Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2470 fois

Qalqilia -

Daba : Les Palestiniens sont bloqués entre le Mur et la Ligne Verte

Par

OLP - Département des Négociations

"Les Israéliens ont construit une barrière autout de la colonie, puis ils ont installé une petite porte pour que nous puissions aller à nos oliviers. Ils nous ont donné la clé et nous ont laissé aller et venir lors de la première année. Puis, ils ont changé le verrou et ont mis un garde. Mais, il ne venait pas le jour du Sabbath, pendant les vacances et quand il était malade. Puis, un jour, il n’est plus venu du tout et nous ne pouvions plus accéder à nos terres. Puis, ils ont déclaré que nous ne travaillions plus sur nos terres et ils les ont saisies." - Abdul Karim Ahmad, un fermier palestinien.

L’objectif d’Israël par la construction du Mur de “sécurité” est double :

• 1 - Confisquer la terre palestinienne dans le but de faciliter une future expansion des colonies et redessiner unilatéralement les frontières géopolitiques ;

• 2 - Encourager l’exode des Palestiniens en leur refusant la capacité de gagner leur vie de leurs terres, en leur refusant les ressources en eau adéquates et en leur restreignant leur liberté de mouvement à tel point que rester dans la ville ou le village serait une option non viable.


La première phase de la construction du mur est terminée. Si le mur était vraiment destiné à la sécurité, le Mur aurait été construit sur les frontières d’avant l’occupation d’Israël en 1967 (« la Ligne Verte »). Cependant, le mur n’est pas construit sur la Ligne Verte mais bien à l’intérieur du Territoire Palestinien Occupé.


Le cas de Daba : les Palestiniens bloqués entre le Mur et la Ligne Verte
Carte : Focus sur Qalqilya et Jayyous, septembre 2003


• Daba est situé dans le gouvernorat de Qalqilya et et sa population est d’environ 250 personnes.


• Le village comprend 40 maisons, 2 écoles et 1 mosquée sur 2 000 dunums (1) de terres. Les enfants du village fréquentent les écoles du village pour leurs études primaires, puis ils vont à l’école du village voisin de Ras Atiya jusqu’en troisième et ils terminent leurs études secondaires dans la ville voisine de Habla.


• Il n’y a pas d’hopital ni de cliniques médicales dans le village et les habitants de Daba dépendent donc des services médicaux de Qalqilya.


• Les habitants de Daba dépendent largement des produits agricoles, en particulier de la production de citrons et d’olives.


• En 1983, Israël a confisqué environ 125 dunums des terres de Daba pour la construction de la colonie illégale israélienne d’Alfe Menashe. Les habitants de la colonie apprécient l’eau courante et l’électricité, tandis que les habitants de Daba dépendent des livraisons en eau et des générateurs



Effets du Mur sur Daba

• L’armée israélienne a construit une barrière protégée militairement, située à 40 mètres des maisons de Daba. Les habitants de Daba, comme ceux de 15 autres communautés, sont bloqués à l’ouest du Mur alors que leurs terres agricoles sont situées à l’est du Mur


• La construction du mur a impliqué l’utilisation d’explosifs, et, en raison de la proximité immédiate des explosions, 15 maisons ont été endommagées ainsi que l’école du village.


• Environ 250 dunum (plus de 10% des terres du village) ont été confisquées par la construction du mur.


• La construction du mur a entrainé la séparation physique des habitants de Daba de leurs 1 200 dunums de terres agricoles et donc de leur principale source de revenu.


Israël prétend que le mur aura des "portes agricoles", cependant, le gouvernement israélien n’a pas encore publié officiellement les informations concernant quels protocoles réguleront le passage à travers ces portes ou qui sera autorité à passer et dans quels termes (2).
En attendant que ces portes soient construites, les fermiers de Daba doivent faire 5 kms pour atteindre leurs champs s’ils sont autorisés à quitter le village.


• Les deux entrées du village sont maintenant fermées par des portes. Suite à une manifestation pacifique le 15 aout 2003, les autorités israéliennes d’occupation ont refusé d’ouvrir les portes pendant 4 jours. Les autorités israéliennes d’occupation ont refusé d’ouvrir les portes pendant plus d’une semaine de suite.


• Les camions d’eau qui habituellement fournissent la seule source d’eau portable aux habitants de la ville seront incapables d’entrer dans la ville si l’armée israélienne refuse d’ouvrir les portes du village.


• Le secteur est déjà soumis à devenir une "zone militaire fermée" dont le sort sera inconnu. Aucune personne ou marchandise ne sera autorisée à entrer dans Daba sans permis délivré par les autorités israéliennes d’occupation.


Israël a déjà annoncé qu’il avait l’intention d’utiliser la zone pour construire des colonies supplémentaires, à savoir Karni’el et Elonit, et d’étendre la colonie israélienne illégale existante d’Alfe Menashe.


• Le 23 janvier 2003, un ordre militaire de confiscation des terres pour une nouvelle route de 22 mètres de large a été émis. On suppose que la nouvelle route actuellement en construction sera au bénéfice des colons de Karne Shomron.



(1) 1 dunum = 10 ares.

(2) Dans les secteurs où des portes agricoles ont été installées, l’Armée israélienne n’a seulement autorisé que quelques personnes à accéder à leurs terres. Par exemple à Qalqilya où des centaines de Palestiniens dépendent de l’agriculture comme seule source de revenu, seuls 13 sur 262 ont été autorisés, de façon irrégulière, à accéder à leurs terres.

Source : www.nad-plo.org/

Traduction : MG

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Le Mur

Même auteur

OLP