Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1671 fois

Cisjordanie -

Israel construit des routes d'Apartheid pour séparer les Israéliens des Palestiniens

Par

Les autorités israéliennes construisent des routes 'Pour Palestiniens seulement' en Cisjordanie, tout en maintenant les routes existantes utilisées par les colons illégaux en tant que routes 'Pour Israéliens seulement', a déclaré un haut responsable de la sécurité israélienne vendredi.
Les Palestiniens ont condamné l'idée de toute forme d'Apartheid et ont déclaré que cette initiative semblait destinée à renforcer la mainmise d'Israel sur la terre occupée qu'ils veulent revendiquer en tant que partie d'Israel.

La source israélienne, a indiqué que le projet n'était pas encore officiel. "Nous voulons faciliter l'accès aux diverses communautés palestiniennes," a déclaré la source.

"Il n'y a aucune intention de provoquer une séparation entre le trafic israélien et le trafic palestinien. Les Palestiniens continueront à se servir des routes qu'ils utilisent aujourd'hui."


La source a indiqué, cependant, que les Israéliens auraient l'interdiction d'utiliser les futures routes pour "Palestiniens seulement" parce que "nous ne voulons pas qu'ils se mettent dans une situation où leurs vies seraient en danger".


Aucun détail n'était immédiatement disponible sur l'ampleur du réseau routier proposé ou de la date à laquelle le projet entrerait en vigueur.

"C'est un système d'Apartheid" a déclaré le négociateur palestinien, Saeb Erekat.
"Nous invitons la communauté internationale à nous aider afin d'annuler cette politique et mettre fin à l'occupation israélienne."


250.000 colons israéliens vivent dans des colonies installées en Cisjordanie où vivent 3 millions de Palestiniens.

Les autorités israéliennes ont indiqué qu'elles avaient l'intention de maintenir la plupart des colonies en Cisjordanie et de construire des Murs autours des terres palestiniennes restantes.

Quelques retraits mineurs d'avant-postes de colonies ont suscité une protestation de la part des Israéliens qui veulent poursuivre l'expansion de l'Etat israélien sur la terre palestinienne.

En utilisant des couvre-feux et des checkpoints militaires, Israël a souvent imposé des restrictions sur les Palestiniens depuis que les combats ont éclaté en 2000.
Les véhicules Palestiniens et ceux des colons ont de différentes couleurs de plaques minéralogiques, ce qui perrmet aux autorités israéliennes de décider qui retarder aux checkpoints.


Dans la bande de Gaza, les colons avaient au moins une route principale pour leur usage exclusif, qui bloquait la circulation sur une route palestinienne.
Bien qu'Israël appelait cela : une "mesure de sécurité", les Palestiniens disaient que c'était une forme d'Apartheid.

Les Nations Unies et la Cour Internationale de Justice ont déclaré que le système 'séparé et inégal' d'Israël était une violation des accords de droit international et des droits de l'homme, dont Israël est signataire.

La Cour Internationale de Justice a condamné l'ensemble des colonies illégales israéliennes installées sur la terre occupée.





Lire la série d'articles de Chris McGreal sur la comparaison entre l'Apatheid israélien et sud-africain parus dans The Guardian

Première partie : Des Mondes séparés

Deuxième partie : Frères d'Armes : Le Pacte secret d'Israël avec Prétoria

Source : IMEMC

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Apartheid

Même auteur

IMEMC

Même date

24 février 2006