Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2567 fois

Gaza -

L'écran de fumée du Désengagement de Gaza

Par

Avec le déluge de reportages sur le "Désengagement" de Gaza par Israel, il est facile de se laisser endormir par l'idée d'une avancée de la "Feuille de Route" pour la paix dans la région et de la proximité d'une certaine sorte de conclusion à l'occupation
Il est important de garder à l'esprit l'information contenue le document que nous vous présentons ici.

Le Désengagement de Gaza a pour but de geler le processus de paix :

Selon un interview paru dans le quotidien Ha'aretz en octobre 2004, de Dov Weisglass, le principal conseiller du premier ministre israélien Ariel Sharon : "La signification du plan de Désengagement est le gel du processus de paix....
En fait, ce paquet entier appelé l'Etat Palestinien, avec tout ce qu'il entraîne, a été enlevé indéfiniment de notre agenda....
Tout cela avec la bénédiction présidentielle et la ratification des Congrès."1



Gaza sera toujours occupé :

Israël n'a pas encore accepté d'autoriser les Palestiniens de contrêler la frontière de Gaza avec l'Egypte, de permettre le déplacement des marchandises et des personnes entre Gaza et la Cisjordanie , ou d'autoriser les Palestiniens à contrêler l'espace aérien et maritime de Gaza.

À moins que ce contrêle soit cédé aux Palestiniens, de nombreuses sources(dont le Comité International de la Croix Rouge, Human Rights Watch, B'Tselem et Hamoked et des départements du gouvernement israélien) s'entendent pour dire que Gaza sera toujours sous occupation militaire israélienne.2



Les projets d'Israël pour Gaza ne répondent même pas au minimum des espérances des Etats-Unis :

Le projet d'Israël pour le "désengagement" de la Bande de Gaza ne répond même pas aux espérances minimum exprimées par les Etats-Unis.

Le Secrétaire d'Etat Condoleezza Rice a indiqué : "Quand les Israéliens se retireront de Gaza, cela ne devra pas être une zone fermée ou [ ] isolée, avec les Palestiniens enfermés à l'intérieur à la suite du retrait. Nous nous sommes engagés à une connexion entre Gaza et la Cisjordanie et nous nous sommes engagés à une honnêteté et à une libre circulation pour les Palestiniens." 3



; Israël demande aux Etats-Unis 2,2 milliards de dollars supplémentaires pour le Désengagement

En plus des 3 milliards de dollars d'aide que le gouvernement américain octroie annuellement à Israël, le gouvernement israélien demande 2,2 milliards de dollars supplémentaires sur trois ans pour aider à payer le Désengagement de Gaza.

Les deux tiers de cette somme pourraient être utilisés pour développer la Galilée et le Negev afin de réinstaller les colons juifs, en délogeant d'autres citoyens palestiniens d'Israël qui vivent dans ces régions (Washington Post). 4



Toutes les colonies israéliennes violent la Loi Internationale

Toutes les colonies israéliennes dans la Bande de Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, sont considérés comme des violations au droit international, en particulier à la Quatrième Convention de Genève, selon Amnesty International, Human Rights Watch, B'Tselem (Israeti), la Cour Internationale de Justice, les Nations Unies et presque tous les gouvernements au monde.

Bien qu'Israël appelle de façon trompeuse quelques colonies "légales" et d'autres "avant-postes illégaux," toutes les colonies et les avant-postes israéliens sont illégaux en vertu du droit international 5



420.000 colons israéliens resteront illégalement en Cisjordanie :

Seuls 9.000 colons israéliens sont retirés des colonies illégales israéliennes dans la Bande de Gaza et de quatre colonies illégales en Cisjordanie .

Environ 420.000 colons israéliens restent dans les colonies illégales israéliennes en Cisjordanie , y compris à Jérusalem-Est (The New York Times et beaucoup d'autres sources). 6



L'Expansion rapide des colonies en Cisjordanie et la construction du Mur continuent :

L'expansion des colonies illégales israéliennes dans l'ensemble de la Cisjordanie continue rapidement, en particulier dans les secteurs qu'Israël projette d'annexer du cêté ouest du mur et dans les quatre principaux blocs de colonies (sources multiples).

