Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4849 fois

Israël -

11 juillet 2011, 23h - Nouvelles des Français enlevés le 8 juillet en zone internationale de l’aéroport de Tel-Aviv

Par

11 juillet, 09:05 - Nous avons fini par localiser nos ami(e)s marseillais(e)s dans la prison de GIVON-RAMLE. Au petit matin, les gardiens ont commencé à venir chercher les détenus (surtout les belges 12) pour les conduire à l’aéroport. Les prisonnier(e)s n’ont pu changer de vêtements depuis leur enlèvement , ni rencontrer un avocat. De même aucune charge ne leur a été communiquée. Lorsqu’ils revendiquent le droit de voir leur avocat, d’avoir des vêtements propres, d’être traités dignement et disent cesser de s’alimenter si leurs droits ne sont pas respectés, ils sont menacés de privation de promenade ou de violence.

11 juillet 2011, 23h -  Nouvelles des Français enlevés le 8 juillet en zone internationale de l’aéroport de Tel-Aviv

A 11h ce 11 juillet, la décision d’entamer une grève de la faim est prise puisque l’accès de l’avocat n’est pas autorisé.

A 13h, visite du Consulat et de l’avocat de Addameer. Il y a confirmation que les enlèvements, arrestations et détentions constituent une violation de la loi israélienne.

Note ISM : un appel à la cellule d'urgence du ministère français des Affaires étrangères a permis de confirmer que notre amie bordelaise Fatima est elle aussi à Ramle.

A 21h45, Appel au numéro d’urgence du Consulat de France à Tel-Aviv : « L’Ambassade, le Consulat et les compagnies aériennes font tout pour leur trouver une place ». Et en attendant ils restent en détention y compris s’ils ne veulent pas aller en Israël mais en Palestine, y compris s’il n’y a aucune accusation contre eux ! Plus de trois jours après leur enlèvement, les autorités israéliennes ne leur ont rien signifié, aucun arrêté d’expulsion ne leur a été présenté. Pour les autorités de Tel-Aviv, ils ne sont pas entrés sur leur territoire et elles ne tamponnent pas les passeports des personnes quelles expulsent. Aucun juge ne les a rencontrés alors que le délai de garde à vue dans le pays est de 72 heures.

Une étrange situation de non droit qui ne semble pas attrister outre mesure les autorités françaises. Tant qu’il n’y a pas de place dans les avions, des dizaines de personnes auxquelles personne n’a rien à reprocher, si ce n’est leurs opinions politiques vont rester en détention !

23 belges ont été libérés hier soir (vidéo ci-dessous), 23 sont attendus ce soir ! Pour les Français six d’entre eux ont été expulsés en direction de Genève sur des vols Easy Jet. Alors que la petite Belgique, qui n’a pas de gouvernement, a réussi à rapatrier tous ses ressortissants, la GRANDE France court après des places d’avion sans exiger la remise en liberté immédiate de ses ressortissants !

Les prisonniers français enlevés par les autorités israéliennes et détenus en toute illégalité ont un super moral et sont particulièrement motivés pour développer de prochaines actions.

Ils vous demandent :

1. de faxer à la prison de GIVON RAMLE au 00 972 891 93 256 pour exiger leur libération immédiate,

2. de rejoindre la page Facebook : "Israël : destination prison pour les militants de la liberté" sur laquelle ils communiqueront dès leur retour en France.



Pas de greffon vidéo disponible...

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Actions

Même auteur

Annie Fiore

Même date

11 juillet 2011