Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2471 fois

Monde -

Cent bateaux pour Gaza !

Par

Une semaine après l’agression sanglante contre la Flottille de la Paix, l’indignation internationale ne faiblit pas. Les tentatives de banalisation de l’événement menées par les médias occidentaux sympathisants d’Israël ne parviennent pas à minimiser dans l’opinion le crime commis en Méditerranée orientale sur le « Mavi Marmara », bateau amiral de la flottille. Au contraire, la nature raciste et violente du sionisme est révélée au monde entier. Ce qui s’est passé sur le navire turc n’est pas une transgression dans les mœurs israéliennes, c’est tout simplement l’application à des non-Arabes du traitement infligé quotidiennement au peuple palestinien.

Cent bateaux pour Gaza !


Les meurtres et la persécution, incarnée dans toute son abjection par le siège de Ghaza, sont le résultat naturel de la mécanique coloniale déployée par Israël. Ses alliés les plus proches en Europe sont horrifiés par une barbarie qu’ils feignent de découvrir. Alors que ce sont ceux-là mêmes, en violation de toute humanité, de toute morale et du droit le plus élémentaire, qui avalisent l’infamie du blocus d’une population d’un million sept cent mille personnes punies pour avoir mal voté.

Cette réalité, occultée par la propagande occidentale, apparaît au grand jour. Les donneurs de leçons, drapés dans la supériorité proclamée de leurs « valeurs » suprêmes, sont les complices actifs de l’oppression sioniste.

L’agression de la Flottille de la Paix a également révélé la fracture croissante entre des opinions de moins en moins dupes et des médias qui, s’agissant du Moyen-Orient au moins, ont érigé la désinformation en pratique habituelle.

Ainsi, comme on a pu le constater ces derniers jours, la mobilisation et la solidarité avec le peuple palestinien se manifestent avec une vigueur renouvelée. La levée du blocus de la ville martyre est aujourd’hui l’objectif concret de tous les hommes et femmes libres d’Orient et d’Occident. Les initiatives se multiplient à travers le monde, d’abord à partir des pays qui ont pour tradition de soutenir la lutte des Palestiniens et, de plus en plus, dans la forteresse occidentale pourtant archi dominée par des intérêts prosionistes.

Les militants humanitaires, témoins et victimes de l’agression israélienne, commencent à déposer des plaintes auprès des tribunaux de leurs pays. Des juristes se mobilisent pour interpeller les instances judiciaires et politiques internationales. Ils seront rejoints par des Etats dont les ressortissants ont subi les actes de piraterie en haute mer.

Mais ce qui inquiète Israël est la répétition, à plus large échelle, de ces escadres de la paix et de la liberté. Car d’autres flottilles sont en préparation pour aller porter aide et secours à la population de Ghaza. Et ce ne sont ni les rodomontades de l’armée israélienne, ni les hypocrites contorsions américaines qui risquent de dissuader les milliers de volontaires prêts à embarquer pour la ville assiégée.

Alors cinquante, cent bateaux pour Ghaza ? C’est bien l’objectif de tous ceux qui ne supportent plus le déroulement du catalogue des atrocités israéliennes. La levée du blocus est un objectif clair et mobilisateur. Les moyens de sa mise en œuvre le sont tout autant. La voie a été ouverte par les neufs martyrs du « Mavi Marmara ».


Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Monde

Même sujet

Actions

Même date

10 juin 2010