Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2670 fois

Jérusalem -

34ème Congrès Sioniste : Lutte contre l'Anti-Sionisme, l'Anti-Sémitisme et le Racisme

Par

résolutions du 34ème Congrès Sioniste Mondial (Jérusalem 17-21 juin 2002

Formation des Shlichim (émissaires) à traiter les expressions d'anti-sémitisme
Bien que la situation actuelle ait mené à une augmentation dramatique des expressions d''anti-Semitisme et d'anti-Sionisme sur les campus, il faut que cela soit résolu :
Nous invitons l'Organisation Sioniste Mondiale à prendre toutes les initiatives nécessaires pour s'assurer que les Shlichim soient formés entièrement et correctement pour traiter ces questions de façon adaptée à la culture, à l'histoire, et à la société du pays dans lequel ils travailleront.

Lutte contre l'Anti-Sionisme, l'Anti-Sémitisme et le Racisme
Le Congrès Sioniste critique la réapparition du fléau de l'anti-Semitisme et du l'anti-Sionisme dans beaucoup de pays au monde, particulièrement en Europe, qui, il y a seulement deux générations, a provoqué l'horreur de l'Holocauste.

Le Congrès Sioniste remarque avec inquiétude que le récent phénomène du nouvel Anti-Sémite et Anti-Sioniste parmi divers groupes s'est ajouté à la campagne de dé-légitimation et de diffamation et à l'incitation et au terrorisme contre l'Etat d'Israël.


Le Congrès Sioniste est navré que 54 ans après l'établissement de l'Etat d'Israël, ces actes criminels associés à l'Anti-Sémite et à l'Anti-Sioniste ré-émergent de façons nouvelles et particulièrement violentes;

Le Congrès Sioniste invite toutes les personnes de conscience dans le monde entier à exprimer leur vive opposition au renouveau de l'Anti-Sémite et à l'Anti-Sioniste qui lève maintenant sa vilaine tête;

Le Congrès Sioniste invite les personnes civilisées de partout à s'en désassocier et à condamner ces éléments autour d'eux qui disséminent ces opinions racistes pernicieuses;

Le Congrès Sioniste invite tous les gouvernements, parlements, et institutions internationales dans le monde à appliquer une législation contre ce phénomène, en rendant illégal et en soumettant toute personne pratique de tels actes à des poursuite et des condamnations.

Ce Congrès Sioniste note et condamne la Conférence des Nations Unies contre le Racisme qui s'est tenue à Durban en août 2001, puisqu'elle est devenue un forum pour l'anti-Semitisme et l'anti-Sionisme au vitriol. Ce congrès invite, donc, les Nations Unies à s'assurer qu'un tel phénomène ne se répétera pas dans aucun forum ou institution des Nations Unies.

Le Congrès Sioniste décide par la présente :


1. Que les fédérations sionistes invitent toutes les communautés juives dans le monde entier à agir vigoureusement contre le fléau de l'anti-Semitisme et du l'anti-Sionisme, et

2. Invite la direction de l'Agence Juive à établir une équipe professionnelle, basée à Jérusalem, pour coordonner le combat contre l'anti-Semitisme et l'anti-Sionisme de façon active et digne;

3 -.Mettre en place des groupes d'experts qui travailleront avec les faiseurs d'opinion, les médias (presse, radio et télévision) et les intellectuels pour combattre le fléau de l'antisémitisme et de l'antisionisme qui se propagent actuellement dans certains de ces milieux et à proposer des informations positives, constantes, et proactives sur Israël.

4 - Etablir dans tous les pays où ce sera nécessaire, des groupes de travail qui travailleront avec des législateurs pour faire adopter une législation qui mettra hors-la-loi l'antisémitisme, l'anti-sionisme et le déni de l'Holocauste ;

5 - Former des groupes de juristes qui enregistreront et engageront des procès contre les hommes politiques, les médias, ou toute autre organisation qui prêne la haine antisémite et antisioniste ;

6 - Etablir avec l'Union mondiale des étudiants juifs et d'autres organisations sionistes d'étudiants juifs, un organisme de surveillance des activités antisémites et antisionistes sur les campus, qui dénoncera les propagateurs de haineet qui fournira aux étudiants de tous âges l'information et les stratégies pour répondre à l'anti-Semitisme et à l'anti-Sionisme sur les campus et en dehors;


7 - Former des groupes d'éducateurs qui entreprendront une lecture très approfondie de tous les manuels scolaires, dictionnaires et encyclopédies, pour les expurger de tout contenu antisémite, antisioniste et de déni de l'Holocauste ;

8 - Recruter dans le monde entier des personnalités morales et éthiques, dans les gouvernements et parlements, chargées de mettre en garde les gouvernements qui n'ont pas combattu assez fermement l'antisémitisme et l'anti-sionisme dans leur pays.

9. En effectuant ces actions, le Mouvement Sioniste, ses organisations et ses membres lutteront pour réaliser une pleine coopération et unité avec les organisations de la Diaspora Juive mondiale et nationale à travers le monde.


Le Congrès Sioniste demande au gouvernement d'Israël de mobiliser tout son pouvoir pour aider à réaliser ces activités et à renforcer ses liens avec les communautés juives dans le monde dans l'esprit du dictum que kol Yisrael aravim zeh Bazeh - tous les Juifs sont responsables des autres.


Source : http://www.jewish-world.org.il/congress

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Organisation Sioniste Mondiale

Même date

19 juin 2002