Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 733 fois

Georges Abdallah apporte son soutien à la Grande Marche du Retour à Gaza

Par

Chères frères et sœurs,
Salutations chargées de détermination et de lutte continue.
Nos salutations et reconnaissance aux combattants et aux héros de la Grande Marche du Retour et pour Briser le Siège.
Encore une fois, les masses de Gaza se trouvent au premier rang face à l’assaut des sionistes impérialistes, risquant leur vie pour défendre leur grande cause.

Georges Abdallah apporte son soutien à la Grande Marche du Retour à Gaza

Ayant reconnu ce moment historique où la cause palestinienne, sous tous ses aspects, est menacée de liquidation, malgré leur souffrance sous un état de siège criminel, confrontés à la famine, la mort et l’intimidation, ils n’ont pas hésité à rassembler toutes leurs forces pour répondre à l’appel lancé par la Commission Nationale pour la Grande Marche du Retour et pour Briser le Siège.

Les masses de notre peuple et leurs activistes militants savent qu’il s’agit du principal obstacle qu’il faut franchir face au « deal du siècle » criminel parce que c'est bien la volonté collective, armée des fusils de la résistance, qui a entravé le processus sans issues des Accords d’Oslo et les forces qui lui ont donné naissance, organisées autour des institutions de l’Autorité [palestinienne] et de ses agents réactionnaires.

Malgré toutes les conséquences entraînées par les politiques d’abandon social et national et les fissures et altérations apparues dans la conscience collective palestinienne, les masses de Gaza et leurs combattants militants continuent à affronter toutes les manœuvres de chantage avec détermination et à prôner la fin de la division destructrice, pour en finir avec le conflit interne et mettent en garde contre le dérapage de certaines forces opportunistes qui se rabattent sur des positions de connivence avec l’agression contre le peuple palestinien et avec le soi-disant « deal du siècle ».

Toute personne sensée rejetterait l’idée de nouvelles sanctions contre les masses de Gaza comme une façon de faire avancer les politiques de Trump et de Netanyahu. Toute personne sensée rejetterait dépendre de l’appui des régimes réactionnaire de la région pour soutenir la lutte des masses palestiniennes.

Depuis le début du mouvement, les forces d’occupation criminelles se sont trouvées face à une détermination inébranlable. Plus que tout autre, les combattants et activistes des forces révolutionnaires appellent à une escalade de la lutte sous toutes ses formes, évitant à tout prix que Gaza soit isolée ou mise à l’écart.

Les forces révolutionnaires, y compris les combattants du Front populaire de libération de la Palestine et des Brigades Abu Ali Mustafa, n’ont jamais abandonné et n’abandonneront jamais les masses grâce à leurs positions avancées. Ils n’ont pas fléchi depuis le début des marches, versant leur sang, symbole de loyauté envers les masses de notre peuple. Parmi ces combattants héroïques se trouve Ahmad Ashraf Abu Hussein, originaire de Jabaliya, qui a marché avec ses camarades et dont le sang a coulé sur les sables de Gaza le 13 avril 2018. Nous tenons également à saluer notre combattant héroïque Ahmad Abdullah al-Adaini, originaire de Deir el-Balah, tué d’une balle à la tête lors qu’il participait à la Marche du retour. Seulement deux mois plus tard, les combattants héroïques Ahmed Abu Tayour de Rafah et Ataf Mohammed Musleh Saleh du campement de réfugiés de Jabaliya ont été été abattus. Une semaine plus tard Ayman Nafez al-Najjar et Muhannad Jamal Hanoudeh de Jabaliya furent martyrisés le 16 juillet 2018. Deux jours plus tard, le combattant héroïque Mohammed Abu Naji, du camp de réfugiés Tal al-Zaatar à Gaza, est tombé.

Les combattants du Front populaire de libération de la Palestine sont conscients que l’escalade continue des Grandes Marches du Retour est également conditionnée par la poursuite des activités de lutte des masses à travers le reste de la Palestine et en communication effective avec la population des camps de réfugiés dans les pays voisins. Plus que jamais, la gauche arabe révolutionnaire, et tout particulièrement dans les pays voisins, a la responsabilité d’intensifier la résistance face à l’assaut impérialiste dans la région, répondant directement à la collusion des forces arabes réactionnaires, s’opposant par tous les moyens possibles à toute forme de normalisation avec l’entité sioniste.

Il est intolérable que les camps de réfugiés qui se trouvent dans des pays voisins de la Palestine soient écartés de la lutte à cause de la position adoptée par les régimes bourgeois qui, pour certains d’entre eux, proclament leur solidarité du bout des lèvres, mais qui, dans tous les cas, sont à tous les effets complices.

Il est intolérable d’encercler et d’assiéger les camps de réfugiés dans les pays voisins pour ensuite exprimer une solidarité verbale avec les héros de Gaza. L’étape actuelle de la cause palestinienne ainsi que la crise tumultueuse par laquelle sont en train de passer tous les États et autres entités de la région obligent toutes les forces révolutionnaires à travailler diligemment afin de forger des liens pour faciliter le mouvement organisé et la mise en commun avec tous les autres fronts de lutte dans la région et du monde entier.

C’est seulement ensemble, camarades, que nous pourrons aller de l’avant et résister à l’assaut impérialiste. Il n’est pas suffisant que les militants de Beyrouth, de Damas ou d'Amman se félicitent de leur solidarité avec Gaza. Il est urgent et impératif que tous assument leurs responsabilités dans les camps de réfugiés des pays voisins, parce que c’est la cause toute entière, et non pas seulement la révolution, qui est en jeu.

Sortir de l’imbroglio d’Oslo passe inexorablement par la libération de tous les prisonniers, par la fin de la coordination sécuritaire et de la division honteuse.

La vraie solidarité avec la Grande Marche du Retour, en hommage à la gloire immortelle des martyrs, pour la victoire des masses et des peuples en lutte et pour le déshonneur des traîtres et de tous ceux qui capitulent, n’est autre que la défaite de l’impérialisme et de ses sbires, à savoir les sionistes et les réactionnaires arabes.

Mes sincères salutations à vous tous.
Votre camarade,
Georges Abdallah.


Source : Samidoun pour entendre le discours prononcé par Georges Ibrahim Abdallah et lire sa transcription en arabe et en anglais.

Traduction en français : Coup Pour Coup 31


Source : Coup Pour Coup 31

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même sujet

Droit au Retour

Même auteur

Georges Ibrahim Abdallah

Même date

15 octobre 2018