Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2769 fois

Jérusalem -

L'ONU somme Israël de cesser les démolitions à Jérusalem-Est

Par

L'ONU a appelé vendredi Israël à geler les ordres de destruction de maisons arabes à Jérusalem-Est.
Mille cinq-cent maisons sont menacées de démolition dans la vieille ville arabe, touchant quelque 9000 personnes. Les autorités affirment qu'il s'agit de constructions non autorisées.

L'Office de l'ONU pour la coordination des activités humanitaires (OCHA) a affirmé dans un rapport qu'»au moins 28% des maisons palestiniennes à Jérusalem-est ont été construites sans les permis nécessaires». La municipalité israélienne de la ville n'accorde en effet ces permis qu'au compte-gouttes aux résidents arabes dans la partie occupée et annexée de Jérusalem.

»En conséquence, au moins 60 000 Palestiniens sur les 225 000 qui habitent à Jérusalem-Est risquent de voir leur habitation détruite par les autorités israélienne», a ajouté l'OCHA. Selon le rapport, 1500 ordres de démolition ont à ce jour été émis à Jérusalem-Est. «Si elles devaient être appliquées, cela déplacera près de 9000 personnes, dont environ un moitié d'enfants».

Les projets de démolition, qui ont l'aval du maire Nir Barkat, visent à judaïser la partie orientale de la ville sur laquelle la communauté internationale, Etats-Unis y compris, ne reconnaissent pas la souveraineté israélienne.

L'OCHA affirme que seulement 13% de la superficie de Jérusalem- Est, occupée par Israël en 1967 avant d'être annexée, étaient réservés par les autorités israéliennes à la construction palestinienne «alors qu'un tiers de Jérusalem-est annexée a été confisqué au profit de projets de colonisation dans lesquels habitent plus de 195 000 colons israéliens».

Lors d'une visite en Israël en mars, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton avait jugé «inopportuns» les projets de démolition d'habitations arabes. Elle avait laissé entrevoir un bras de fer entre l'administration de Barack Obama et le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu.



Jérusalem-Est : L'ONU demande le gel des démolitions de maisons

L'absence de planification urbaine adéquate et l'expropriation de près d'un tiers des terres de Jérusalem-Est pour la construction de colonies ont conduit à une crise du logement pour la population palestinienne de Jérusalem-Est, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Alors que 190.000 colons israéliens vivent dans cette partie de la ville, les Palestiniens font face à des obstacles importants pour construire et se retrouvent confrontés à une pénurie de logements, souligne l'OCHA dans un rapport sur la Cisjordanie publié vendredi.

Le rapport explique que des délais excessifs, des frais élevés et l'incertitude liée à l'attribution de permis de construire ont poussé de nombreux Palestiniens à construire sans permis. De sorte que selon une évaluation modérée de l'OCHA près de 60.000 Palestiniens de Jérusalem-Est seraient maintenant exposés au risque de voir leur maison démolie.

L'OCHA souligne qu'Israël, en tant que puissance occupante, doit assurer la satisfaction des besoins fondamentaux de la population palestinienne du territoire occupé.

L'OCHA demande en premier lieu le gel des ordres de démolition et recommande à Israël d'adopter un plan permettant de remédier à la crise du logement à Jérusalem-Est.

Source : http://www.20min.ch/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Démolitions de maisons

Même auteur

20min.ch

Même date

2 mai 2009