Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1975 fois

Palestine -

Appelons un chat un chat

Par

Rémi Kanazi écrit pour le site politique www.Poeticinjustice.net. Palestinien américain, il habite à New-York et est écrivain, poète et acteur indépendant. On peut le joindre par email à remroum@gmail.com.

Combien de temps un homme normal est-il supposé resté assis sur ses mains pendant que son ennemi le gifle ?
Le peuple palestinien supporte l’agression prolongée d’un Etat paria, et pourtant le monde non seulement attend qu’il reste assis sans bouger, mais en plus le blâme pour cela.
Pourquoi le peuple palestinien est-il supposé recevoir le blâme ?
Apparemment, le monde est furieux de son vote démocratique en faveur du Hamas, une "organisation terroriste".

Laissons de cêté le mot "terrorisme" et la perversion de l’Ouest sur sa définition – est-ce que quiconque doit s’engager dans le terrorisme, ou même simplement tenter de s’engager dans le terrorisme pour être un "terroriste" ?

Selon un rapport du Shin Bet, services généraux de sécurité intérieure israéliens, la branche militaire du Hamas n’est responsable d’aucun attentat suicide depuis presque deux ans. Le Hamas ne s’est vu reprocher aucun mort israélien en 2006.

De plus, Shaul Mofaz, ministre israélien de la défense, a reconnu à contre-cÅ“ur que le Hamas n’avait coordonné aucune des attaques de roquettes tirées depuis la Bande de Gaza ces derniers mois.

Alors, où est le problème ? Selon Mofaz, Hamas est toujours un groupe terroriste parce qu’il n’empêche pas activement le Jihad Islamique et les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa de poursuivre leurs attaques contre Israël.

Est-ce une critique juste ? Le Hamas, qui n’a même pas le contrêle de l’appareil de sécurité dans les Territoires Occupés, est supposé forcer le Jihad Islamique et les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa à cesser toute attaque contre Israël (dont Israël refuse la réciprocité) sans les moyens ou le capital politique pour ce faire.

Si Hamas essaie de désarmer les groupes militants dans les territoires à un moment où l’agression israélienne contre le peuple palestinien est à son comble, cela entraînera un chaos total. De plus, cette demande est faite alors que le monde pousse le gouvernement palestinien à la banque-route (et le peuple palestinien à la faillite).


Dans l’océan des politiques globales, un petit poisson comme le peuple palestinien ne peut survivre sans protection et eau fraîche. Le silence de voix objectives qui ont, il y a longtemps, reconnu les Droits du peuple palestinien est en train de pousser les habitants de Cisjordanie sur une voie très étroite.

De nombreux pays de l’Union Européenne suivent la ligne des politiques et de la rhétorique israéliennes, pendant que la plupart des Etats arabes ont été « forcés » à s’y joindre à cause des pressions des Etats-Unis et des sanctions.



Le monde tourne le dos à la démocratie et le peuple palestinien est une intolérable brèche de l’humanité.
Au cours des semaines passées, l’Amérique et l’Union Européenne ont décidé de suspendre un milliard de dollars d’aide au peuple palestinien.

Le PIB pour les Territoires Occupées est évalué à 2,5 milliards de dollars. Ce chiffre du PIB continue à chuter au fur et à mesure que le chêmage monte en flèche dans les Territoires – avec la pauvreté, la malnutrition et les troubles civils qui s’en suivent.

L’étranglement économique créé par le monde laisse les familles des 150.000 employés de l’Autorité Palestinienne suffoquer dans leurs conditions déjà précaires.

Comme l'a noté par Afif Safieh, ambassadeur de l’Autorité Palestinienne aux Etats-Unis, si, en moyenne, un travailleur palestinien fait vivre sept ou huit membres de sa famille, le non-versement des salaires affecte près d’un tiers de la population de Cisjordanie et de la Bande de Gaza.

La rétention continue des taxes palestiniennes de Jérusalem-Est, ajoutée à l’intensification des checks-points, des fermetures de frontières et les constants bombardements de Gaza paralysent la société palestinienne.


L’isolement du Hamas est-il justifié ?
Non seulement le Hamas a cessé toutes ses attaques, comme je l’ai mentionné précédemment, mais a appelé au "calme contre le calme", ce qu’Israël a rejeté parce que Hamas est une entité "terroriste".

Pourtant, l’existence du Hamas n’a pas empêché Israël de signer le cessez-le-feu de Charm El-Sheik (qu’Israël a rarement respecté), mais maintenant qu’Hamas est au pouvoir, la tactique israélienne d’isolement, d’unilatéralisme et de punitions collectives a pris le pas sur les questions de diplomatie et de paix.

Hamas a promis de restaurer l’ordre dans la société (ce qui bénéficierait à la sécurité d’Israël) et indiqué qu’il réduirait les attaques de groupes comme le Jihad Islamique et les Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa dans la période du "calme contre le calme".

Un nouveau sondage palestinien montre que 75% de la population palestinienne souhaite que le Hamas négocie avec Israël – un changement pour lequel le Hamas n’a émis aucune objection.

Hamas a déclaré en maintes occasions qu’il était d’accord pour négocier avec Israël par l’intermédiaire d’un interlocuteur comme le Président Abu Mazen.

Hamas a clairement exposé ses demandes à Israël (qui rejoignent les lois internationales et les résolutions des Nations-Unis) : retrait total aux frontières de 1967, complète autonomie à l’intérieur des territoires, contrêle de ses frontières, et plein droit au retour.


Appelons un chat un chat. Israël est engagé dans un terrorisme d’Etat physique, économique et politique – dans le but d’étouffer à mort un peuple qui a été privé d’air depuis presque 60 ans.

La question demeure : ceux pour qui la paix a une valeur auront-ils suffisamment de raison pour s’y opposer ou attendront-ils qu’il soit trop tard ?

Source : http://peacepalestine.blogspot.com/

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réformes

Même date

3 mai 2006