Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3939 fois

Monde -

Coupable des atrocités à Gaza

Par

Christopher Lynn Hedges (né le 18 septembre 1956 à Saint-Johnsbury, au Vermont) est un journaliste et auteur américain. Ancien correspondant de guerre, il est reconnu pour son analyse de la politique américaine et moyen-orientale. Le discours enregistré sur la vidéo ci-dessous, et dont nous reproduisons plusieurs extraits, a été prononcé en mars 2010.

L'incursion et le bombardement de Gaza n'ont pas pour but de détruire le Hamas. Ils n'ont pas pour but d'arrêter les tirs de roquettes en Israël, ils n'ont pas pour but de parvenir à la paix. La décision israélienne de faire pleuvoir la mort et la destruction sur Gaza, d'utiliser des armes mortelles de la guerre moderne sur une population civile largement sans défense est la phase finale d'une campagne qui dure depuis des décennies pour nettoyer ethniquement les Palestiniens. L'attaque sur Gaza a pour but de créer des ghettos sordides, anarchiques et misérables en Cisjordanie et à Gaza, où la vie des Palestiniens sera à peine viable.

Il s'agit de construire une série d'enclaves palestiniennes encerclées où l'armée israélienne pourra à tout moment bloquer la circulation, la nourriture, les médicaments et les marchandises pour perpétuer la misère.

(...)

Israël se sert d'avions d'assaut et de navires de guerre pour bombarder des camps de réfugiés surpeuplés, des écoles, des immeubles, des mosquées et des taudis, pour attaquer une population qui n'a pas de force aérienne, pas de défense aérienne, pas de marine, pas d'armes lourdes, pas d'unités d'artillerie, pas de blindés, pas de commandement de contrôle, pas d'armée... et il appelle cela une guerre. Ce n'est pas une guerre, c'est un meurtre.

(...)

Le refus de nos dirigeants politiques, de Barack Obama à tous les membres du Congrès sauf 5 et aux principaux médias, de se prononcer en défense de la primauté du droit et des droits de l'homme fondamentaux montre notre lâcheté et notre hypocrisie. Le débat public sur les attaques à Gaza s'engage au prétexte absurde que c'est Israël, et non pas les Palestiniens, dont la sécurité et la dignité sont menacées. La défense aveugle de la brutalité israélienne envers les Palestiniens est une trahison de la mémoire de tous ceux qui ont été tués dans d'autres génocides, à d'autres époques. La leçon de l'holocauste, ce n'est pas que les Juifs sont particuliers, ce n'est pas que les Juifs sont uniques, ce n'est pas que les Juifs sont des éternelles victimes. La leçon, c'est que lorsque vous avez la capacité d'arrêter un génocide et que vous ne le faites pas, peu importe qui perpètre ce génocide ou contre qui il est dirigé, vous êtes coupable.





Version en anglais

The incursion and bombardment of Gaza is not about destroying Hamas. It is not about stopping rocket fire into Israël, it is not about achieving peace. The Israëli decision to rain death and destruction on Gaza, to use lethal weapons of the modern battlefield on a largely defenseless civilian population, is the final phase in a decades-long campaign to ethnically-cleanse Palestinians. The assault on Gaza is about creating squalid, lawless, and impoverished ghettos in the West Bank and Gaza, where life for Palestinians will be barely sustainable.

It is about building a series of ringed Palestinian enclaves where the Israëli military will have the ability to instantly shut-off movement, food, medicine, and goods to perpetuate the misery.

(...)

Israël uses sophisticated attack jets and naval vessels to bomb densely-crowded refugee camps, schools, apartment blocks, mosques, and slums to attack a population that has no air force, no air defense, no navy, no heavy weapons, no artillery units, no mechanized armor, no command in control, no army... and calls it a war. It is not a war, it is murder.

(...)

The refusal by our political leaders, from Barack Obama to all but 5 members of congress to the major media to speak out in defense of the rule of law and fundamental human rights exposes our cowardice and our hypocrisy. The public debate about the Gaza attacks engages in the absurd pretense that it is Israël, not the Palestinians, whose security and dignity is being threatened. This blind defense of Israëli brutality towards the Palestinians is betrayal of the memory of all those killed in other genocides in other times. The lesson of the holocaust is not that Jews are special, it is not that Jews are unique, it is not that Jews are eternal victims. The lesson is that when you have the capacity to halt genocide and you do not, no matter who carries out that genocide or who it is directed against, you are culpable.

Source : YouTube

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Monde

Même sujet

Collabos

Même auteur

Chris Hedges

Même date

27 août 2011