Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2196 fois

Palestine -

29 octobre, 52ème anniversaire du massacre de Kufur Qassim

Par

Le mercredi 29 octobre a marqué le 52ème anniversaire du massacre de Kufur Qassim au cours duquel les soldats israéliens ont tué 49 civils palestiniens dont des femmes et 23 enfants âgés de 8 à 17 ans

Le massacre a été perpétré le 29 octobre 1956, après que les troupes israéliennes stationnées à la frontière jordanienne aient imposé le couvre feu sur les villages arabes suivants près de la frontière : Kufur Qassim, Kufur Barra, Jaljoulia, Qalansawa, Beer Al Sikka et Ibthan.

L'unité garde frontière de l'armée israélienne, conduite par le major Shmoel Malinky, était chargée de déclarer le couvre feu sur ces villages. Il était sous le commandement direct du major Yiskhar Shadmy.

Les ordres stipulaient que le couvre feu devait être imposé depuis 5 heures du soir jusqu'à 6 heures du matin. Shadmy a ordonné à Malinky d'imposer un couvre feu strict et lui a demander de tirer sur quiconque s'aventurerait dans les rues au lieu de procéder à des arrestations.
«C'est mieux de tirer et de tuer que d'avoir affaire aux complications des arrestations», a dit Shadmi, «je ne veux aucune sympathie avec personne».

Les troupes se sont ensuite déployées dans les villages arabes et une unité commandée par Gabriel Dahan s'est dirigée vers le village de Kufur Qassim. Il a déployé quatre brigades dans plusieurs endroits du village dont une brigade qui était stationnée à l'entrée ouest de Kufur Qassim.

A approximativement 4H30 de l'après-midi, un commandant militaire a informé le Mukhtar (agissant comme un maire) du village que le village allait être sous couvre feu et lui a ordonné d'informer les habitants à 17H.

Le Mukhtar a dit qu'ils étaient approximativement 400 villageois qui travaillaient hors du village et qu'une demie heure ne serait pas suffisante pour informer tout le monde. Le commandant a ensuite promis que les travailleurs seraient autorisés à rentrer chez eux dans le village, et a déclaré que lui et le gouvernement étaient responsables de leur sécurité.

Le massacre a commencé à 5 heures de l'après-midi, à l'entrée ouest du village. L'armée a exécuté 43 hommes à l'entrée ouest, trois de plus à l'entrée nord, deux à l'intérieur du village et un enfant de 11 ans a été tué près du village.

Ce jour là, les soldats israéliens ont tué 48 palestiniens à Kufur Qassim ; parmi eux il y avait 10 enfants et neuf femmes.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Histoire

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

31 octobre 2008