour être payé. Karaki le suivit et Soufir le poignarda vingt-quatre fois.

Soufir a rapporté qu’il ne sentait rien, Il n’avait aucune culpabilité quand il s’est acharné sur Karaki ‘‘C’était comme si j’abattais un animal parce qu’un animal n’a pas d’âme’’. Soufir était indifférent au sort de la femme de Karaki et de ses cinq enfants qui eux restent sans ressources, sans mari et sans père.

Plus que le crime lui-même, c’est la réaction du système légal israélien qui est choquante : les juges ont décidé le mois dernier que Mr Soufir n’irait pas en prison car il était ‘‘non-jugeable’’.

Pourtant, il était assez lucide pour choisir un chauffeur de taxi arabe. Il est allé chercher le couteau qui ferait le travail qu’il avait prémédité. Il a bien piégé sa victime pour la tuer de sang-froid. Il était assez lucide pour ne pas se suicider après son acte - ce qui est significatif.

Que serait-il arrivé si un Arabe avait tué un chauffeur de taxi juif? Malheureusement, nous le savons que trop bien : sa maison aurait été rasée, sa famille interrogée et accusée de complicité et lui, on l’aurait trouvé tout à fait ‘‘jugeable’’. Il serait allé droit en prison. Après tout c’est cela Israël!


Adapté de ‘’Tout ce qu’il a fait c’est de tuer un Arabe", écrit par la journaliste Nehemia Shtrasler et publié dans le journal israélien Ha’aretz le 12 avril 2009.

Source : http://www.pajumontreal.org/paju_fr/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Racisme

Même auteur

PAJU

Même date

23 avril 2009