Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2688 fois

Cisjordanie -

Impossible voyage

Par

> amira@haaretz.co.il

Toutes les promesses d'assouplissement des restrictions en Cisjordanie ont caché la réalité. Quelques barrages routiers ont été enlevés, mais les interdictions ci-dessous restent en vigueur (informations recueillies par Haaretz, le Bureau de Coordination des Affaires humanitaires des Nations Unies et Machsom Watch)

Impossible voyage


Check-point d'Huwara, sud de Naplouse

Interdictions permanentes

* Il est interdit aux Palestiniens de la Bande de Gaza de rester en Cisjordanie .

* Il est interdit aux Palestiniens d'entrer à Jérusalem Est.

* Il est interdit aux Palestiniens de Cisjordanie d'entrer dans la Bande de Gaza par le passage d'Erez.

* Il est interdit aux Palestiniens d'entrer dans la Vallée du Jourdain.

* Il est interdit aux Palestiniens d'entrer dans les villages, les villes, les terres et les environs le long de la "ligne de soudure" entre le mur de séparation et la Ligne Verte (environ 10% de la Cisjordanie ).

* Il est interdit aux Palestiniens qui n'habitent pas Beit Furik et Beit Dajan (région de Naplouse) et Ramadin (sud d'Hébron) d'entrer dans ces villages.

* Il est interdit aux Palestiniens d'entrer dans les zones de colonies (même si leurs terres sont situées à l'intérieur de la zone construite).

* Il est interdit aux Palestiniens d'entrer en voiture à Naplouse.

* Il est interdit aux habitants palestiniens de Jérusalem d'entrer dans la Zone A (villes palestiniennes en Cisjordanie ).

* Il est interdit aux habitants de la Bande de Gaza d'entrer en Cisjordanie par le passage Allenby.

* Il est interdit aux Palestiniens de partir à l'étranger par l'Aéroport Ben Gurion.

* Il est interdit aux enfants de moins de 16 ans de quitter Naplouse sans leur certificat de naissance et sans être accompagnés par leurs parents.

* Il est interdit aux Palestiniens détenteurs de permis d'entrer en Israël par les passages utilisés par les Israéliens et les touristes.

* Il est interdit aux habitants de Gaza de prendre résidence en Cisjordanie .

* Il est interdit aux habitants de Cisjordanie de prendre résidence dans la Vallée du Jourdain, dans les communautés situées sur la "ligne de soudure" ou dans les villages de Beit Furik et Beit Dajan.

* Il est interdit aux Palestiniens de passer des marchandises et des cargaisons aux checkpoints intérieurs de Cisjordanie .



Interdictions périodiques

* Il est interdit aux habitants de certaines parties de la Cisjordanie de se déplacer dans le reste de la Cisjordanie .

* Il est interdit à certains groupes d'âge – en particulier les hommes de 16 à 30, 35 ou 40 ans – de quitter les zones où ils résident (habituellement Naplouse et les autres villes du nord de la Cisjordanie ).

* Les voitures privées peuvent être refoulées au checkpoint de Swahara-Abu Dis (qui sépare le nord de la Cisjordanie du sud). Cette mesure a été annulée pour la première fois il y a deux semaines, dans le cadre de l'assouplissement des restrictions.



Permis de voyage demandés

* Une carte magnétique (nécessaire pour l'entrée en Israël, mais elle facilite le passage des checkpoints à l'intérieur de la Cisjordanie ).

* Un permis de travail pour Israël (l'employeur doit en faire la demande auprès des bureaux de l'administration civile).

* Un permis pour traitement médical en Israël et dans les hôpitaux palestiniens de Jérusalem Est (le demandeur doit produire une invitation de l'hôpital, son dossier médical complet et la preuve que le traitement qu'il demande ne peut pas lui être fourni dans les territoires occupés).

* Un permis de voyage pour passer les checkpoints de la Vallée du Jourdain.

* Un permis de commerce pour transporter des marchandises.

* Un permis pour cultiver le long de la ligne de soudure requiert un formulaire du bureau de la terre, un acte de propriété et la preuve de parenté de premier degré avec le propriétaire enregistré.

* Un permis d'entrée pour la ligne de soudure (pour les cousins, les équipes médicales, les ouvriers, etc. Les titulaires de permis doivent entrer et sortir par le même passage, même s'il est loin, ou s'il ferme tôt).

* Permis pour passer de Gaza vers la Cisjordanie en traversant Israël.

* Un certificat de naissance pour les enfants de moins de 16 ans.

* Une carte d'identité de résident long séjour pour ceux qui vivent dans les enclaves de la ligne de soudure.



Checkpoints et barrières

* Il y avait 75 checkpoints tenus par des soldats en Cisjordanie au 9 janvier 2007.

* Il y a une moyenne de 150 checkpoints volants par semaine (à septembre 2006).

* Il y a 446 obstacles placés entre les routes et les villages, y compris des cubes de béton, des remparts de terre, 88 portails en fer et 74 kilomètres de grilles le long des routes principales.

* Il y a 83 portails en fer le long de la barrière de séparation, séparant les propriétaires de leurs terres. Seuls 25 de ces portails ouvrent de temps en temps.



Routes principales interdites aux Palestiniens, officiellement ou en pratique

* la Route 90 (la voie la plus importante de la Vallée du Jourdain).

* la Route 60, au nord (part de la base militaire de Shavei Shomron, à l'ouest de Naplouse et va vers le nord).

* la Route 585 le long des colonies Hermesh et Dotan.

* la Route 557 à l'ouest, de la jonction Taibeh-Tulkarem (la Ligne Verte) à Anabta (à l'exclusion des habitants de Shufa) et à l'est, du sud de Naplouse (checkpoint Hawara) à la colonie Elon Moreh.

* la Route 505, de Zatara (jonction de Naplouse) à Ma'ale Efraim.

* la Route 5, de la jonction de Barkan à la Ligne Verte.

* la Route 446, de la jonction de Dir Balut à la Route 5 (près des colonies d'Alei Zahav et Peduel).

* les Routes 445 et 463 autour des colonies Talmon, Dolev et Nahliel.

* la Route 443, de Maccabim-Reut à Givat Ze'ev.

* les rues de la Vieille Ville d'Hébron.

* la Route 60, de la colonie d'Otniel en direction du sud.

* la Route 317, autour des colonies du sud des Collines d'Hébron.



Temps de trajet avant 2000 et aujourd'hui

Tulkarem / Naplouse
Avant 2000 : au plus une demi-heure
Maintenant : au moins 1 heure.

Tulkarem / Ramallah
Avant 2000 : moins 1 heure
Maintenant : 2 heures

Beit Ur al-Fawqa / Ramallah
Avant 2000 : 10 minutes
Maintenant : 45 minutes

Katana-Beit Anan / Ramallah
Avant 2000 : 15 minutes
Maintenant : d'1 heure à 90 minutes

Bir Naballah / Jérusalem
Avant 2000 : 7 minutes
Maintenant : 1 heure

Katana / Jérusalem
Avant 2000 : 5 minutes
Maintenant : "personne ne va plus à Jérusalem".


A lire également l'article d'Amira Hass accompagnant ce rapport qui n'a pas été diffusé en anglais par Haaretz. Mark Marshall l'a traduit pour nous.

Source : Haaretz

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Checkpoints

Même auteur

Amira Hass

Même date

20 janvier 2007