Pendant la période où Israël a parlé de détruire 2.000 maisons de colons dans la Bande de Gaza, il a construit plus de 6.400 maisons de colons en Cisjordanie Occupée (Ali Abunimah sur Democracy Now) 7.

La construction ininterrompue du mur d'Israël sur les terres palestiniennes annexe à Israël la terre palestinienne à Bil'in et dans des dizaines d'autres villages de Cisjordanie .



Les colonies israéliennes prennent les terres stratégiques :

À Gaza et en Cisjordanie , les colonies israéliennes sont typiquement construites dans des endroits riches en eau et stratégiques qui facilitent le constrêle israélien sur les ressources et les terres, et divisent le territoire palestinien en secteurs discontinus (Israëli Committee Against House Demolitions). 8



Les colons israéliens ont tué 8 Palestiniens au cours de ces 2 denières semaines :

Deux colons israéliens ont tué huit Palestiniens sans provocation au cours de ces 2 denières semaines.

En dépit de ces meurtres par des Israéliens, et de l'absence de violence de la part des Palestiniens, les médias internationaux ont continué à se concentrer principalement sur la possibilité "de violence palestinienne" pendant le désengagement.



Israël a arraché de leurs maisons 800.000 Palestiniens en 1948 et en 1967 :

Israël et les médias internationaux dramatisent l'évacuation de 9.000 Israéliens des colonies illégales de Gaza où ils n'ont vécu qu'au maximum 30 ans.

En 1948, Israël a forcé 737.000 Palestiniens à fuir leurs maisons ancestrales de Palestine, et 69.000 autres Palestiniens en 1967.

Le gouvernement israélien continue de ne pas assumer la responsabilité de ces dépossessions massives, et n'accorde pas aux réfugiés palestiniens leur droit au retour comme cela est garanti par le droit international (Al Awda). 9





Faits spécifiques à Gaza


; Israël contrêle 1/3 de Gaza

Environ 9.000 colons et militaires israéliens ont contrêlé 33% de la minuscule et surpeuplée Bande de Gaza, alors que 1,3 millions de Palestiniens, la plupart d'entre eux des réfugiés ou fils de réfugiés, étaient entassés dans les 67% restants de la Bande de Gaza (The New York Times , 18 août 2005). 10


Israël appauvrit Gaza :

Chaque mètre carré de terre palestinienne à Gaza abrite, en moyenne, environ 14.000 Palestiniens.

Le chêmage parmi les Palestiniens est estimé à 45%, et la plupart des familles de Gaza vivent avec moins de 2 dollars par jour (The New York Times , 18 août 2005). 11

En raison de ses précédentes politiques, Israël est responsable de la situation actuelle dans Gaza (une grande prison: B'Tselem et Hamoked). 12



Les colons israéliens reçoivent des centaines de milliers de dollars en compensation :

Pendant le désengagement, chaque famille de colons israéliens a droit a une compensation de 300.000 à 500.000 dollars du gouvernement israélien pour quitter les maisons des colonies illégales en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza (Christian Science Monitor – 12 août 2005 et sources multiples). 13



Les colons israéliens ont reçu pendant des années des subventions du gouvernement

Les colons israéliens bénéficient de multiples subventions du gouvernement pour le loyer, l'eau, l'électricité, l'agriculture, etc. (B'Tselem). 14



A Gaza, les maisons de 30.000 Palestiniens ont été démolies par Israël sans aucune compensation :

Alors que seuls 9.000 colons quitteront leurs maisons de Gaza et de quatre colonies en Cisjordanie , l'armée israélienne a détruit rien qu'au cours de ces quatre dernières années les maisons de 30.000 Palestiniens dans la Bande de Gaza, dont bon nombre d'entre elles étaient situées dans des camps de réfugiés souvent proches des colonies israéliennes.

