Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3868 fois

Israël -

Est-il indigne d'être indigné en Israël ?

Par

A l'instar d'autres pays occidentaux – mais pas la France – le mouvement des Indignés connait un succès important en Israël. Les manifestants sont ici sous la double influence des Indignés et des révoltes arabes. Une manifestation record a réuni des dizaines de milliers de personnes à Tel Aviv le 30 octobre. Une grève générale des services publiques et des transports ( de quatre heures seulement certes) s'est tenue le 7 novembre. Auparavant le 3 septembre, plus de cinq cent mille personnes s'étaient mobilisées en Israël.

Est-il indigne d'être indigné en Israël ?

Israéliens attendant à l'aéroport international Ben Gourion pendant la grève générale, le 7 novembre 2011 (Photo Nir Keidar/Haaretz)
Les manifestants contestent les budgets de rigueur préparés par le gouvernement de Netanyahu et exigent un programme social. Ils réclament un meilleur financement de l'enseignement public, une baisse des impôts et des loyers. Enfin, les indignés israéliens, comme leurs homologues européens ou américains, se caractérisent par un rejet du libéralisme et de leur classe politique.

Mais quelque soit l'actualité politique ou sociale en Israël, beaucoup chercheront à faire un lien avec le conflit israélo-palestinien. Ce mouvement social, qui n'évoque pas le conflit dans ses revendications, apparaît alors suspect. Comme ailleurs, les classes populaires et les classes moyennes se retrouvent dans la contestation par delà les bords politiques. On peut ainsi voir quelques sionistes et juifs orthodoxes côtoyer des syndicalistes dans les cortèges.

Pourquoi demandent-ils une amélioration de leur niveau de vie pendant que leur gouvernement écrasent un autre peuple ? Pourquoi ne manifestent-ils pas plutôt pour la paix ? se demandent les milieux pro-palestiniens.

Photo
24.11.2011 - Destructions de maisons palestiniennes à Umm Fagarah (Photo Operation Dove)


Certes un fermier palestinien qui n'a pas le droit de rejoindre ses champs ou une habitante d'Hébron qui ne peut pas traverser la rue à cause des colonies auront du mal à compatir avec les indignés israéliens. Mais nous, occidentaux, nous pouvons nous identifier à l'habitant de Tel Aviv qui a vu son loyer augmenter de 30 % en un an (ou 20 % à Jérusalem), tandis que son salaire stagne.

Ce qui nous choque, c'est la proximité entre un monde occidental et un pays du ''sud'' dont les ressources du second (eau, terres agricoles) sont pillées par le premier. Tel Aviv ne se trouve qu'à 62 km de Jérusalem, 77 km de Ramallah, 82 km de Gaza. Mais n'est-ce pas la même chose en Europe ou en Amérique du Nord ? Nos pays pillent les régions du sud sauf que celles-ci se trouvent à quelques milliers de kilomètres. Est-ce que l'on s'interdit pour autant de manifester pour nos conditions de vie ?

De plus, c'est une autre particularité locale, dans l'État israélien le budget militaire représentait 13,3 milliard de dollars en 2008, 50 % du budget israélien va soit à l'armée soit aux financements des colonies, le budget alloué à un colon est deux fois plus important que celui d'un Israélien de Tel Aviv.

Ainsi, si le mouvement social veut obtenir satisfaction, ce sera en puisant dans les financements militaires et coloniaux pour alimenter des projets sociaux. Pour que les budgets militaires baissent, Israël doit faire la paix avec ses voisins. Pour que la paix soit acceptée, il faut que justice soit rendue aux Palestiniens, ce qui exclut le maintien des colonies et de l'occupation en Cisjordanie et à Gaza.

Il n'y aura donc pas de justice sociale sans justice globale au Proche-Orient. Je suis convaincu que les Israéliens le comprendront un jour.

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Sionisme

Même auteur

William

Même date

5 décembre 2011