Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3678 fois

Gaza -

L'ONU dédaigne les enfants palestiniens

Par

La décision de Ban Ki-moon de ne pas inscrire Israël sur la liste des violeurs des droits des enfants remue le couteau dans la plaie de chaque parent palestinien, une décision qui dit clairement qu'aux yeux des Nations Unies, la vie des enfants palestiniens ne comptent pas.
Quand une armée dotée des armes les plus sophistiquées et les plus précises de la planète peut tuer plus de 500 enfants, de sang froid, dans la plus parfaite impunité, comme le montre l'absence d'Israël sur ladite liste, cela révèle plus que le mépris total pour les vies palestiniennes qui est devenu tellement banal dans les allées du pouvoir. Cela montre aussi très clairement la faillite spectaculaire des Nations Unies, l'organisation internationale la plus importante en charge de la protection des vies des plus vulnérables.

L'ONU dédaigne les enfants palestiniens

Gaza, juillet 2014
Les enfants sont les forces vives de l'avenir. Comment un citoyen du monde peut-il regarder la Convention relative aux droits de l'enfant, le bilan des enfants palestiniens tués pendant la dernière attaque israélienne de 2014, et cette décision, et ne pas être
horrifié ?

Au mieux elle reflète l'indigence des responsables, évidente sous le secrétariat de Ban Ki-moon, qui a vu la confiance du public dans l'organisation internationale atteindre des niveaux historiquement bas.

Au pire, elle souligne la politisation flagrante d'une organisation censée faire respecter les droits de TOUS les êtres humains, et son échec.

La décision de Ban Ki-moon - et même la totalité de son mandat en ce qui concerne la question palestinienne - ne peut être considérée comme un succès que si le but est que se développe une génération de cyniques de plus en plus en colère, qui n'auront aucun respect pour l'abjecte hypocrisie qui émane de Genève et de New York.

Hemaya exprime sa déception la plus vive pour ce que cette attitude représente à l'égard des enfants palestiniens, et invite les organisations de soutien aux droits de l'homme et les citoyens concernés, partout dans le monde, à la rejeter catégoriquement en appuyant et en valorisant ces enfants palestiniens qui ont survécu, et qui continuent de souffrir sous l'occupation illégale, la répression et le siège.

Gaza, 8 juin 2015
Hemaya Center for Human Rights



Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Enfants

Même date

14 juin 2015