Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1846 fois

Israël -

Ilan Pappé : Israël a été créé sur un mensonge

Par

J’ai 49 ans. Je suis né à Haïfa dans une famille juive européenne. Mon père et mes professeurs m’ont trrompé sur l’histoire d’Israël. Je suis professeur, bien que presque, seulement presque : ils m’ont fait sauter pour mes livres, ceux que vous/ils ne trouvent plus en Israël.
Nous fonderons l’Université Arabe Israélienne. Je collabore avec l’Université de Barcelone et de La Casa del Mon.

Pappe est un des promoteurs de la nouvelle histoire israélienne qui reconsidère les mythes essentiels de l’Etat sioniste, et recherche la vérité sur laquelle, un jour, reposera la coexistence.

Il l’a payé très cher : ostracisme officiel, menaces diverses, et il a failli perdre son travail. Mais il a aussi gagné beaucoup d’amis Palestiniens et Israéliens qui veulent créer l’université arabe israélienne de Galilée ; projet magnifique pour lequel Pappé, excellent traducteur d’arabe et directeur de l’Institut Juif Arabe, a voué toute sa vie.

Car Dieu désire que le lobby américain pro-israélien investisse plus d’argent dans cette université – un rêve universel comme notre école de Tolède - et moins dans les F16 et les programmes nucléaires israéliens.

Cette guerre, je le jure, nous la gagnerons. Bonne chance !


Je suis né à Haïfa, de parents juifs allemands immigrés, et nous avons eu des amis Palestiniens, ce qui est inhabituel aujourd’hui, et les enfants souffrent d’un Apartheid de haine.
A 18 ans, j’ai fait mon service militaire et participé comme soldat israélien à la terrible guerre de 1973 sur les hauteurs du Golan.

Q : Avez-vous été un bon soldat ?

R : J’ai obéi aux ordres. Ma véritable prise de conscience a commencé quand je suis allé étudier à Oxford en 1980. C’est là que j’ai compris le mensonge.

Q : Qu’avez-vous découvert ?

R : Que mon père m’avait trompé et qu’ils nous avaient tous trompés à l’école et à l’université : mon père et mes professeurs nous avaient répété des milliers de fois que, quand l’Etat d’Israël a été créé en 1948, les Palestiniens avaient préféré partir et ça c’est un mensonge.
Les dossiers que j’ai consulté et les documents que j’ai lu moi-même prouvent que les Palestiniens ont été expulsés par les Israéliens qui ont utilisé la terreur, les menaces et les violence.

Q : C’était clair pour le reste du monde

R : Pas pour nous. Aujourd’hui en Israël, on insiste en permanence sur le fait que les Palestiniens sont partis d’eux-mêmes en dépit du fait que… les Israéliens leur avaient demandé de rester !

Q : Ca ne paraît pas très vraisemblable

R : C’est la vérité officielle, alors qu’en fait le nouvel Israël pratiquait l’épuration ethnique des Palestiniens. Dans mes recherches à Oxford, j’ai découvert que le plan d’expulsion israélien était systématique. Il y avait plus d’un millier de villes palestiniennes et un millions d’habitants Palestiniens dans ces villes, la vérité est que nous en avons fait partir 850 000 seulement parce que la guerre se terminait et qu’ils ont accepté le statut final.

Q : Les terroristes Juifs qui ont fait feu et tué les Palestiniens étaient ceux de de l’Irgoun (alors commandée par Menahem Begin) et du Lehi (le Groupe Stern, alors co-commandé par Yitzhak Shamir).`


R : Pas seulement eux. Tout le mouvement sioniste était organisé pour expulser les Palestiniens. Et j’ai les documents concernant tout ce que je dis. Il y a eu des massacres très nombreux et abominables ;

Q : Par exemple Deir Yassin ?

R : C’est seulement le plus connu. J’ai cru, comme les Israéliens qui pensent à sens unique qu’il n’y avait qu’un seul Deir Yassin et que c’était le travail de l’Irgoun, mais plus tard j’ai découvert qu’il y avait eu bien plus de massacres et que ce n’était pas seulement l’Irgoun qui les avait commis.

