Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3265 fois

France -

Droit de réponse à l'article « Les spahis de la gauche coloniale et le soutien à Gaza »

Par

> palestine@cnt-f.org

Nous n’avons eu que dernièrement connaissance d’un texte paru sur votre site "ISM France" émanant de Monsieur Nadjib Achour intitulé « Les spahis de la gauche coloniale et le soutien à Gaza », dans lequel la CNT est gravement mise en cause. À ce titre nous vous envoyons ce droit de réponse.

"Les spahis de la gauche coloniale et le soutien à Gaza", par Nadjib Achour.


Nous ne remettons aucunement en cause le droit de Nadjib Achour à être en désaccord avec Génération Palestine. Cette organisation a largement les capacités de répondre elle-même. Néanmoins qu’il se serve d’événements graves survenus au cours de la manifestation du 24 janvier pour diffamer et insulter la CNT cela nous ne pouvons l’accepter. Comme Nadjib Achour reproche à tout va leur ignorance et méconnaissance aux autres nous considérons donc que lui est bien informé et a pesé tous ses mots et donc les assume.

Donc nous disons qu’il ment quand il parle d’agression de femmes voilées et d’enfants. AUCUNE femme ni AUCUN enfant n’a été agressé pendant l’action du Service d’ordre de la manifestation. Les vidéos existantes le montrent très bien et par ailleurs aucune plainte nominative émanant de femmes ou d’enfants ayant été brutalisés n’a été déposée. C’est un véritable mensonge que de répandre de telles rumeurs. Par ailleurs dire que c’est la CNT qui a mené l’action contre la banderole du centre Zahra est un autre mensonge. C’est le service d’ordre du Collectif national pour la Palestine, dont la CNT n’est pas membre, qui a décidé d’interdire l’entrée de la manifestation aux fascistes de l’extrême droite. Dans ce service d’ordre il y avait des militants qui sont aussi membres de la CNT. Point.

Traiter la CNT d’islamophobe est un autre mensonge. Dans les statuts de la CNT il est indiqué que peuvent adhérer à la CNT tous les travailleurs quelles que soient ses opinions religieuses ou philosophiques. Il y a d’ailleurs de nombreux travailleurs se revendiquant musulmans qui adhérent aux syndicats de la CNT. Comme des chrétiens, juifs, bouddhistes ou athées. Aucun n’est exclu ou inquiété pour ses choix religieux personnels. Par ailleurs la fédération des travailleurs de l’éducation avait pris position contre la loi sur les signes religieux à l’école, dite loi contre le foulard. Et ce au nom du droit de tous et toutes a étudier. Traiter la CNT d’islamophobe de la part de Nadjib Achour qui prétend savoir de quoi il parle est au minimum de la mauvaise foi.

Parler de d’anarcho-colonialistes nous ferait rire si nous en avions envie. Pendant la guerre d’Algérie que cite Nadjib Achour, la Fédération Communiste Libertaire est une des rares organisations à avoir été dissoute pour son soutien à Messali Hadj et au FLN. Et un certain nombre de ses militants ont payé de la prison et de lourdes amendes leur soutien a cette cause.

Ce qui nous indigne d’autant plus quand Nadjib Achour renvoie dos-à-dos l’extrême droite et l’extrême gauche. Faut-il lui rappeler que pendant que cette dernière « portait les valises » ou manifestait massivement pour l’indépendance algérienne, l’extrême droite, dont Nadjib Achour semble regretter l’exclusion de la manifestation, soutenait elle l’OAS et les pires colons. Qui a intérêt à développer le confusionnisme ?

Par ailleurs sur la question de la Palestine, le slogan de la banderole de la CNT : "Le sionisme c’est la guerre coloniale et la purification ethnique" est assez clair sur nos positionnements en soutien au peuple palestinien. Soutien que nous développons en soutenant les syndicats et associations indépendantes et démocratiques en Palestine. Indépendants des Autorités Palestiniennes, que ce soit celles de Ramallah ou de Gaza. Mais toujours auprès du peuple palestinien. Et de sa résistance.

Le Congrès d 'Agen a d’ailleurs voté une motion en ce sens.

