Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2640 fois

Jérusalem -

E1, à tout prix

Par

Amos Gil est le directeur de l'organisation Ir Amim

Le véritable objectif de l'expansion Jérusalem-Maale Adumim est de séparer Jérusalem-Est de la Cisjordanie.
Il est peut être vrai que nous soyons au beau milieu d'une campagne électorale, mais toutes les promesses de campagne ne sont pas que de la poudre aux yeux.
Quand le Premier Ministre par intérim nous dit que nous devons relier Maale Adumim à Jérusalem, il en a l'intention.

E1, à tout prix


Carte du Grand Jérusalem prévu par Kadima
Agrandir la carte


Et quand il dit que cela ne sera pas seulement fait en renforçant la route existante, mais en construisant des maisons pour des milliers de personnes dans le secteur situé entre les deux villes - il en a l'intention.

Ariel Sharon soutenait ce plan; maintenant son prodige mène le spectacle. Mais tandis que Sharon hésitait à dévoiler le projet, principalement en raison de la pression Américaine et Européene, Olmert dit que le projet sera poursuivi "en dépit de la pression," et en disant même que Yossi Beilin soutient le projet.

Peut-être. L'Initiative de Genève faisait ses propositions concernant Maale Adumim et la route allant vers l'Est depuis Jérusalem. Elle n'abordait pas cette question.



Expansion énorme

Mais il y a plusieurs différences significatives entre relier simplement ces deux villes et construire sur le sommet des collines à l'Est de la capitale. C'est très pratique pour les politiciens israéliens d'ignorer ces différences parce que le public n'exige aucun détail. Mais dans ce cas-ci, la différence se situe dans les détails.

Maale Adumim fait environ 12 kilomètres carrés et environ 30.000 personnes y habitent. C'est la plus grande colonie en Cisjordanie .

En incluant le secteur que le gouvernement veut remplir, la surface de la ville serait augmentée à 63 kilomètres carrés, un secteur plus grand que Tel Aviv, avec moins de 10% de la population de cette ville.

Il est clair, alors, que l'initiative n'a pas pour but d'assurer la sécurité de Maale Adumim, ni de sécuriser la route entre Maale Adumim et Jérusalem. Il y a d'autres moyens pour atteindre ces objectifs.



Intentions réelles

Quelle est, alors, la véritable intention derrière la décision du gouvernement de Sharon qu'Olmert promet de mettre en application?
Un regard sur la carte de la région montre la véritable intention : créer une ligne claire et nette au centre de la Cisjordanie qui divisera la terre en deux, avec à la base aucun lien entre les deux parties.

C'est exactement pour cette raison que toutes les autres parties impliquées dans la question, y compris l'Administration Bush, sont opposées au plan. Même Washington comprend qu'une telle initiative israélienne – si elle réussit - empêchera l'apparition d'un Etat palestinien avec une contiguité territoriale aux côtés d'Israël.


Paradoxalement, l'administration se retrouve à défendre les intérêts à long terme d'Israël plus que le gouvernement israélien lui-même.



Projet infâme

En outre : Olmert souligne qu'au centre de cette bulle, sur les sommets des collines situées entre Jérusalem et Maale Adumim, il réalisera un projet de construction pour environ 15.000 maisons résidentielles et un grand commissariat de police.

C'est l'infâme plan E-1, qui inclut des projets pour qu'une grande zone industrielle, des hôtels, une décharge d'ordures et un grand cimetière soient partagés par Jérusalem et Maale Adumim.

Ce plan, s'il vient à passer, coupera Jérusalem-Est de son environnement palestinien une bonne fois pour toutes. C'est la véritable intention de cette politique.

L'énorme bulle a pour but de couper la Cisjordanie en deux, et le plan E-1 est prévu pour isoler Jérusalem-Est et la séparer de la Cisjordanie . Dans l'un ou l'autre cas, et certainement avec les deux, le projet annihilera pour toujours toute possibilité de conclure un accord même avec les Palestiniens les plus modérés.

Après la victoire électorale du Hamas, nous sommes face encore à une situation dans laquelle il n'y a "personne avec qui parler."

Mais même si un jour il y avait quelqu'un avec qui parler, il ne resterait plus aucun sujet de discussion.




Source : http://www.ynetnews.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même date

18 mars 2006