Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4500 fois

Paris -

Invitation à la Conférence de Presse du Collectif Pas en Notre Nom, samedi 17 mars de 10h à 12h, Bourse du Travail à Paris, suivie d'une conférence de la FETAF : "Ingérences étrangères et guerres d'occupation"

Par

Les craintes maintes fois formulées par diverses « éminences » (H. Védrine, J. Chirac) de voir le continent européen et l'alliance atlantique succomber à la Tentation Unilatéraliste de l'Occidentalisme semblent se confirmer de jour en jour. En cette veille d'élections présidentielles et législatives, où les candidats annoncés se complaisent en s'affrontant à fleuret moucheté à coup de pourcentage et en prenant bien soin d'éluder un contexte international qui risque de nous plonger dans des conflits toujours plus meurtriers, il est de notre responsabilité de porter cette préoccupation sur la place publique afin d'éclairer nos concitoyens sur cette politique faite en notre nom !

Présentation et animation par Karim MANSOURI, coordinateur du CPENN, avec la participation de :

- Maître Gilles DEVERS : « Droit des peuples, ingérences et responsabilités ».
- Jean BRICMONT, auteur de L'impérialisme Humanitaire : « Contre la Politique d'ingérence».
- Général Michel FRERE : « L'O.T.A.N : Instrument de l'ingérence » et Yves-Jean GALLAS, Mouvement de la PAIX,
- Exposé par un Senior Associate du CSI (Centre for the Study of Interventionism) : « Les résolutions sur la Libye et les dévoiements du droit international ».

- Intervention de témoins de Côte d'Ivoire, de Libye, de Madagascar et de Syrie.

- Lecture de l'interpellation des candidats par Badia BENJELLOUN, Secrétaire Générale du CPENN (Collectif Pas En Notre Nom)

Samedi 17 Mars 2012, de 10h à 12h
Bourse du Travail - 3 rue du Château d'Eau - 75010 Paris
Métro: République (sortie Magenta)


Collectif Pas en Notre Nom,
Pour la défense des souverainetés nationales
Contre les guerres d'occupation et les ingérences étrangères
pasennotrenom.1@gmail.com

FETAF Fédération des Travailleurs Africains en France (FETAF), Nord Sud Patrimoine commun, Front syndical de classe(FSC), Collectif "Gasy Tia Tanindrazana", Coordination pour la paix en Libye Africaine, Mouvement syndical associatif (MSA), Appel franco-arabe (AFA), Convergence des Causes, Cité2000, I.S.M.-France (International Solidarity Movement - France), Collectif des congolais "Résistants combattants Kongolais" RCK, Collectif Pour La Syrie, Coordination régionale des cités(CRC)... (inscription au collectif toujours ouverte)

______________________________________



La Fédération des Travailleurs Africains en France (FETAF), membre observateur à l'OUSA, vous invite à une conférence sur le thème : "Ingérences étrangères et guerres d'occupation"

Samedi 17 Mars
Horaire : 13 heures à 16h30
Lieu : Bourse du Travail, 3 rue du Château d'Eau - Paris 75010
Métro : République (sortie Magenta)
Conférence-débat animé par Diallo Abdoulaye Lélouma,
Organisation de l'Unité Syndicale Africaine (OUSA)
Bureau International du Travail BIT (Genève)
Thème : Rôle du Mouvement syndical africain, sur « l'Appel d'Alger », Face aux guerres d'occupation et des Ingérences étrangères en Afrique.
Contact : fetaf91@yahoo.fr



Invitation à la Conférence de Presse


Les périodes de crise sont propices aux aventures guerrières et l’actuelle combinaison d’une crise financière, écologique idéologique et économique ne fait pas exception. La disparition de l’un des deux blocs de la guerre froide a initié à la fin du siècle dernier la série des guerres impériales nouvelle manière avec le démantèlement de la Yougoslavie et la première guerre contre l’Irak.

Les interventions du bloc occidental sous tutelle des USA en Irak et en Afghanistan étaient injustifiées sur le plan du droit international et elles ne pouvaient que se solder par un échec car elles n’ont aucun but stratégique avouable en dehors de l’organisation d’un chaos destructeur.

La France qui était jusques là en retrait de ce processus unilatéraliste s’est engagée en Afghanistan et s’est portée en première ligne pour l’ingérence en Libye dont il a résulté près de soixante mille morts, une guerre civile et la déstabilisation de la région.

Les manœuvres internationales pour légitimer une intervention ouverte en Syrie ont pour l’instant échoué. La Côte d’Ivoire, Madagascar, la République démocratique du Congo, le Niger, le Mali, la Biélorussie et le Sri Lanka sont également les cibles de la sollicitude occidentale. La doctrine du devoir d’ingérence appuyée sur l’activisme de pétromonarchies rétrogrades travestit mal les convoitises pour les ressources de ces pays. Les menaces constantes proférées presque naturellement contre l’Iran accoutument les esprits à une escalade qui détruira à coup sûr le cadre de vie sur cette planète.

Nous, citoyens français estimons de notre devoir d’interpeller les candidats aux élections présidentielles et législatives. Nous estimons qu’il est de notre responsabilité d’alerter sur la distorsion apportée au droit international, sur un aventurisme belliciste à courte vue coûteux et meurtrier.

Le collectif « pas en notre nom » est indépendant et non partisan. Il milite pour le règlement des conflits dans le cadre pacifique du droit international chèrement acquis au lendemain de la deuxième guerre mondiale. Il récuse toute ingérence étrangère qui bafoue la souveraineté des peuples. Il présentera son interpellation à l'adresse des candidats à la présidentielle le 17 mars 10h00 à la Bourse du Travail à Paris.

À cette conférence de presse fera suite au même lieu une conférence et un débat animés par Diallo Abdoulaye Lélouma de l’Organisation de l’Unité Syndicale Africaine et membre du B.I.T. sur le rôle du Mouvement syndical en particulier du Mouvement Syndical Africain à la lumière de la Conférence d’Alger face aux guerres d’occupation et des ingérences étrangères en Afrique.

À cette occasion, nous serons très honorés de votre présence et espérons que vous relaierez cette annonce à vos lecteurs et vos auditeurs.

Nous vous prions, Madame, Monsieur, d’agréer nos chaleureuses salutations.

Pour le Collectif PAS EN NOTRE NOM,
La Secrétaire Générale,
Badia Benjelloun
pasennotrenom.1@gmail.com

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Paris

Même sujet

Actions

Même auteur

Collectif Pas en Notre Nom

Même date

15 mars 2012