Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2617 fois

Jérusalem -

Jérusalem : La menace sur le quartier Al-Bustan n'est pas terminée

Par

L'Autorité Palestinienne appelle la Communauté internationale à condamner publiquement la démolition de maisons
La Ministre d'Etat de l'Autorité Palestinienne pour les affaires de Jérusalem, Mme Hind Khoury, a rencontré aujourd'hui des représentants Européens, Américains et d'autres représentants étrangers, pour dermander à la communauté internationale de déclarer publiquement son opposition à la pratique israélienne de démolition de maisons palestiniennes dans les Territoires Palestiniens Occupés.

La Ministre Khoury a insisté sur le fait que les démolitions de maisons violent :
(i) la phase 1 de la Feuille de Route qui exige d'Israël de renoncer aux "actions minant la confiance, incluant. . . la confiscation/la démolition de maisons et biens palestiniens. .

(ii) et (ii) la déclaration du Président Bush le 26 mai 2005 : "Israël ne devrait entreprendre aucune action qui . . compromet des négociations de statut final en ce qui concerne. . . Jérusalem."


Le ministre Khoury a souligné la menace qui plane sur le quartier d'Al-Bustan à Jérusalem-Est Occupé où 64 maisons demeurent sujet aux ordres de démolition.

Le maire de Jérusalem Ouest a déclaré qu'il ne publierait aucun ordre de démolition "administratif" contre des bâtiments d'Al-Bustan cependant, les ordres de démolition exceptionnels n'ont pas été annulés.

Voir la situation à Al-Bustan ci-dessous :
(Pour une carte incluant le quartier Al-Bustan, voir
http://www.palestine-pmc.com/maps/Silwan_Map.pdf)

Israël a détruit deux maisons palestiniennes le 15 juin

Mme Khoury a invité la communauté internationale à prendre des mesures pour garantir :

1. Une annulation claire de la part des Israéliens de tous les ordres de démolition exceptionnels en ce qui concerne tout particulièrement Al-Bustan, et une fin de toutes les démolitions de maisons dans les Territoires Palestiniens Occupés en général.

2. Une reconnaissance juridiquement contraignante par les Israéliens de la légalité de toutes les maisons palestiniennes construites à Al-Bustan sur des terrains privés.

"Un échec de la communauté internationale à tenir Israël responsable de ses violations envers les Droits de l'Homme démontre tout simplement à Israël qu'il peut agir en toute impunité" a indiqué Mme Khoury aux représentants étrangers.



Faits dans le quartier Al-Bustan à Jérusalem-Est Occupé

Rappel :

Novembre 2004 : L'architecte israélien Uri Shitreet écrit une lettre à Ofir May, le responsable du Département des Permis de Construire de Jérusalem, déclarant que le quartier d'Al-Bustan du village palestinien de Silwan (situé dans Jérusalem-Est Occupé près de la Mosquée Al Aqsa dans la Vieille Ville) est un important site culturel et historique pour Israël parce qu'il serait situé sur l'emplacement où le Roi David a établi son royaume.
La lettre ordonnait le "déplacement" des maisons palestiniennes à Al-Bustan.

• Le nettoyage du quartier Al-Bustan fait partie des projets d'Israël pour encercler la Vieille Ville de Jérusalem avec des colonies israéliennes.

Les nouvelles colonies israéliennes ont été ou seront établies dans les villages palestiniens de Tur (colonie de Bet Orot), de Silwan, Ras al Amud (colonie de Ma'ale Zeitim) et Jebel Mukabir, et le chapelet de colonies s'étend jusqu'au Mt. Scopus, Wadi Joz et Sheikh Jarrah.

• Les maisons d'Al-Bustan ont été établies après que l'occupation ait commencé sur la terre appartenant aux Palestiniens.
En dépit de possession légale, Israël a déclaré ces terres, au début de l'occupation "Espaces Verts libres" interdits à la construction palestinienne


Mars 2005 : Les premiers ordres de démolition de maisons ont été délivrés aux habitants d'Al-Bustan. Actuellement, 64 maisons sont sujettes aux ordres de démolition. Un total de 88 maisons, abritant environ 1.000 Palestiniens, sont prévu pour la destruction.

• Les colons israéliens ont pris possession de plus de 50 maisons dans le village de Silwan et ont construit un bâtiment de sept étages dans le village

Aucune propriété appartenant à des Juifs n'a reçu d'ordre de démolition.


31 Mai 2005 : le journal israélien Ha'aretz cite Shitreet parlant des habitants de Silwan: "Si nous ne pouvons pas détruire leurs maisons, nous trouverons des moyens pour les expulser."


7 Juin 2005 : Le maire de Jérusalem-Ouest, Uri Lupolianski, publie un communiqué de presse prétendant que la municipalité de Jérusalem ne prévoit pas d'émettre des ordres de démolition contre les habitants d'Al-Bustan et que le maire a ordonné à l'équipe de l'Aménagement de vérifier la "possibilité" d'une coopération avec les habitants vivant là-bas.

Cependant, la déclaration n'annule aucun des ordres de démolition existants.
En outre, la déclaration confirme les projets israéliens de nettoyer le secteur en disant : "La municipalité travaillera avec les autorités pour localiser une terre alternative."

On spécule que cette terre alternative sera des "Propriétés d'Absents" à Jérusalem-Est – des terres appartenant à des Palestiniens de Cisjordanie (ou d'ailleurs) qui ne peuvent pas accéder à leur propriété de Jérusalem.


9 Juin 2005 : Le Comité de Défense pour la Terre et des Biens Immobiliers de Silwan publie un communiqué de presse clarifiant que "aucune réunion officielle avec tout officiel ou partie juridique représentant les habitants d'Al-Bustan n'a eu lieu" avec des autorités de l'occupation en dépit des allégations du maire de Jérusalem-Ouest que de telles réunions auraient eu lieu.


Voir la carte (ARIJ)

Source : www.palsolidarity.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

ISM

Même date

19 juin 2005