Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2500 fois

Palestine -

En cet anniversaire de la Nakba, la moitié de la population est constituée de réfugiés

Par

14.05.2013 - A la veille du 65ème anniversaire de la Nakba ("catastrophe" en arabe), quasiment la moitié de la population palestinienne est constituée de réfugiés, a indiqué mardi le Bureau Central Palestinien de Statistiques (PCBS).
Tandis que les données statistiques montrent que les refugiés constituent 44,2% de la population palestinienne totale en Palestine, des chiffres émanant de l’Agence de Secours et de Travaux des Nations Unies pour les Réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) indiquaient qu’il y a 5,3 millions de personnes enregistrées en tant que réfugiés palestiniens à la mi-2013, ce qui représente 45,7% de la population palestinienne à travers le monde, a déclaré le PCBS.

En cet anniversaire de la Nakba, la moitié de la population est constituée de réfugiés

Il a précisé que 59% des réfugiés enregistrés en tant que tels vivent en Jordanie, en Syrie et au Liban, tandis que 17% vivent en Cisjordanie et 24% dans la Bande de Gaza. Environ 29% des réfugiés répertoriés vivent dans 58 camps, dont 10 sont en Jordanie, 9 en Syrie, 12 au Liban, 19 en Cisjordanie et 8 dans la Bande de Gaza.

Le PCBS déclare toutefois que ces estimations ne reflètent qu’un nombre minoré de réfugiés palestiniens, étant donné qu’il y a beaucoup de réfugiés qui ne sont pas enregistrés. Ces estimations ne prennent pas non plus en compte les Palestiniens qui ont été déplacés entre 1949 et la guerre de 1967 ; et ils n’incluent pas ceux, ne bénéficiant pas du statut de réfugiés, qui sont partis ou qui ont été forcés de partir suite à la guerre de 1967.

Le nombre de Palestiniens qui étaient demeurés dans leurs villes et villages en 1948, après la Nakba, a été estimé à 154.000. A l’occasion de ce 65ème anniversaire de la Nakba, leur nombre s’élève désormais à environ 1,4 million.

En 1948, 1,4 million de Palestiniens vivaient dans 1.300 villes et villages de la Palestine historique. Durant la Nakba, les Israéliens ont pris le contrôle de 774 villes ou villages palestiniens, et en ont détruit 531. En conséquence, plus de 800.000 personnes ont été chassées de leurs terres natales vers la Cisjordanie , la Bande de Gaza, les pays arabes voisins et d’autres pays à travers le monde.

Dans le monde entier, la population palestinienne était estimée à 11,6 millions à la fin de l’année 2012, a indiqué le PCBS. Ce qui signifie que pendant les 65 ans qui se sont écoulés depuis la Nakba, le nombre de Palestiniens dans le monde a été multiplié par huit. Au total, 5,8 millions de Palestiniens vivent dans la Palestine historique et on s’attend à ce que ce nombre atteigne 7,2 millions d’ici à fin 2020, en se basant sur les taux de croissance actuels, a rapporté le PCBS.


Source : Wafa

Traduction : CR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réfugiés

Même auteur

Wafa

Même date

15 mai 2013