Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2612 fois

Europe -

L'Apartheid est tombé, le Sionisme tombera aussi et nous devons accélérer sa chute !

Par

Raymond Deane, est un membre fondateur et ancien président de la Campagne Irlandaise de Solidarité avec la Palestine. Discours de Raymond Deane prononcé à l'extérieur des bâtiments de l'Union Européenne à Dublin, lors de la manifestation de commémoration des 40 ans d'occupation israélienne qui s'est déroulée le 9 juin 2007 à Dublin.

Le gouvernement irlandais nous a dit, à plusieurs reprises, que nous ne devions pas boycotter Israel comme nous avions, par le passé, boycotté l'Apartheid d'Afrique du Sud, parce que nous ne devions pas isoler Israel et que nous devions engager le dialogue avec Israel. Néanmoins, quand les Palestiniens ont élu démocratiquement un gouvernement du Hamas pour remplacer l'administration corrompue du Fatah qui avait échoué, la réponse de l'Union Européenne a été : BOYCOTTONS-LES, ISOLONS-LES !

L'Apartheid est tombé, le Sionisme tombera aussi et nous devons accélérer sa chute !



A une époque, il semblait raisonnable de voir l'Union Européenne comme un contrepoids aux Etats-Unis, qui soutient Israël de façon inconditionnelle.

Ce n'était qu'une illusion. Aujourd'hui, nous constatons que l'Union Européenne a toujours été un partenaire des Etats-Unis, plutôt qu'un contrepoids.

Nous n'avons jamais vu les politiques européennes et américaines autant converger que maintenant. Cela est caractérisé par le boycott de l'administration palestinienne élue démocratiquement par l'Union Européenne, et ce à la demande des Etats-Unis.

Rappelons-nous : l'Union Européenne et Israël ont un Accord d'Association qui octroie à Israël des privilèges commerciaux à condition qu'il respecte les droits de l'homme.

En raison des incessantes violations des droits de l'homme des Palestiniens par Israël, en 2002, le Parlement Européen a réclamé à deux reprises la suspension de l'Accord d'Association, et il a été à deux reprises ignoré.

Quel parlement, et quelle démocratie ! Notre propre parlement n'est-il plus démocratique ?

Le gouvernement irlandais nous a dit, à plusieurs reprises, que nous ne devions pas boycotter Israël comme nous avions, par le passé, boycotté l'Apartheid de Afrique du Sud, parce que nous ne devions pas isoler Israël et que nous devions engager le dialogue avec Israël.

Néanmoins, quand les Palestiniens ont élu démocratiquement un gouvernement du Hamas pour remplacer l'administration corrompue du Fatah qui avait échoué, la réponse de l'Union Europenne a été : BOYCOTTONS-LES, ISOLONS-LES !

En d'autres termes : engageons le dialogue avec le violeur et boycottons et isolons la victime du violeur !

En vertu de loi humanitaire internationale, les Palestiniens sous occupation sont "un peuple protégé". Quelle protection ! L'Union Européenne, au lieu de les protéger, essaye de les affamer pour qu'ils embrassent les bottes des Israéliens et abandonnent leurs droits inaliénables, ce qu'ils ne feront jamais.

En agissant ainsi, l'Union Européenne commet un crime contre l'humanité, et le gouvernement irlandais (ndt : et le gouverment français) est entièrement complice dans ce crime. En vertu de loi humanitaire internationale, c'est un crime que d'affamer un peuple pour des motifs politiques. Le gouvernement irlandais (ndt : et le gouverment français) est aussi complice dans ce crime.

Parce que ce gouvernement est suppose nous représenter, nous, les Irlandais, sommes aussi complices de ces crimes et des crime de l'Etat israélien.

Nous devons rejeter cette complicité. Nous devons faire savoir au gouvernement irlandais – quelle que soit la coalition qui émergera dans le prochain gouvernement irlandais - que nous rejetons sa complicité avec les crimes de l'Etat d'Israël.

Nous devons exiger que le gouvernement irlandais appelle à des sanctions contre l'Etat d'Apartheid d'Israël comme celles qui ont aidé à mettre fin à l'Apartheid d'Afrique du Sud.

Nous devons montrer l'exemple en boycottant les produits israéliens - et nos supermarchés en sont pleins actuellement, en particulier de POMMES DE TERRE, comme si nous n'avons pris pas de pommes de terre en Irlande ! - et en soutenant un boycott global d'Israël au niveau sportif, culturel et universitaire.

L'APARTHEID EST TOMBE, LE SIONISME TOMBERA AUSSI.

ET NOUS DEVONS ACCELERER CETTE CHUTE !



Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Europe

Même sujet

Boycott

Même auteur

Raymond Deane

Même date

10 juin 2007