Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2234 fois

Naplouse -

Faits accomplis : la colonisation sioniste rampe en Cisjordanie

Par

Les forces de l'occupation israélienne ont procédé cette semaine à une campagne d'élargissement des colonies sionistes se trouvant à l'est de Naplouse.
La population des villages de Deir al-Hatab et de Azmout ont déclaré que les bulldozers israéliens, sous la protection de l'armée d'occupation, ont commencé à aplanir le terrain autour de la colonie Alon Moreh, et d'autres terrains situés à environ 1 km. en face de cette colonie.

Ayman Zamel, du village de Deir al-Hatab a souligné que cette opération a commencé il y a trois semaines, que les bulldozers essaient d'agir sans être visibles par la population, c'est pourquoi beaucoup de gens n'ont pas encore aperçu les engins.

Il a précisé que les opérations d'élargissement se font du côté ouest, en direction de la ville de Naplouse, sans que les forces d'occupation aient averti les propriétaires des terres de la décision de confiscation.

La surface visée par la colonisation s'élève à environ 100 dunums.
Les citoyens ont manifesté leur crainte concernant des bruits qui courent sur l'intention du gouvernement de l'occupation d'installer de nouveaux colons, venant de la bande de Gaza, après l'application du plan de désengagement que Sharon a proposé unilatéralement.


Des témoins affirment que les forces de l'occupation ont également commencé des travaux d'aplanissement et de la construction de tours de contrôle près de la colonie Itmar, située sur les terres des villageois de Urta et Beit Furik, à l'est de Naplouse.

Les forces de l'occupation ont commencé à installer ces tours il y a une dizaine de jours. Les témoins affirment également que les bulldozers et autres engins travaillent à des heures tardives, pour ne pas attirer l'attention.

Les villageois de Urta et Beit Furik affirment que la construction de ces tours visent à annexer plus de 4 kms de terres appartenant aux deux villages, à l'ouest de la colonie, comme cela s'est déjà passé avec la colonie Alon Moreh.


Il faut rappeler que le gouvernement de l'occupation avait émis il y a un an et demi un ordre d'élargissement de la colonie d'Itamar, dix fois plus, et les villageois craignent qu'il soit en train d'appliquer cet ordre.

Il y a un mois, les forces de l'occupation israélienne ont émis un ordre de confiscation de 1606 dunums des terres de Deir al-Hatab, les forces de l'occupation ont délivré des documents signés par le chef de l'armée israélienne en Cisjordanie , annonçant aux villageois la confiscation de ces vastes surfaces nécessaires aux besoins militaires.

Et selon le document que le site arabs48 a obtenu, cette décision est justifiée par des conditions sécuritaires spéciales, les forces israéliennes voulant empêcher les opérations militaires, d'après leurs dires.

Mais il est clair que cette décision a pour but d'élargir les colonies au détriment des terres des Palestiniens et non comme le prétend l'occupant, pour des raisons sécuritaires (et même ??)

L'auteur du document appelle les propriétaires des terrains confisquées à se diriger aux bureaux de liaison et de coordination situés dans la ville de Naplouse pour obtenir des compensations.

Cette décision israélienne a soulevé la colère des villageois qui affirment qu'il n'y a aucune raison sécuritaire pour confisquer des terres, et que le but de ces confiscations est d'élargir la colonisation dans cette région.

Les villageois dont les terres vont être confisquées sont Mustafa Sami Muhammad, Sulayman Yousef Umran, Muhammad Hassan Awad, Ali Abdallah Awad, Mustafa Shihade Abdel Rahmane, Abdel Baqi Shehade Abdel Rahman, Sakina Muhammad Abdel Hadi, Sameh, Maria et A'isha Abdel Hadi, Muflih et Faleh Hussain Abu Hassan.


Il faut également indiquer que les terres sur lesquelles les travaux d'élargissement sont en cours sont fermées à l'accès de leurs propriétaires depuis le début de l'Intifada al-Aqsa, malgré les efforts entrepris pour y arriver, en passant par le bureau de liaison israélien, mais les colons et l'armée d'occupation ont empêché les propriétaires d'y accéder.

Source : www.arabs48.com

Traduction : Centre d'Information sur la Résistance en Palestine

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Colonies

Même auteur

Romel Shahrour Sayouti

Même date

2 juin 2005