Les Palestiniens ne reçoivent aucune compensation du gouvernement israélien pour les maisons démolies. (Danny Rubinstein in Ha'aretz Daily). 15



Alors que les israéliens ont du temps pour faire leurs cartons, les Palestiniens sont forces de quitter leurs maisons dans les 15 minutes :

A Gaza, les unités spéciales de l'armée israélienne ont aidé les colons israéliens à emballer leurs affaires quand ils quittaient leurs maisons.

L'armée israélienne donne habituellement un maximum de 15 minutes aux Palestiniens pour emballer leurs affaires et quitter leurs maisons avant de les démolir.



Les colons israéliens exploitent les travailleurs de Gaza :

Les colons israéliens payaient les réfugiés palestiniens emprisonnés de Gaza un tiers du salaire minimum israélien en tant que travailleurs agricoles.

Les colons israéliens n'ont donné aux travailleurs palestiniens aucune compensation pour la fin de leur emploi en raison du désengagement (Amira Hass dans Ha'aretz Daily). 16



Non-violence pour les casseurs de lois israéliens, Violence pour les Civils palestiniens :

L'armée israélienne n'a utilisé aucune arme pour évacuer les colons israéliens protestataires, que vivent sur la terre palestinienne en la violation du droit international, et qui continuent de terroriser et tuer les Palestiniens. 17

L'armée israélienne emploie régulièrement la violence et la force excessive contre les civils palestiniens dans leurs vies quotidiennes et les protestataires non-violents palestiniens (B'Tselem, Human Rights Watch and Amnesty International). 18



Les Palestiniens sont sous couvre-feu et les attaques de colons augmentent à Gaza :

Israël a imposé des couvre-feux aux Palestiniens dans un certain nombre de communautés des Gaza situées à proximité des colonies pendant l'évacuation des colons.

Pendant ce temps, les colons israéliens de Gaza ont continué leurs attaques sur les civils palestiniens même pendant que les militaires israéliens les évacuaient. 19



NOTES

1. La Grande Congélation, Avi Sharit


2. 'Disengagement' Will Change Little for Gaza;

B'Tselem, and Hamoked; One Big Prison, pg. 84;

La plus grande prison au monde,


3. Département d'Etat Américain : Remarques suite à la reunion avec le President Mahmoud Abbas,

4. Israël to Seek $2.2 Billion From U.S. for Gaza Pullout,


5. Conséquences juridiques de l'édification du Mur dans les Territoires Occupés Palestiniens,
Israël : Bush Should Lay Down the Law on Settlements,
Israël/ Territoires Occupés : Démantèlement des colonies israéliennes illégales dans les Territoires occupés, il est temps d’agir,
Land Expropriation & Settlements,


6. Israëli Forces Encircle Outposts Defying Order to Leave Gaza,


7. Israëli Settlers Resist Gaza Pullout, Palestinians Call for Withdrawal from West Bank,


8. La clé pour la Paix : Démanteler la matrice de contrêle - Jeff Halper


9. FAQs on Refugees


10. Gaza Reality Check


11. Gaza Reality Check


12. One Big Prison


13. Giving Up Gaza


14. Encouragement of migration to the settlements,


15. The Other Uprooting,


16. No Compensation,


17. Amnesty International condamne le meurtre de quatre Palestiniens par un colon israélien et demande que des mesures soient prises de toute urgence pour mettre un terme à l’impunité dont jouissent les colons

Amnesty International : Les autorités israéliennes doivent immédiatement mettre un terme à la violence des colons,


18. Failure to Probe Civilian Casualties Fuels Impunity,
Beatings & Abuse
Amnesty International : Usage excessif de la force


19. La ville de Gaza sera fermée pendant le retrait,
Settler Attacks Escalate

Source : http://www.palsolidarity.org/main/2005/08/19/the-smokescreen-of-the-gaza-disengagement/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Plan de Désengagement

Même auteur

ISM

Même date

21 août 2005