Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3521 fois

Palestine 48 -

Cette terre est à nous, disent les Arabes israéliens

Par

Les Arabes Israéliens réagissent avec indignation à l’appel du Ministre des Affaires Etrangères et candidate au poste de Premier ministre, Tzipi Livni, demandant que les citoyens arabes quittent Israël et partent dans le nouvel Etat palestinien.
"Les Arabes Israéliens ne quitteront pas leur terre", a déclaré le député arabe, Abbas Zakour à IslamOnline.net le vendredi 12 Décembre.

Cette terre est à nous, disent les Arabes israéliens


Photo : Livni a déclaré que les Arabes Israéliens devraient partir dans l'Etat palestinien quand il sera créé.

"Nous sommes les propriétaires de cette terre. Nous sommes nés ici et seront enterrés dans cette terre."

Livni, le chef du parti centriste Kadima, qui espère devenir Premier ministre après les élections du 10 Février, a déclaré jeudi que les Arabes israéliens devraient partir dans l'Etat palestinien quand il sera créé.

"Ma solution pour le maintien d'un Etat juif et démocratique d'Israël est d'avoir deux entités nationales distinctes", a t-elle dit à un groupe d'élèves du secondaire à Tel-Aviv.

"Et parmi d'autres choses, je serai également en mesure de parler aux résidents palestiniens d'Israël, ceux que nous appelons les Israéliens arabes, et je leur dirai : 'vos aspirations nationales sont ailleurs'."

Vendredi, Livni a écarté l'expulsion des Israéliens Arabes après la création de l’Etat palestinien.

"Les aspirations nationales (des Arabes) doivent être accomplies ailleurs, mais il n'est pas question d’effectuer un transfert ou de les forcer à partir."

La population Arabe en Israël est estimée à 1.413.500 soit 19,8% des 6,5 millions de la population israélienne, selon les statistiques publiées par le Bureau Central israélien des Statistiques en 2006.


'Pur' Israël

Zakour, membre de la Liste Arabe Unie, a déclaré que les déclarations de Livni reflétaient le racisme anti-arabe en Israël.

"Les remarques de Livni montrent qu'il existe un consensus sioniste entre les partis de Droite et les partis de Gauche que l'Etat juif devrait être "pur" des Arabes", a-t’il dit.

"Malheureusement, certains pays arabes et certaines parties palestiniennes, ainsi que les Américains et les Européens, montrent de la compréhension à l'idée de la création d'un "pur" État juif.

"Nous devons nous préparer avant qu'il ne soit trop tard", a souligné Zakour.

Le député Ahmed Tibi est d'accord.
"Ces (choses) ont été dites avant, mais cette fois, c’est plus grave car elles sont dites par un candidat au poste de Premier ministre", a t-il dit.

Tibi a déclaré que le chef de Kadima copiait le leader du parti d’Extrême-Droite, le Likoud, Benjamin Netanyahu.

"[Livni] doit être franche et ouverte [comme c'est le cas] pour quelqu’un qui postule au poste de Premier ministre."

"Elle doit décider si elle compte laisser un million d'Arabes sans droits politiques ou identité nationale, ou si elle a vraiment l'intention de transférer un million de citoyens arabes à l'Etat palestinien qui sera créé, [et dans ce cas], elle doit le dire honnêtement. Le candidat du Likoud, Moshé Feiglin, le dit avec dureté mais au moins, il est honnête."

Les déclarations anti-arabes de Livni ont également provoqué des critiques de l'Autorité palestinienne.

"Les remarques posent des obstacles sur le chemin du processus de paix et ne conduiront pas à un accord de paix et à une solution juste et globale", a déclaré le porte-parole, Nabil Abou Rudeinha, à l'Agence France-Presse (AFP).

"Ces déclarations ne servent pas la cause de la paix ou les efforts déployés pour parvenir à une paix globale dans la région. Elles montrent qu’Israël n'est pas sérieux au sujet d’une solution ou des négociations avec les Palestiniens."

"La voie de la paix est le respect de la législation internationale. La campagne électorale israélienne ne doit pas être exploitée pour créer des tensions".

Source : http://palestinechronicle.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine 48

Même sujet

Racisme

Même date

14 décembre 2008