Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2948 fois

Palestine -

A Gaza, la Nakba continue, et vous pouvez nous aider à y mettre fin

Par

Le présent appel a été publié le 15 mai 2015 par le Comité national palestinien pour le boycott (BNC) et les organisations palestiniennes à Gaza soussignées, à l’occasion du Jour de la Nakba, la commémoration du nettoyage ethnique de la Palestine par Israël en 1948.

Alors que les Palestinien-ne-s commémorent la Nakba, la catastrophe de 1948 qui vit plus de 700 000 Palestiniens indigènes nettoyés ethniquement de leurs foyers par les milices sionistes et plus tard par l’Etat d’Israël, la vie dans la bande de Gaza occupée et assiégée atteint un seuil critique, comme le signale l’ONU.

A Gaza, la Nakba continue, et vous pouvez nous aider à y mettre fin

Près de deux millions de Palestinien-ne-s sont incarcéré-e-s par Israël dans un petit espace, condamné-e-s à une vie de misère, où pas même l’eau, source de toute vie, est propre à la consommation humaine. La fourniture de services de base, tels ceux de la santé et de l’éducation, est chancelante, et la sonnette d’alarme doit être tirée. Ceci est un tsunami israélien qui peut être arrêté si suffisamment de personnes de conscience à travers le monde peuvent faire rendre des comptes à Israël et faire pression sur leurs institutions et leurs gouvernements pour qu’ils en fassent de même. Israël doit payer un lourd tribut pour son comportement criminel.

Souffrances indicibles

S’il y avait un moment opportun pour isoler un régime voyou et l’empêcher de commettre des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, c’est bien maintenant. Nous, les organisations soussignées de la société civile palestinienne à Gaza, appelons à des mesures urgentes et efficaces, y compris le boycott, le désinvestissement et des sanctions significatives contre Israël et les sociétés complices de ses violations graves du droit international, afin de sauver des centaines de milliers de civils palestiniens dans la bande de Gaza d’un destin de souffrances indicibles et d’une mort lente.

Le massacre d’Israël à Gaza lors de l’été 2014 a fait environ 2 300 morts parmi les nôtres, et endommagé ou détruit nos écoles, hôpitaux, abris de l’ONU, et des milliers de nos foyers. Huit mois plus tard, Gaza reste en ruines, tandis qu’au moins 100 000 personnes sont toujours sans abri. Sur les 12 600 maisons qui ont été complètement détruites, pas une seule n’a encore été reconstruite.

(...)


Retrouvez la suite de l'appel du BNC en français sur le site d'Etat d'Exception :
http://www.etatdexception.net/a-gaza-la-nakba-continue-et-vous-pouvez-nous-aider-a-y-mettre-fin/



Source : Etat d'Exception

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

BNC

Même date

16 mai 2015