Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3411 fois

Palestine -

Israël suspend les versements des recettes fiscales palestiniennes alors que les relations sont au plus bas

Par

Israël a suspendu le versement d’une partie des 75 millions de dollars par mois de recettes fiscales à l'Autorité Palestinienne après une offensive diplomatique du Premier ministre, Salam Fayyad, visant à mettre un terme à l'expansion continue des colonies juives.
Cette action semble marquer une nouvelle baisse dans les relations entre Israël et une direction palestinienne modérée de plus en plus déçue par l'absence de progrès dans les négociations avec le gouvernement d’Ehud Olmert.

Israël suspend les versements des recettes fiscales palestiniennes alors que les relations sont au plus bas


Photo AP : Un jeune Palestinien court pour échapper aux gaz lacrrimogènes lors d'une manifestation contre le Mur d'Apartheid hier près de Ramallah

Israël a accusé M. Fayyad, qui est largement respecté par les gouvernements occidentaux, d'essayer de "compromettre" ses relations avec l'Europe.
Le Premier ministre palestinien a écrit à tous les premiers ministres, afin de leur demander de mettre en suspens les projets d’amélioration des relations de l'UE avec Israël jusqu'à ce qu'il cesse de "se moquer de ses obligations internationales", notamment en ce qui concerne construction de colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie .

Les responsables israéliens ont exprimé leur profond "regret et déception que nos interlocuteurs palestiniens avec lesquels nous travaillons pour un objectif commun - en particulier le Premier ministre Fayyad – dépensent leur temps et leur énergie à ébranler les les relations bilatérales d’Israël avec l'Union Européenne".

L'Union Européenne, dont les Ministres des Affaires Etrangères aborderont cette question lors d'une réunion à Luxembourg le 16 Juin, est déjà divisée sur l'opportunité d'approfondir les relations techniques et politiques avec Israël. Israël cherche à obtenir une série de nouveaux comités techniques communs et des réunions politiques régulières de haut niveau avec l'Union Européenne.

Le ministre israélien des Finances, Roni Bar-On, avait initialement retenu les versements mensuels dus à l'Autorité après M. Fayyad ait également écrit dans des termes analogues à l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) basée à Paris en lui enjoignant de suspendre les négociations en cours sur la demande déposée par Israël pour en devenir membre à part entière.

Hier, M. Bar-On a cédé en acceptant de transférer demain une grande partie de l'argent. Israël dit que le reste est retenu, que cela fait partie d'une dette de 50 millions de dollars due par les Palestiniens pour l'approvisionnement en électricité, mais il n'avait pas fait ce genre de déduction auparavant et des sources israéliennes n'ont pas nié que cela fût lié aux contacts de M. Fayyad avec l'OCDE.

Cette semaine, le président palestinienne, Mahmoud Abbas, a appelé à un «dialogue national» avec le Hamas. Les responsables occidentaux ont vu cette initiative comme une importante ouverture en dépit des déclarations de la part de ses collaborateurs disant qu'il insistait toujours sur le fait que le Hamas abandonne son contrôle absolu sur Gaza qu’il a conquis en Juin l'année dernière.

Une théorie était qu’ayant été persuadé de ne pas tenter une réconciliation avec le Hamas parce qu'il perdrait le fruit de toute négociation avec Israël, M. Abbas a commencé à penser que les progrès accomplis à ce jour dans les négociations enlevaient cette menace.

Le Ministère israélien du Logement a confirmé que, malgré les plaintes déposées par les États-Unis, l'Union Européenne et l'ONU, il envisage de construire 884 autres logements dans des colonies de Jérusalem-Est.

Selon les rapports, M. Fayyad dit dans sa lettre adressée aux premiers ministres de l’Union Européenne : "Maintenant - plus que jamais - il est temps pour l'Union Européenne d'agir sur la position de principe qu'elle a à nouveau réaffirmée : .. que la colonisation israélienne dans l’ensemble des territoires occupés, y compris à Jérusalem-Est, est illégale» et «menace la viabilité d'un accord sur une solution à deux États».

M. Fayyad, qui condamne également le fait qu’Israël n’ait pas appliqué l’avis consultatif de la Cour internationale de justice de 2004 déclarant que le tracé de la barrière de séparation dans certaines parties de la Cisjordanie était illégal, dit qu’une réactualisation sans conditions des relations entre l’Union Européenne et Israël serait perçue comme une récompense à un "comportement illégal" .

Les paiements mensuels des recettes fiscales qu’Israël collecte pour le compte de l'Autorité Palestinienne ont été retenus pendant pour plus d'un an après que le Hamas ait remporté les élections législatives en 2006 mais ils ont été rétablis après que M. Abbas ait mis en place le gouvernement d'urgence de M. Fayyad, lorsque le Hamas a pris contrôle de Gaza.

Et les avertissements renouvelés d'une éventuelle invasion militaire à grande échelle de Gaza augmentent la menace d’un essoufflement dans les négociations entre M. Abbas et M. Olmert. Hier, un militant palestinien a été tué et un soldat israélien a été blessé dans un échange de coups de feu à la frontière entre Gaza et Israël.

Source : http://www.independent.co.uk/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

Donald Macintyre

Même date

8 juin 2008