Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3209 fois

Turquie -

Israël présente ses excuses pour les meurtres sur le Mavi Marmara - un simulacre de justice si la Turquie normalise ses relations avec Israël

Par

> london@aqsa.org.uk

22 mars 2013 - Ismail Patel, qui était sur le Mavi Marmara (*) lorsque le bateau a été pris d'assaut par des commandos israéliens qui ont tué neuf travailleurs humanitaires innocents, commente les excuses du Premier ministre Netanyahou au Premier ministre turc Erdogan aujourd'hui.
"Pour la première fois dans l'histoire d'Israël, un Premier ministre israélien est obligé de s'excuser pour son attaque sur des civils. Nétanyahou a appelé le dirigeant turc Erdogan pour présenter ses excuses pour le meurtre de 9 activistes pacifiques dans les eaux internationales, à bord du Mavi Marmara.

Israël présente ses excuses pour les meurtres sur le Mavi Marmara - un simulacre de justice si la Turquie normalise ses relations avec Israël

L'attaque fut un crime de guerre prémédité - une attaque contre des civils non armés dans une zone en dehors de la juridiction d'Israël (la haute mer). Ces excuses sont une reconnaissance par Israël de ses crimes ; mais cela ne l'absout pas de sa responsabilité d'indemniser les familles des tués. Ajouté à cela, il y a aussi la responsabilité envers les 80 personnes qui ont été blessées et les réparations pour les biens volés aux quelques six cents activistes qui étaient à bord.

Ce serait un simulacre de justice si Erdogan et le gouvernement turc normalisaient leurs relations avec Israël, alors que les aspirations de ceux qui ont été tués par Israël - la fin du siège de Gaza et une Palestine libre - ne soient pas réalisées.

Maintenant qu'Israël s'est excusé, pour des bénéfices économiques et politiques, le gouvernement britannique va-t-il lui aussi demander des excuses pour l'emprisonnement, le harcèlement et les biens volés à la trentaine de ses citoyens qui étaient sur le Mavi Marmara ?
"

(*) Le Mavi Marmara faisait partie de la Première Flottille de la Liberté et voguait vers Gaza lorsqu'il a été attaqué par Israël le 31 mai 2010. Le Rapport du Conseil de l'ONU pour les Droits de l'Homme a jugé que l'attaque d'Israël violait les droits de l'homme et le droit international. Le rapport déclarait que "le comportement de l'armée israélienne et autres personnels envers les passagers de la flottille n'était pas seulement disproportionné par rapport à la situation mais démontrait des niveaux de violence totalement inutile et incroyable, et un niveau inacceptable de brutalité. Un tel comportement ne peut être ni justifié ni toléré pour des motifs de sécurité ou autres. Il constitue une violation grave des droits de l'homme et du droit humanitaire international."



Source : Friends of Al-Aqsa

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Turquie

Même sujet

Flottilles de la Liberté

Même auteur

Friends of Al-Aqsa

Même date

24 mars 2013