Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1541 fois

Gaza -

L'entité sioniste bombarde la bande de Gaza, sa population civile et ses résistants

Par

Elle croit, ce faisant, pouvoir modifier l'équation instaurée par la résistance "bombardement contre bombardement", mais elle a, encore une fois, échoué. La résistance palestinienne a frappé dans les colonies situées autour de la bande de Gaza, blessant plusieurs colons. Les organisations de la résistance ont affirmé qu'elles ne permettraient pas que l'armée sioniste tue comme elle le souhaite, sans riposte.

L'entité sioniste bombarde la bande de Gaza, sa population civile et ses résistants

Destruction de l’immeuble des services de l’eau et de l’assainissement,
municipalité de Al-Mughraqa, au centre de la Bande de Gaza.

De nouveau, les "intermédiaires" (dont Mahmoud Abbas) s'activent pour arrêter ce qu'ils appellent "l'escalade". L'entité sioniste veut supprimer les marches du retour et ses cerfs-volants et ballons incendiaires. Un haut militaire a même parlé des "marches terroristes" !!!

L'entité coloniale propose une trêve si les marches du retour s'arrêtent, et que ses soldats capturés soient rendus. Elle peut toujours courir !!! Les marches du retour sont un mouvement populaire que nul ne peut arrêter, car il s'agit de rentrer au pays qui a été volé et dont le peuple a été expulsé. Et les colonies du pourtour de Gaza sont des constructions illégales. D'ailleurs, de hauts responsables de l'armée sioniste commencent à parler de les faire évacuer.

La résistance palestinienne et le peuple palestinien revendiquent la levée inconditionnelle du blocus qui étouffe Gaza depuis 12 ans. Si la communauté internationale est incapable de faire lever le blocus criminel, qu'elle aille au diable... On ne marchande pas la levée du blocus qui est un droit, contre la fin de la résistance, car la résistance est un devoir.


Photo
Les funérailles de 3 des 4 victimes des bombardements du 8 août : Inas Khamas, 23 ans, enceinte de 8 mois, et sa petite fille Bayan, 18 mois, dont le portrait a été affiché sur le cercueil.


Photo
Le quatrième martyr est Ali al-Ghandour, 30 ans, résistant affilié au Hamas



Source : CIREPAL

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Centre d\'information sur la Résistance en Palestine