Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5934 fois

Occident -

Hypocrisie et droits de l'homme occidentalo-centrés

Par

> jkanj@yahoo.com

Jamal Kanj écrit fréquemment sur ​​les questions du monde arabe et il est l'auteur de "Children of Catastrophe, Journey from a Palestinian Refugee Camp to America", Garnet Publishing, UK. On peut lire ses articles sur son blog, "Home for the Children of Catastrophe". Cet article a été mis en ligne sur son site le 22 mai 2011.

La France est à la tête d'un mouvement demandant des sanctions contre le régime syrien pour violation des droits de l'homme. Obama et la Secrétaire Clinton ont abondamment parlé de la culpabilité du régime syrien pour avoir tiré sur et tué des civils dans les villes et les faubourgs de l'arrière-pays syrien. La Grande-Bretagne et le reste des pays à l'ouest du Hampshire ont rejoint le chœur, prétendument pour défendre les droits de l'homme arabes. La-dite chorale a prêché la tartufferie des droits de l'homme et a réussi à faire voter une résolution du Conseil de Sécurité autorisant l'utilisation de la force militaire contre la Libye. Aujourd'hui, la destruction de la Libye est en cours sous le prétexte des droits de l'homme. Par contre, ces mêmes pays ont répondu timidement aux protestations publiques en Egypte et en Tunisie, ou ont disparu de l'écran radar dans les pays arabes non démocratiques qu'ils soutiennent.

Pour éviter toute confusion, disons clairement que les masses arabes, collectivement ou individuellement, ont tous les droits d'exiger un changement démocratique dans leurs pays. Les changements démocratiques en Egypte, Syrie ou ailleurs, doivent recevoir le soutien de tous les peuples épris de liberté, dans le monde entier. La sauvegarde des droits de l'homme doit être une valeur universelle dont tous, partout, jouissent, et les mêmes sanctions doivent être également appliquée à tous les contrevenants, sans préjugés.

Les droits de l'homme palestiniens sont niés depuis plus de 60 ans, dans un silence occidental assourdissant ; depuis plus de cinq ans, un million et demi de Palestiniens vivent sous siège économique à Gaza ; Israël a continué de violer la propre "feuille de route" occidentale pour la paix en construisant des colonies exclusivement pour les Juifs sur les terres palestiniennes occupées. Néanmoins, le même chœur occidental qui défend les droits de l'homme arabes en Syrie et en Libye a soigneusement ignoré ces droits pour les Arabes palestiniens. C'est même pire puisque les puissances occidentales permettent à Israël, par leur soutien financier et politique, de poursuivre ces abus contre les Palestiniens.

Une observation importante vaut la peine d'être mentionnée tandis que nous observons le Printemps démocratique arabe : l'occident a été pris par surprise et a été incapable, ou n'a pas voulu, interférer dans le soulèvement contre les régimes soutenus par l'occident dans des pays comme l'Egypte et la Tunisie. Par inadvertance, cependant, cela peut avoir aidé la marche vers la démocratie dans ces deux pays à arriver à sa destination finale avec un minimum de dégâts.

Cependant dans d'autres pays où l'occident a tenté d'influencer le printemps arabe démocratique, principalement dans des nations non amies de l'occident comme la Libye et maintenant la Syrie, les marches démocratiques ont pris un tournant sanglant. Les protestations publiques ont été transformées ou se transforment en révolutions armées, contrairement à l'Egypte et à la Tunisie, et ces pays mettront des années de construction nationale avant de pouvoir se tenir sur leurs pieds.

Je ne suis pas quelqu'un de très calé en théorie de la conspiration, mais je me demande quand même si l'arrestation d'un présumé espion israélien qui aurait tenté de monter les manifestations de la Place Tahrir au Caire contre l'armée faisait partie d'une conspiration israélienne plus large. Cela aurait-il pu faire partie d'un plan raté pour transformer des protestations pacifiques en une confrontation ouverte entre les manifestants et l'armée égyptienne ? Les espions israéliens pourraient-ils faire la même chose, directement ou par leur influence sur les puissances occidentales, en Libye et en Syrie ?

Israël a un très grand intérêt à créer les conditions adéquates pour distraire ses "ennemis" tandis qu'il continue à engloutir la terre palestinienne occupée en créant de nouvelles faits accomplis sur le terrain. Car l'histoire témoigne du rôle d'Israël dans l'accentuation de la division confessionnelle au Liban dans les années 1970 et de son rôle plus récent dans l'approfondissement de la division ethnique entre les Kurdes et les Arabes en Irak, suite à l'invasion américaine.

Israël a beaucoup à gagner à transformer les protestations pacifiques en zones de guerre et les larmes de crocodile de l'occident sur les violations des droits de l'homme sont démenties par son incapacité à stopper le financement des violations des droits de l'homme en Palestine occupée.

La duplicité irrationnelle de l'occident est au cœur de la méfiance entre les Arabes et les pays occidentaux : l'application de normes pour les droits de l'homme hypocritement occidentalo-centrées, et l'occident a lamentablement échoué à convaincre la rue arabe de ses motivations altruistes.

Source : Intifada Palestine

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Occident

Même sujet

Impérialisme

Même auteur

Jamal Kanj

Même date

17 juin 2011