Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 691 fois

Palestine -

Des universitaires palestiniens lancent un appel pour un Boycott universitaire international d'Israel.

Par

Ci-dessous un appel palestinien pour le boycott lancé par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Universitaire et Culturel d'Israel.
Il a l'appui des presque soixante plus importants syndicats et associations universitaires, culturels et professionnels de la Cisjordanie et de Gaza occupés, y compris de la Fédération des syndicats de professeurs et d'employés d'universités palestiniennes et du collectif des ONG palestiniennes de Cisjordanie occupée : le PNGO.

Chers camarades universitaires, intellectuels et activistes,


Veuillez trouver ci-dessous un appel palestinien pour le boycott lancé par la Campagne Palestinienne pour le Boycott Universitaire et culturel d'Israël.


Il a l'appui des presque soixante plus importants syndicats et associations universitaires, culturels et professionnels de la Cisjordanie et de Gaza occupés, y compris de la Fédération des syndicats de professeurs et d'employés d'universités palestiniennes et du collectif des ONG palestiniennes de Cisjordanie occupée : le PNGO.

Il est ainsi fortement représentatif de l'opinion des principaux secteurs de la société civile palestinienne.

Nous vous invitons à approuver cet appel et à le distribuer aussi largement que possible aux organisations universitaires, aux établissements scolaires, et aux associations culturelles et professionnelles.

L'enseignement israélien a contribué, directement ou indirectement, à maintenir, à défendre ou à justifier autrement l'occupation militaire et la colonisation de la Cisjordanie et de Gaza, le système indélogeable de discrimination et de ségrégation raciales envers les citoyens palestiniens d'Israël, qui ressemble à l'ancien système d'Apartheid en Afrique du Sud, et le refus des droits fondamentaux des réfugiés palestiniens en violation du droit international.


Selon nous, toutes les formes d'interposition internationale ont jusqu'ici échoué à obliger Israël à se conformer au droit international ou à mettre fin à sa répression des Palestiniens qui s'est manifestée par la suppression brutale de la liberté scolaire, le siège, la mort aveugle – aujourd'hui, le professeur Khaled Salah, de l'université d'an-Najah, et son fils de 16 ans ont été assassinés par Israël dans leur maison de Naplouse – la destruction et le mur colonial raciste.



Et en raison du fait que les gens de conscience parmi la communauté internationale des enseignants et des intellectuels ont historiquement soutenu la responsabilité morale de combattre l'injustice, comme ils l'ont montré dans leur lutte pour abolir l'Apartheid en Afrique du Sud à travers diverses formes de boycott, nous vous invitons, nos collègues de la communauté internationale, à boycotter largement et uniformément tous les établissements scolaires et culturels israéliens dans un esprit de solidarité internationale, de cohérence morale et de résistance à l'oppression.

Pour les Palestiniens, il est plus urgent maintenant que jamais d'établir finalement un lien entre les deux mots : "Israël" et "sanctions".

Israël ne devrait pas être traité avec la contradiction morale qui a jusqu'ici prévalu.

C'est précisément l'immunité automatique qu'Israël reçoit des gouvernements occidentaux et de certains mouvements progressifs que les Palestiniens et leurs défenseurs souhaitent combattre.


Nous nous rendons compte que le boycott n'est pas encore populaire quand la cible est Israël. Nous voyons l'hésitation en Europe, et encore plus aux USA (quoique pour différentes raisons), à satisfaire la nécessité de boycotter les établissements universitaires israéliens; mais nous, universitaires et intéllectuels palestinien, ne pouvons pas attendre qu'une interposition divine fasse pencher l'opinion publique en faveur d'un boycott.

Nous avons besoin de votre aide et que les réseaux universitaires internationaux contribuent activement au processus pour y arriver.

Le boycott est nettement la stratégie la plus claire et la moins violente pour résister à l'occupation et à l'injustice au niveau international.

Nous espérons que vous pourrez l'approuver et trouver les meilleurs moyens efficaces et nuancés pour le préconiser et le mettre en application.
Ce serait une contribution fortement appréciée et pratique pour soutenir la liberté scolaire palestinienne et pour résister à l'injustice et à stimuler la paix véritable dans notre région troublée.

Sincèrement,


Campagne Palestinienne pour le Boycott Universitaire et Culturel d'Israël

E-mail : academicsboycott@yahoo.com


Boycott Universitaire et Culturel d'Israël

L'oppression coloniale d'Israël sur le peuple palestinien, qui est basée sur l'idéologie sioniste, comporte :

Le déni de sa responsabilité dans la Nakba - en particulier au cours des opérations de nettoyage et de dépossession ethniques qui ont engendré le problème des réfugiés palestiniens - et donc refuse d'accepter les droits inaliénables des réfugiés et déplacés qui sont stipulés et protégés par le droit international;


L'occupation militaire et la colonisation de la Cisjordanie (dont Jérusalem-Est) et de Gaza depuis 1967, en violation du droit international et des résolutions de l'ONU;

Le système indélogeable de discrimination et de ségrégation raciales contre les citoyens palestiniens d'Israël, qui ressemble à l'ancien système d'Apartheid en Afrique du Sud.



Principes de base suggérés


Depuis, les établissements scolaires israéliens (la plupart du temps contrôlés par l'Etat) et la grande majorité des intellectuels et universitaires israéliens ont contribué directement à maintenir, à défendre ou à justifier autrement les formes d'oppression ci-dessus, ou y ont été complices par leur silence,


Étant donné que toutes les formes d'interposition internationale ont jusqu'ici échoué à obliger Israël à se conformer au droit international ou à mettre fin à sa répression des Palestiniens qui s'est manifestée par la suppression brutale de la liberté scolaire, le siège, la mort aveugle, la destruction et le mur colonial raciste.

En raison du fait que les gens de conscience parmi la communauté internationale des enseignants et des intellectuels ont historiquement soutenu la responsabilité morale de combattre l'injustice, comme ils l'ont montré dans leur lutte pour abolir l'Apartheid en Afrique du Sud à travers diverses formes de boycott,

Reconnaissant que le mouvement international croissant pour le boycott contre Israël a exprimé le besoin d'avoir un encadrement de référence palestinien décrivant des principes de base,

Dans l'esprit de solidarité internationale, de cohérence morale et de résistance à l'injustice et à l'oppression,

Nous, universitaires et intellectuels palestiniens, demandons à collègues de la communauté internationale, à boycotter largement et uniformément tous les établissements scolaires et culturels israéliens en tant que contribution à la lutte pour mettre fin à l'occupation, à la colonisation et au système d'Apartheid en appiquant les points suivants :



1. Abstenez-vous de participer à toute forme de coopération scolaire et culturelle, de collaborer ou de coopérer à desprojets communs avec les établissements israéliens;


2. Préconisez un boycott total des établissements israéliens aux niveaux nationaux et internationaux, y compris la suspension de toutes formes de placement et de subventions à ces établissements;


3. Favorisez le retrait et les désinvestissements d'Israël par les établissements scolaires internationaux;

4. Excluez des actions contre les établissements israéliens ci-dessus, tous les universitaires et intellectuels israéliens consciencieux opposées à la politique coloniale et raciste de leur gouvernement;


5. Travaillez à la condamnation de la politique israélienne tout en encourageant l'adoption des résolutions par des associations et des organisations scolaires, professionnelles et culturelles;


6. Soutenez les établissements scolaires et culturels palestiniens directement sans exiger de leur part d'être associés à des contre-parties israéliennes en tant que condition explicite ou implicite pour un tel soutien.

Source : http://right2edu.birzeit.edu/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

Lisa Taraki

Même date

7 juillet 2004