Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1125 fois

Syrie -

Hamas : La guerre à Gaza met fin à toute offre de paix

Par

Le Hamas a déclaré que la guerre contre la bande de Gaza avait mis fin aux chances de négociations avec Israël et a appelé les Arabes à faire pression sur Tel-Aviv pour qu’il cesse ses attaques sur la bande de Gaza.

Pas de greffon vidéo disponible...

Dans un discours télévisé (voir ci-dessus en arabe), samedi, Khaled Meshaal, le chef politique en exil du Hamas, a déclaré que l'offensive d'Israël sur Gaza, qui a tué plus de 850 Palestiniens, a échoué parce que le Hamas lançait toujours des roquettes sur Israël.

"Vous avez mis fin à la dernière chance et au dernier souffle pour un accord et les négociations", a déclaré Meshaal.

"En toute modestie ... je peux dire avec confiance que, sur le plan militaire, l'ennemi a complètement échoué, il n'a rien accompli du tout.

"A t-il arrêté les roquettes ? a-t’il demandé en parlant des objectifs déclarés d’Israël lors de son lancement de l’offensive.


'Nouvelle Intifada»

Meshaal a appelé les Arabes à faire pression sur leurs dirigeants et sur la communauté internationale à travers des manifestations.

«Nous vivons les moments les plus difficiles de la résistance aujourd'hui, nous voulons une autre Intifada [soulèvement] en Palestine et dans la rue arabe", a t-il dit, en appelant les Arabes à protester.

Meshaal a déclaré qu'Israël dissimulait le véritable chiffre de ses pertes en disant que des soldats avaient été tués par leurs propres tirs et dans des accidents.

"Qu'avez-vous accompli grâce à cette guerre ... en dehors du meurtre d'enfants, d’innocents ?" a-t’il demandé aux dirigeants israéliens.

"Vous avez perdu sur les fronts moraux et humanitaires ... et vous avez créé une résistance dans chaque maison", a déclaré Meshaal.


'Un véritable Holocauste'

Il a qualifié l'agression d'Israël sur Gaza d’"holocauste", par lequel le sang des enfants palestiniens est versé pour tenter de gagner les élections israéliennes le mois prochain.

«L'ennemi a échoué par la création d'un véritable holocauste sur le sol de la bande de Gaza.

"Le sang palestinien est devenu un moyen de gagner les élections», a t-il dit, en s'adressant au peuple israélien, dont les dirigeants devront participer à des élections générales le 10 Février.

Les commentaires de Meshaal surviennent alors qu’une délégation du Hamas est en Egypte, avec Mahmoud Abbas, le président palestinien, afin de discuter d'une proposition de cessez-le-feu égyptienne et, éventuellement, d’une force d’observation internationale ce pour faire respecter un accord.

Meshaal a déclaré que toute force internationale d’observation dans la bande de Gaza serait traitée comme une force d’"occupation".

"Avant que des négociations puissent avoir lieu, Israël doit cesser ses attaques, se retirer de la bande de Gaza et lever le siège de Gaza", a déclaré Meshaal.

Il a également insisté sur l’intégration du Hamas, avec les Egyptiens et les Européens, dans tout système de surveillance sur la frontière de Rafah.

L’accord de 2005 sur la surveillance du passage de Rafah n'incluait pas le Hamas et les Égyptiens ont déclaré qu'ils s'en tiendraient à cet accord.

Source : http://english.aljazeera.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Syrie

Même sujet

Résistances

Même auteur

Al Jazeera

Même date

11 janvier 2009