Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2071 fois

Qalqilia -

Fermer la porte numéro 25 et renvoyer la population de Jayyous à la porte numéro 24

Par

Créé en 1990, l’Applied Research Institute de Jérusalem (ARIJ) est une organisation à but non lucratif dédiée à promouvoir le développement durable dans les Territoires Occupés Palestiniens et l’auto-suffisance du peuple palestinien par un plus grand contrôle de leurs ressources naturelles.

Le 7 avril 2005, le commandant des Forces de l'Occupation israélienne en Cisjordanie, Ya'ir Neve, a publié un nouvel ordre militaire par lequel il confisquait 8,5 dunums de terre appartenant à des Palestiniens des villages de Jayyous et de Falamya dans le District de Qalqiliya.
Jayyous et Falamiya sont situés au nord-est de la ville de Qalqiliya.

Fermer la porte numéro 25 et renvoyer la population de Jayyous à la porte numéro 24


Carte de la nouvelle route agricole proposée (agrandir la carte)

La localisation des terres visées sont le bassin n° 3 des terres de Jayyous et les bassins n° 2 et 3 des terres de Falamiya.

Voir copie de l'ordre militaire


Le but de cette confiscation est d'ouvrir une nouvelle route agricole de 1250 mètres entre le village de Jayyous et la porte n°24 qui a été établie en tant qu'élément du Mur de Ségrégation à l'ouest du village de Falamya (voir la carte).
Cette porte va servir de principale porte de la région.

Voir la carte de l'ordre militaire
(Carte 1: Le chemin de la nouvelle route agricole proposée)

Les Forces militaires israéliennes prévoient de fermer la porte n° 25 située à l'ouest de Jayyous après avoir détruit la route agricole qui la relie à Jayyous.

Cette mesure répressive entrainera les conséquences suivantes :

L'ouverture de cette route alternative mènera à l'arrachage de centaines d'oliviers et infligera de lourds dégâts aux vergers voisins et aux terres agricoles.

Les gens de Jayyous seront obligées de voyager de plus longues distances pour atteindre leurs champs et, en faisant cela, passeront plus de temps et feront plus d'efforts dans les deux sens.

Avec la nouvelle route alternative, la population de Jayyous n'aura pas un accès facile à ses terres agricoles qui sont derrière le mur : une fois qu'ils auront passé la porte numéro 24, ils devront prendre les routes secondaires appropriées de l'autre cêté du mur pour arriver jusqu'à leurs champs.

En général, cette politique d'étranglement et de séparation supplémentaires vise à tuer l'économie palestinienne en mettant plus d'obstacles face aux fermiers et aux propriétaires de terre palestiniens.

L'ordre militaire mentionné ci-dessus a été récusé par l'avocat Fat-hi Shubaita pour le compte des personnes affectées, mais en vain.

Source : www.poica.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Qalqilia

Même sujet

Rapports

Même auteur

ARIJ

Même date

14 mai 2005