Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 617 fois

Palestine occupée -

"La normalisation est une traîtrise" / Libération de Sheikh Khodr Adnane

Par

17.11 - Les peuples arabes refusent la normalisation des relations avec l'entité sioniste. Au Koweit, un journaliste "israélien" est entré au pays avec un passeport américain. Il a été expulsé suite aux réclamations des citoyens. En Tunisie, une révolte contre la nomination d'un ministre du tourisme qui a établit sa fortune en normalisant ses relations avec "Israël". Au Liban, un jeune refuse de participer à un tournoi d'échec en Espagne si les sionistes sont présents.

'La normalisation est une traîtrise' / Libération de Sheikh Khodr Adnane

"La résistance est notre fierté. L'attaque du bus, l'attaque du drapeau et l'enfer de Ascalan"
En Jordanie, les citoyens refusent la normalisation et des députés réclament l'expulsion de l'ambassadeur sioniste. Ces quelques exemples montrent que les peuples sont animés d'un fort sentiment anticolonial et antisioniste et refusent de reconnaître l'entité sioniste. Le haut comité des marches du retour a salué, suite à la 34ème marche du vendredi les peuples arabes et a demandé que le 29 novembre, journée de solidarité avec le peuple palestinien, soit consacré à la lutte contre la normalisation avec l'occupant.

16.11 - La marche du retour se poursuit, comme annoncé par le comité directeur, sous le signe de "la normalisation est une traîtrise". Au moment où le peuple palestinien lutte pour libérer son pays de l'occupation sioniste, des régimes arabes et des individus ou groupes ou compagnies arabes normalisent leurs relations avec l'ennemi. Cette normalisation n'est que traîtrise envers la cause principale de la nation, la cause palestinienne. Après la victoire de la résistance armée palestinienne à Gaza contre l'agression sioniste, le peuple palestinien reprend les marches du retour pour affirmer son droit au retour et à l'abolition du blocus. L'armée d'occupation tire une nouvelle fois sur les manifestants, par dépit et vengeance contre leur défaite face à la résistance armée. Dans la bande de Gaza, la résistance populaire et armée est unie. Elle adresse un message à tous les normalisateurs, régimes et individus en leur disant : vous êtes des traîtres et vous ne valez rien. Qui que vous soyez, vous avez perdu la bataille de la dignité, vous vous abaissez devant l'occupant, pour plaire aux Etats-Unis et l'Europe, les puissances coloniales.

Photo


16.11 - Sheikh Khodr Adnane, cadre dirigeant au mouvement du Jihad islamique en Palestine, a été libéré, grâce à la grève de la faim qu'il a menée pendant 56 jours. Arrêté il y a un an, les autorités d'occupation ont refusé de fixer son statut, jusqu'à ce qu'il engage la lutte. Au cours d'un meeting de solidarité, il a déclaré que la victoire de la résistance à Gaza et sa propre victoire contre l'entité coloniale ne font que prouver que "Israël" est plus faible que la toile de l'araignée. Il a réclamé des efforts pour libérer les prisonniers, qui ont sacrifié leur liberté pour la liberté du peuple palestinien. Il a demandé la mobilisation massive pour soutenir les prisonniers malades, les prisonnières et les enfants, dont il a décrit les conditions de détention. Il a remercié finalement tous ceux qui l'ont soutenu dans sa lutte.


Source : CIREPAL

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Normalisation

Même auteur

Centre d\'Information sur la Résistance en Palestine

Même date

17 novembre 2018