Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2016 fois

USA/Israël -

Harris réaffirme l'opposition des Etats-Unis à l'enquête de la CPI sur Israël et « leur engagement inébranlable en faveur de la sécurité d'Israël ».

Par

05.03.2021 - La vice-présidente états-unienne Kamala Harris, a appelé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu jeudi 4 mars, pour réaffirmer l'opposition américaine à une enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur d'éventuels crimes de guerre dans les territoires palestiniens occupés, a déclaré la Maison Blanche.

Harris réaffirme l'opposition des Etats-Unis à l'enquête de la CPI sur Israël et « leur engagement inébranlable en faveur de la sécurité d'Israël ».

Kamala Harris au congrès politique de l'AIPAC de 2017 (capture d'écran vidéo de son discours)
L'appel, le premier entre les deux depuis que Harris et le président américain Joe Biden ont pris leurs fonctions en janvier, est arrivé un jour après que le procureur de la CPI ait déclaré qu'elle lancerait l'enquête, décision que les Etats-Unis et Israël ont rejeté aussitôt.

La procureure Fatou Bensouda, qui sera remplacé par le procureur britannique Karim Khan le 16 juin, avait déclaré en décembre 2019 que des crimes de guerre avaient été, ou étaient, commis en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Elle avait cité l'armée israélienne et des groupes palestiniens armés tels que le Hamas comme auteurs possibles de ces crimes.

Harris et Netanyahu ont partagé l'opposition de leurs gouvernements « aux tentatives de la Cour pénale internationale d'exercer sa juridiction sur les fonctionnaires israélien », a déclaré la Maison Blanche.

« Un engagement indéfectible pour la sécurité d'Israël »

Lors de cet appel, Harris et Netanyahu ont également convenu de continuer à coopérer sur les questions de sécurité régionale, en particulier le programme nucléaire iranien et les comportements "dangereux", selon la déclaration de la Maison Blanche.

Harris « a souligné l'engagement indéfectible des Etats-Unis envers la sécurité d'Israël », a ajouté la déclaration.

La tentative de M. Biden de relancer un accord nucléaire entre l'Iran et les puissances mondiales en 2015 le place sur une trajectoire de conflit potentiel avec Netanyahu.

Le premier ministre israélien s'est opposé à l'accord nucléaire et a applaudi la décision de l'ancien président américain Donald Trump de l'abandonner en 2018.

Harris a également félicité Nétanyahou pour le programme israélien de vaccins contre le coronavirus et ils ont convenu d'accroître la coopération sur le coronavirus, l'eau, l'énergie verte et d'autres initiatives, a déclaré la Maison Blanche.


Source : Middle East Eye

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

USA/Israël

Même sujet

Crimes de guerre

Même auteur

Middle East Eye