Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5819 fois

Monde arabe -

« Monde arabe » ou « nation arabe » ?

Par

Le lecteur arabe a pu remarquer que la plupart des journaux et des revues arabes utilisent actuellement le terme de « monde arabe » à la place de celui de « nation arabe » (1). Visiblement, personne ne se demande pourquoi ce changement de terminologie est intervenu ?
L’utilisation du terme « nation arabe » s’est répandue et implantée suite à la Révolution du 23 juillet 1952 (2) et à l’importante poussée nationaliste qui l’a accompagnée. Par la suite, ce terme est devenu quasiment officiel dans l’Iraq de Saddam Hussein et dans la Syrie d’Hafez el-Assad.

« Monde arabe » ou « nation arabe » ?

Au cours de la période postérieure, avec l’approfondissement de l’influence étatsunienne, le terme de « monde arabe » est devenu dominant.

Le terme de « nation arabe » signifie que la nation est une et que l’unité arabe est inéluctablement en devenir. En revanche, l’expression « monde arabe » est un terme colonial d’origine britannique. Il sous-entend que la nation arabe peut-être sujette à l’unité comme à la division. Il signifie également que cette nation arabe est plus proche et davantage prédisposée à la division. Ce terme ressemble aux autres expressions imposées par les Britanniques comme « Moyen-Orient », « Proche-Orient » ou encore « Extrême-Orient ». Le terme « monde arabe » est un terme politique et colonial ayant des objectifs précis.

Malheureusement, de nombreux journaux nationalistes ne sont pas conscients de la différence existante entre ces deux expressions. De ce fait, ils utilisent le terme de « monde arabe ». Notre loyauté envers l’idée de l’unité arabe nécessite l’interdiction formelle d’employer ce terme de « monde arabe » et l’impérieuse nécessité de recourir à l’expression de « nation arabe ». Nous devons inviter les journaux nationalistes, ou non, à s’astreindre à employer le terme de « nation arabe » car il s’agit de l’expression des unionistes mais aussi parce que :
1. La nation arabe est une par sa géographie, son histoire et sa population. 
2. « Monde arabe » est un terme colonial britannique. Il est ambigu. Son objectif est d’abolir le sentiment d’unité arabe et de consacrer celui de la division. Cette politique a pour objectif de faire que les citoyens arabes ne s’étonnent plus lorsqu’un pays arabe, ou une partie de ce pays, est attaqué et dépouillé comme cela est le cas dans le nord de l’Iraq. Le but de cette politique est également d’immerger les masses arabes dans une confusion intellectuelle dangereuse, d’ébranler le sentiment unioniste et de célébrer la fragmentation de la nation arabe.

Étant donné que la nation arabe est une et que l’unité est son destin naturel, nous devons rester prudents face à ces égarements sémantiques. Nous devons appeler les écrivains honorables à ne plus utiliser l’expression de « monde arabe » pour les raisons précédemment évoquées. Il est nécessaire de souligner l’idée de nation arabe en :
1. Insistant sur le fait que la nation arabe est une.
2. Insistant également sur l’unité arabe et le rejet de la notion de fragmentation et de ce qu’elle signifie.
3. Dévoilant le complot impérialiste.

Si nous sommes favorables à l’unité arabe, nous devons utiliser les termes unionistes et rejeter ceux qui y sont hostiles. Ces termes hostiles ne doivent pas s’insinuer dans nos cœurs et nos âmes sans que nous en ayons pleinement conscience.
Devons-nous avoir honte de nous considérer comme une nation unie et de refuser sa fragmentation ?

La nation arabe est une et elle doit le demeurer. Les forces hostiles à la nation arabe doivent comprendre que nous connaissons parfaitement leurs plans. Nous ne sommes pas naïfs. Nous demeurerons avec la nation arabe quelles que soient leurs manœuvres hostiles. Inéluctablement, les plans de fragmentation de la nation arabe iront droit dans le feu de l’enfer. L’esprit séparatiste n’est qu’une mentalité hostile, une mascarade au service des intérêts étrangers.


(1) NTD : Évidemment, en France les attaques sémantiques contre l’unité nationale arabe sont encore bien plus virulentes. Le NPA, par exemple, parle de « région arabe » pour signifier l’absence d’unité. Cf. Babel Christian, « Un processus révolutionnaire à l’échelle de la région arabe », 28/07/2011, URL : http://www.npa2009.org/content/un-processus-r%C3%A9volutionnaire-%C3%A0-l%E2%80%99%C3%A9chelle-de-la-r%C3%A9gion-arabe
(2) NTD : Révolution égyptienne du 23 juillet 1952 qui a permis de renverser la monarchie soumise à la Grande-Bretagne.







Source : Free Arab Voice

Traduction : Souad Khaldi

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Monde arabe

Même sujet

Histoire

Même auteur

Nâjî Alloush

Même date

28 décembre 2012