Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 491 fois

Palestine occupée -

Bulletins Cirepal : Grève des tribunaux pour 430 détenus administratifs palestiniens / L’entité coloniale et les médias

Par

29.06.2018 - Les prisonniers palestiniens détenus administratifs poursuivent la grève des tribunaux militaires de l'occupation, refusant de cautionner cette pratique barbare qui consiste à arrêter et à détenir quiconque est soupçonné par l'occupant d'être un danger pour lui. A l'heure actuelle, ils sont au nombre de 430 détenus administratifs, dont 140 dans la seule prison de Ofer. La plupart d'entre eux ont subi le renouvellement de la détention à plusieurs reprises. Parmi les 140 détenus administratifs dans cette prison, 25% sont âgés de plus de 50 ans, 85% sont d'anciens prisonniers.

Bulletins Cirepal : Grève des tribunaux pour 430 détenus administratifs palestiniens / L’entité coloniale et les médias

Par ailleurs, les mineurs détenus dans la prison de Ofer sont fréquemment battus, comme en témoigne le jeune Khalil al-Khatib, 15 ans, de Abu Diss, qui a été sauvagement battu par les forces d'occupation sur tout le corps, et notamment sur la tête, avec les crosses des fusils. Il avait été arrêté le 15 mai dernier, et a été condamné à trois mois de prison.

De son côté, le prisonnier Omar Keswani, enlevé le 7 mars dernier de l'université de Bir Zeit, dans une opération spéciale des commandos de l'occupation, affirme avoir été torturé lors des interrogatoires par l'armée d'occupation. Les séances répétées des interrogatoires, qui duraient parfois 18 heures d'affilée, alors qu'il restait attaché à une chaise en fer, les mains liées derrière le dos, ont entraîné des douleurs aigues au dos. Détenu dans la prison de Ofer, les sionistes refusent de le soigner.

Il en est de même pour la prisonnière Isra' Ja'abis, 32 ans de la ville d'al-Quds, détenue depuis octobre 2015 et condamnée à 11 ans de prison, sous la fausse accusation d'avoir voulu écraser des soldats de l'occupation. Devant être soignée du fait des brûlures au visage et aux mains, la direction de la prison Hasharon reporte constamment les traitements qu'elle doit avoir.

Photo


27.06.2018 - L'entité coloniale sioniste craint les médias, notamment les médias palestiniens, qui continuent à exposer le vrai visage de l'occupation sioniste de la Palestine. La répression des journalistes, la fermeture des institutions médiatiques, en Palestine et surtout dans la ville d'al-Quds, l'arrestation des journalistes et même leur assassinat en toute connaissance de cause (les journalistes assassinés lors de la "grande marche du retour"), sont une pratique quotidienne de l'occupation. Les médias palestiniens sont parvenus, avec les nouvelles technologies qu'ils maîtrisent efficacement, à exposer les pratiques de l'occupation, telles qu'elles sont réellement, et non telles que les sionistes veulent les montrer.

Passés maîtres dans la falsification du vrai, les médias sionistes deviennent de moins en moins crédibles, aux yeux de ceux qui veulent la vérité. Ils ne sont convaincants que pour ceux qui veulent les croire, quoiqu'ils disent. L'accusation portée par les sionistes contre l'institution médiatique maqdissie "Iliya", qu'elle serait "terroriste" prouve que l'entité coloniale veut tuer et réprimer en silence. Cette institution médiatique, que l'occupant a fermé, racontait la vie des Palestiniens dans al-Quds et formait les jeunes au vrai journalisme. Le peuple palestinien reste conscient que la bataille médiatique fait partie de sa résistance à l'occupant. C'est pourquoi il ne baisse pas les bras, mais poursuit sa mission, quels que soient les risques, car il faut montrer au monde entier ce qu'est le véritable "Israël".


Source : CIREPAL

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine occupée

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Centre d\'information sur la Résistance en Palestine

Même date

3 juillet 2018