Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2336 fois

Tulkarem -

A Qaffin : Les portes de l’Apartheid et la politique des “Permis”

Par

Seules 650 personnes de Qaffin ont obtenu des “permis”, tandis que le nombre de gens qui ont demandé d'accéder à leurs terres que les forces de l’occupation ont rendues maintenant inaccessibles en raison de la construction du mur de l’Apartheid, est d’environ 1600 personnes.

Les forces de l’occupation continuent de refuser de délivrer ses soi-disant “permis” aux habitants du village de Qaffin, situé au nord du district de Tulkarem.

Seules 650 personnes de Qaffin ont obtenu des “permis”, tandis que le nombre de gens qui ont demandé d'accéder à leurs terres que les forces de l’occupation ont rendues maintenant inaccessibles en raison de la construction du mur de l’Apartheid, est d’environ 1600 personnes.

Actuellement, c'est la saison de la cueillette des olives et les gens sont incapables d'accéder à leurs plantations.

Le village de Qaffin est situé dans le district de Tulkarem et possède 8000 habitants. Les terres du village représentent environ 10.000 dunums, mais avec la construction du mur de l’Apartheid, lors de la "première phase" du mur, toutes les terres du village, à l’exception de la majeure partie de la zone résidentielle, ont été isolées entre le mur et "la ligne verte".

L’occupation s’assure de séparer les gens de leurs terres, d’annexer les terres, et empêche les gens de vivre de la principale source de revenus suite à la politique de fermeture de l’occupation qui a commencé par les Accords d'Oslo mais qui s’est intensifiée avec le deuxième Intifada.

Les forces de l’occupation refusent aux habitants de Qaffin, comme dans d'autres villages, de passer par les portes avec des voitures ou des camions afin de transporter leurs produits, et même l'utilisation de carioles tirées par des animaux pour transporter leurs récoltes.

Quans ils tentent de vendre et de proposer leurs récoltes sur le marché, les fermiers trouvent cela dur, si non impossible, puisque les prix du marché sont tombés à un niveau très bas ;

Une fois que la tâche douloureuse et humiliante de traverser les portes et d'apporter les fruits à la vente a eu lieu, les ventes sont une source de revenu totalement insuffisante.

A Qaffin, le mur de l’Apartheid encercle le village à l'ouest et au sud-ouest, après avoir détruit pour son tracé 500 dunums et isolé 6500 dunums des terres agricoles du village, et maintenant Qaffin a perdu toutes ses terres et ses fermes.

Dans le village de Qaffin, il y a deux portes dans le mur de l’Apartheid avec leur prétendu but, selon l’occupation, d'être utilisées par les Palestiniens pour qu’ils puissent accéder à leurs terres.

En fait, l’occupation maintient les portes fermées en permanence sauf à quelques exceptions pour ceux qui ont des « permis » d’occupation " et qui ont un "accès" peu fréquent.

La majorité des personnes de Qaffin doit faire un grand détour, aller jusqu’à la porte du mur de l’Apartheid située sur les terres du village de Zeita, si elles veulent accéder à leurs propres terres, mais toujours à condition d’avoir la « permission" de l’occupation de passer par la porte à Zeita.


Le mur l’Apartheid et ses portes concrétisent la perte des fermiers de toutes leurs terres et leur source de revenu principale.


Aussi longtemps que les portes, en tant que partie intégrale du mur de l’Apartheid et de sa politique qui en découle, demeureront en place, les terres seront détruites et asséchées, annexées, confisquées, et les colonies se développeront sur ces terres, ce qui a déjà lieu dans divers secteurs de la "première phase" du mur.

Source : http://stopthewall.org/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Tulkarem

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Stop The Wall

Même date

30 octobre 2004