Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1466 fois

Palestine -

Des trésors d'Art Palestinien victimes de la Guerre

Par

Le réoccupation par l'armée israélienne de la Cisjordanie et des autres territoires palestiniens a dévasté des parties des villes historiques de Naplouse, Bethlehem et Hebron en violation du droit international.
La destruction a été délibérée, et les observateurs disent qu'elle équivaut à une attaque symbolique contre la présence palestinienne sur le territoire.

La destruction délibérée du patrimoine culturel viole la Convention de La Haye de 1954 sur la Protection du Patrimoine Culturel en temps de Guerre dont Israël est signataire.



La réoccupation israélienne de certaines des principales villes de Cisjordanie et d'autres secteurs palestiniens a commencé le 3 avril. Des centaines de personnes ont été tuées et des milliers privées de maisons, des bureaux du gouvernement, des écoles et d'autres bâtiments ont été détruits.

Le bombardement aveugle des hélicoptères et des tanks a également endommagé les monuments historiques dans Naplouse, Hebron, Tulkarem et Bethlehem.


Le patrimoine culturel palestinien, aussi bien Chrétien que Musulman, a également subi de sérieux dégâts.



L'information fournie du Département culturel des Nations Unies, l'UNESCO, et par une organisation non-gouvernementale basée à Paris, Patrimoine Sans frontières, est claire et incontestable.


Dans la Vieille Ville de Naplouse, la Mosquée Al-Khadrah a été détruite à 80%; les Mosquées Al-Satoun et Al-Kabir, églises Byzantines transformées, ont été détruites à 20%; 60 maisons historiques ont été démolies (et 200 autres ont été partiellement démolies); l'entrée Est du vieux marché datant du 18ème siècle a été détruite; et sept citernes romaines et au moins 80% des rues pavées ont été mises en ruines.



Le pavage dans Naplouse et un certain nombre de monuments dans le secteur avait été récemment réhabilités avec le financement de l'Union Européenne et de l'UNESCO. Plusieurs projets de restauration avaient également eu lieu récemment à Bethlehem.



Le bureau du Patrimoine Mondial de l'UNESCO a condamné ces actes du vandalisme, les décrivant comme des "crimes contre le Patrimoine culturel de l'humanité."


A lire l'article d'Ahlad Sub Laban : "Détruire l'Histoire"

Source : www.forbes.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Monuments historiques