Q : N’était-ce pas le plan original du Sionisme ? `

R : Théodore Herzl, le fondateur du Sionisme, a toujours dit, quand le Sionisme est arrivé en Israël en 1882 qu’il ne pouvait pas permettre à la population locale de rester dans son nouvel Etat.

Q : Peut-être, si les Palestiniens l’avaient pu, auraient-ils exterminé les Juifs dans le sang et le feu ?
R : Evidemment ! La différence, c’est qu’ils ne l’ont jamais nié ; ils voulaient nous jeter à la mer !
Mais le sentiment d’avoir raison et l’hypocrisie du déni, contre la preuve historique qui démontre que nous avons fait quelque chose d’aussi pervers que l’épuration ethnique, c’est une exclusivité israélienne.

Q : Le pouvoir est aussi seulement Israélien, parce qu’il détient la force d’une armée invincible

R : La force et le pouvoir, cela est très relatif. Que peut faire l’armée israélienne pour mettre fin à ce que vous/eux considèrent comme le « problème palestinien » ?
Jeter une bombe atomique sur l’église de la Nativité ?
Les anéantir tous ?

Q : …. ?

R : Il n’y a pas de solution militaire à la sécurité d’Israël, parce que la sécurité ne dépend pas de murs, ni de barrières avec des barbelées ; la sécurité, c’est une sensation intime : c’est en chacun ; nous sommes tous nés pour la justice.
Et sans sécurité, il n’y a ni affaires, ni prospérité, ni futur.

Q : Les Palestiniens ont moins (le sens de la) sécurité.

R : Les terribles terroristes palestiniens ! Que possèdent-ils ? Ils n’ont rien d’autres que leurs vie à immoler. C’est seulement avec ça qu’ils ont mit fin au sentiment de sécurité en Israël, avec l’espoir d’un futur dans la région.
Le mur de Sharon est la dernière absurdité économique d’un régime sans issue. Outre le problème moral qu’il fait naître, il n’y a pas d’argent pour le construire.

Q : l’apartheid sud africain ne s’est pas effondré à cause de sa cruauté ethnique mais parce qu’il a été économiquement inefficace.

R : C’est exactement ce qui va arriver à l’apartheid israélien. C’est la ruine. Pour maintenir cet Apartheid israélien, nous avons besoin d’un Etat policier militairement incompétent. L’Etat, pour toute ces raisons, ne pourra rester perpétuellement en guerre. Cet Etat n’est pas bon pour nous offrir la prospérité à nous, ses citoyens.

Q : Et ne pourrait-il pas y avoir en Israël une fin plus ou moins heureuse comme en Afrique du Sud ?

R : Je publie à l’étranger parce qu’en Israël ils ont peur de mes livres. Il y a un an, ils m’ont viré de l’université et je ne compte plus les menaces de mort. Mes collègues m’ont dit en privé qu’ils me soutenaient et je leur ai répondu que leur soutien privé ne me servait à rien. Ils sont restés silencieux. Il n’y aura de paix et de coexistence que lorsque nous saurons tous regarder la vérité en face

Q : Et le processus de paix ?

R : En 1948, l’Etat Juif s’est créé sur 80% du territoire palestinien et a expulsé ses habitants.En 1967, c’est presque cent pour cent du territoire qui était déjà israélien.
Maintenant quand Sharon déclare que nous sommes généreux, il se réfère à 20% … qu’il veut diviser par deux !

Q : En ce moment, il ne leur accorde même pas ça

R : Les Israéliens laissent aux Palestiniens 10% de ce qui était leur terre et ils voudraient que les Palestiniens les remercient !

Nous sommes un cas particulier de colonialisme et le restons pour toujours.

Q : Ne craignez-vous pas que votre opinion vous transforme en exilé de votre propre pays ?

R : Je veux seulement que les Israéliens soient capables, une seconde, de se mettre à la place des autres. S’ils ne le sont pas, il n’y aura pas de pays et pas non plus de futur pour mes enfants : nous allons droit au suicide

Q : Et vous, que proposez-vous ?

R : La seule porte de sortie qui ne soit pas stupide : la réconciliation, une paix juste et un Etat qui respecte toutes les identités religieuses et pas seulement une seule. En partant de là, la prospérité peut arriver.

Source : www.lavanguardia.es

Traduction : CS

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Sionisme

Même date

21 janvier 2004