Mais là ou nous nous permettons de rire devant tant de mauvaise foi, c’est sur le passage concernant la guerre du Rif. À l’époque de la guerre du Rif, 1919/1928 la CNT venait à peine d’être crée (1919) et était dans la clandestinité en proie à la répression de la monarchie espagnole qui n’a été abolie qu’en 1931, bien après la fin de la guerre du Rif.

Mais alors d’où viendrait cette expression que nous révèle le clairvoyant Nadjib Achour ?

Plutôt de la guerre d’Espagne ou le fasciste Franco a instauré son régime de terreur grâce aux troupes coloniales composées de marocains. Nous ne leur en faisons pas le reproche connaissant très bien la réalité de la gestion coloniale franquiste qui les mena mourir dans une guerre qui n’était pas totalement la leur. Pas totalement mais un peu quand même car il ne faut pas oublier qu’un certain nombre de militants libertaires arabes algériens vinrent combattre aux cotés des anarchistes espagnols.

Il est intéressant de noter que pour motiver ses troupes Franco leur disait qu’ils venaient tuer des « rouges » athées. D’où la persistance de ce terme, conforté par la victoire franquiste et par le maintien de la domination coloniale et « anti-rouge » sur le Maroc.

Il est à noter que pendant la guerre civile la CNT qui faisait partie du gouvernement espagnol, poussait celui ci à déclarer l’indépendance du Maroc, sachant très bien que les Marocains se révolteraient contre Franco et lui couperaient sa base militaire. Ce projet n’a malheureusement pas abouti car les socialistes français on fait pression sur leurs homologues espagnols. Ils craignaient que l’indépendance du Maroc espagnol n’ouvre la voie à celle du Maghreb colonisé par les Français. Comme le gouvernement républicain espagnol espérait la levée de l’embargo européen sur les armes qui avait été décrété a son encontre il a cédé.

M. Achour qui se targue de sa connaissance du passé colonial devrait également méditer, puisqu'il fait référence à la guerre du Rif, que la CGT, à l'époque, organisa la grève générale en 1926 pour empêcher les troupes françaises de partir, des milliers de ses militants furent emprisonnés à cette occasion. C'est de cet héritage révolutionnaire et anticolonialiste du mouvement ouvrier que se réclame la CNT.

On est loin des divagations et mensonges de Nadjib Achour. Comme celui-ci est censé savoir de quoi il parle force nous est de nous demander le pourquoi de tels mensonges. Et là nous pensons que nous sommes très loin de la Palestine et que l’émotion suscitée par les massacres sionistes à Gaza est instrumentalisée pour des intérêts bien franco-français. Si l’on comprend bien l’analyse de Nadjib Achour le soutien au peuple palestinien en France serait uniquement réservée aux arabo-musulmans, éventuellement soutenus par quelques fascistes antisémites. De quel droit s’auto-proclame t-il porte-parole des désidératas des Palestiniens ? Ceux-ci ont-ils exprimé un tel désir ? Aucunement, mais Nadjib Achour et ses amis se sont arrogés le droit d’interdire à la gauche de manifester à Lyon. Mais par contre ça à l’air de les chagriner que les harkis de l’extrême droite aient été chassés de la manifestation du 24 janvier.

Tout cela parce que l’extrême gauche est une concurrente sur des problématiques franco-françaises liées aux discriminations dont sont victimes en France les enfants issus de l’immigration ou des anciens pays colonisés. La Palestine est très loin d’être son souci principal dans cette polémique.

Pour finir la CNT est un peu surprise de savoir que Nadjib Achour membre de IJTIHAD est donc membre du MSRPP, dont fait partie le MJP. La CNT a signé l’appel (et a été la seule organisation syndicale à le faire) et soutenu le meeting sur le droit au retour organisé par le MJP, à l’Institut du Monde Arabe. De même elle a soutenu le réunion organisé à Ivry par le même MJP elle a par ailleurs invité diverses fois Walid Attalah comme intervenant principal ou unique à des meetings et rencontres qu’elle a organisé. Il est important que cela soit dit.

Groupe de travail Palestine du secrétariat international CNT

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

France

Même sujet

Même date

29 avril 2009