Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2284 fois

Turquie -

Ils résistent… donc ils sont terroristes

Par

C’est la logique de l’Etat sioniste, depuis sa fondation. Actuellement, ceux qui sont accusés de ce « crime » de lèse-majesté, ce sont les militants qui se trouvaient sur la flotille de la liberté, le Marmara tout particulièrement, donc 5 membres que les services sionistes ont désignés par leurs noms.
C’est la ligne de conduite des médias sionistes et de leurs amis, que les services de renseignements et l’armée ont déjà mis en route pour contrer les médias du monde, ahuris ou dégoûtés ou en colère (cela dépend de leurs positions initiales) mais en tout cas hostiles à la dernière agression bestiale des sionistes.

Ils résistent… donc ils sont terroristes


Dans la logique sioniste, personne ne doit s’opposer à l’Etat d’Israël et ses appareils sécuritaires ou militaires. Toute opposition à la suprématie israélienne dans le monde signifie le refus de cet ordre international qu’Israël promet, aux côtés des Etats-Unis. Tout refus de cet ordre mondial sioniste signifie être terroriste.

Le fait que les militants à bord du navire Marmara aient résisté, par les mains et les outils se trouvant à bord (batons, par exemple) à l’assaut des sionistes signifie qu’ils sont terroristes. Il est important de noter que la propagande sioniste s’étale largement sur la différence entre l’acte de piraterie sanglant sur le Marmara et l’acte de piraterie contre le « Rachel Corrie », voulant faire croire que si l’attaque contre le Rachel Corrie n’a pas été sanglant, c’est à cause de la non-résistance des militants à bord. Il est fort peu probable que ce soit le cas, il faut y revenir.
Néanmoins, la résistance contre toute attaque et toute oppression est légitime, d’après les lois humaines et célestes. Les militants à bord du Marmara avaient tout à fait le droit et même le devoir de résister au crime israélien. De plus, tous les témoignages indiquent que la tuerie menée par les sionistes était préparée à l’avance, le commando criminel a tiré avant même de toucher le navire, tuant et blessant les militants.
C’est lorsqu’il fut à bord qu’il y a eu résistance de la part des militants, désarmés, il faut toujours le rappeler. Des militants ont été assassinés de sang-froid, à quelques centimètres de distance, et notamment le martyr turc Ibrahim Bilgen qui a été pris pour sheikh Raed Salah : il y a donc crime prémédité et non réaction à une forme de résistance.

Les sionistes font, paraît-il, leur propre enquête. Ils ont déjà publié les noms de cinq « terroristes » s’étant trouvés à bord du Marmara. Ils auraient déjà trouvé que le Marmara comprenait des militants qui se sont entraînés chez al-Qa’ida, et en Afghanistan, mais curieusement, pas chez le Hezbollah ni en Iran. Inventer trop de preuves ne peut que noyer le poisson et faire douter de l’objectivité de « l’enquête » sioniste sur lui-même.
Rappelons que les sionistes ont fait leur propre enquête après les massacres et la guerre contre le Liban, après le massacre de Jénine, après la guerre et le massacre à Gaza, et tout ce qu’ils ont trouvé, lors de cette barbarie ininterrompue, ce sont les failles de leurs services, mais pas du tout leur immoralité et criminalité !
Ce sera la ligne de conduite de la propagande sioniste qui sera relayée par les sionistes de service, en France ou ailleurs.


La propagande sioniste est lancée en Europe, et notamment en France, et ailleurs, elle tentera d’expliquer, de donner des arguments, d’utiliser ses inconditionnels, cherchera à semer le doute sur les récits de ces centaines de militants qui ont courageusement témoigné de la barbarie sioniste. Qu’importe !
Israël est sur la défensive, comme il devrait l’être depuis longtemps ! Les sionistes reconnaissent la suprématie des médias arabes, dont al-Jazeera, qui ont réussi, une fois encore, à battre Israël sur un terrain qu’ils avaient pendant longtemps investi en exclusivité !

Quant à la presse israélienne, elle rivalise de racisme avec le gouvernement, selon Zuhayr Andraos, correspondant et journaliste d’al-Quds al-Arabi. Le rédacteur en chef du canal 10 n’hésite pas à traiter de « chiens » les militants venus à la rescousse des assiégés à Gaza ! De plus, toute la presse sioniste, contrôlée par l’armée, est censurée, seuls les commentaires et les images autorisés par l’armée passent. C’est ce que souhaitent probablement les sionistes en France, du genre BHL.

Outre les menaces de mort contre Hanine Zo’bî, député palestinienne à la Knesset, et la promulgation d’une loi lui retirant ses prérogatives de député, parce qu’elle a participé à la flotille internationale de solidarité avec le peuple palestinien assiégé de Gaza, les sionistes et leurs médias ignorent absolument toute présence des Palestiniens de 48 dans l’Etat : ils ne sont pas comptabilisés dans les sondages d’opinion, ils ne s’expriment pas dans les médias. Un million et demi de Palestiniens de 48 n’existent tout simplement pas, pour les Israéliens ! C’est la démocratie juive : une censure militaire et un négationnisme primaire.

L’acte barbare de criminalité internationale a été suivi par le vol et la rapine. Outre l’argent, les ordinateurs, les appareils photos, les bijoux et les montres, les passeports de centaines de passagers ont été volés. Pour quoi faire ? Du terrorisme international, encore une fois, en assassinant des dirigeants palestiniens, libanais ou d’autres nationalités. Cela ne semble pas émouvoir les diplomaties occidentales, qui ne cessent par contre de menacer l’Iran, sous prétexte de son programme nucléaire civil.

Au moment même où les envahisseurs pirates sionistes pratiquaient un de leur dernier crime (il est difficile de dire « dernier crime », car celui qui vient d’être commis est aussotôt suivi par un autre), les Européens, la France et l’Allemagne en tête, criaient pour demander des sanctions contre l’Iran. Sheikh Yassine, que Dieu lui accorde Sa miséricorde, fondateur du Hamas et lâchement assassiné par les bombardiers sionistes avait déclaré sur une des télés françaises, pendant l’Intifada al-Aqsa : « les Occidentaux sont borgnes ! Ils ne voient que d’un œil ».

Puisse Dieu les rendre ou aveugles ou clairvoyants !

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Turquie

Même sujet

Résistances

Même auteur

Rim al Khatib

Même date

9 juin 2010