Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3364 fois

Cisjordanie -

Fourvoyer les Palestiniens

Par

L’annonce faite par la direction palestinienne le 2 octobre 2010 au sujet des négociations avec Israël est trompeuse et elle ne reflète pas la vérité. Cette annonce signifie que cette direction, au lieu de surveiller l’expansion des colonies tout en étant assise à une table, la surveillera sans table. Rien d’autre ne changera.

Ces dirigeants palestiniens ont décidé de ne pas négocier, après le discours d’Obama au Caire, mais n’ont pas tenu cette décision. Ils ont négocié indirectement et directement pendant que de nouvelles maisons continuaient à être construites dans diverses colonies. Et, plus important, l’Autorité palestinienne a continué à se coordonner, sur les questions sécuritaires, avec les services de la sécurité israélienne. Elle a arrêté plus de 1.000 Palestiniens après l’attaque contre les colons israéliens à Hébron (le 31 août 2010, ndt).

Israël se fiche des négociations tant que les Palestiniens suivent strictement ses consignes sécuritaires. Israël négocie maintenant pour la forme, prêt à discuter des besoins quotidiens des Palestiniens, mais pas sur leurs droits nationaux. Pour les Israéliens, les choses sont simples : beaucoup de dirigeants palestiniens comme Abu Mazin et Fayyad sont des créations israéliennes et états-uniennes, et les autres ne peuvent survivre ou se maintenir sans l’argent de l’occident. Cette autorité ne peut payer aucun salaire sans le consentement israélien.

Si la direction palestinienne veut sérieusement faire pression sur Israël, elle doit mettre un terme à la coordination sécuritaire avec Israël. Israël sait très bien que ces dirigeants palestiniens sont trop faibles et ne pourront jamais être honnêtes avec leur propre peuple. Des dirigeants faibles et malhonnêtes ne sont pas être pris au sérieux, et ils ne sont pas dignes de confiance.

L’Autorité palestinienne s’engage à boycotter les négociations pendant que ses officiers militaires rencontrent les officiers militaires israéliens pour mener des missions mixtes contre les Palestiniens.

Qui est stupide ? Le peuple palestinien, ou les médias, ou les deux ?


Photo

Abdel Sattar Kassem est professeur en science politique à l’Université an-Najah, Naplouse (Cisjordanie occupée).



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

Abdel Sattar Kassem

Même date

7 octobre 2010