Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1176 fois

L’état de l’Empire

Par

25.11.2020 - D'abord les mauvaises nouvelles : le chômage à Gaza atteint maintenant 82%, l'économie des Palestiniens est en récession constante sous l'apartheid israélien, Netanyahu visite la kleptocratie connue sous le nom d'"Arabie Saoudite", les ventes d'armes aux auteurs de violations des droits de l'homme s'accélèrent, des millions de personnes sont infectées quotidiennement par le COVID19, les riches s'enrichissent, les pauvres s'appauvrissent, les riches se font soigner et le reste souffre, et bien plus encore.

L’état de l’Empire

24.11, manifestation dans la Vallée du Jourdain (photo Sharona Weiss)
Les choses vont empirer sous Biden, comme le montre clairement la nomination de l'élite sioniste belliciste à des postes clés comme ceux de chef de cabinet, de secrétaire d'État ou de secrétaire au Trésor (malheureusement, peu de gens se pencheront sur leurs antécédents). C’est de mauvais augure pour les États-Unis et le monde entier. Pas un seul progressiste n'a été nommé à un poste clé dans l'"équipe" Biden. Le changement consiste simplement à revenir à l'empire américain pur sucre dans sa forme classique (moins Trumpien). Les bombes recommenceront à pleuvoir sur les pauvres partout grâce à Anthony Blinken (qui a aidé au lancement de la guerre contre le Yémen). Les sanctions génocidaires sur les pays vont augmenter sous Janet Yellen (qui représente les grands banquiers). Affirmer son "leadership" dans le monde sous Biden signifie bafouer les droits de l'homme pour soutenir des "alliés" despotiques comme l'Arabie Saoudite.

Le monde est un endroit très dangereux et est sur le point de le devenir encore plus. Des dizaines de millions de personnes en Égypte, par exemple, pourraient mourir de faim lorsque le Nil sera restreint avec la collaboration des Éthiopiens et des Israéliens. Israël est très impliqué dans ces questions. Les régions du Tigré et d'Amhara en Éthiopie (sources du Nil) sont dirigées par des gens qui n'aiment pas les sionistes alors que le gouvernement central éthiopien qui les combat avec l'aide d'Israël est sionisé (voir par exemple Nine Israëlis rescued from Ethiopian war zone in ‘complex’ operation). L'ingérence de la Russie pour mettre fin à la guerre israélo-américaine entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan (en utilisant également des armes et des "conseillers" israéliens) a été un coup dur, mais je suis sûr que l'administration Biden n'adoptera pas une approche non interventionniste dans ce domaine et ne laissera pas la Russie continuer à jouer un rôle de pacificateur. De même, nous nous attendons à ce que la guerre contre la Syrie, la Libye et le Yémen, menée par des marionnettes des États-Unis et d'Israël, s'embrase sous l'administration Biden/Blinken, à moins que l'opinion publique ne se réveille. Biden continuera à soutenir les soi-disant alliés qui violent les droits de l'homme. Ils travailleront plus dur que Trump pour soumettre Cuba, le Venezuela et d'autres pays qui ne soutiennent pas l'Israël-apartheid.

Photo
Mardi 24.11, des centaines de Palestiniens sont partis de Tubas vers la vallée du Jourdain, en passant par le checkpoint Tayaseer, pour protester contre la récente démolition du village de Humsa Al-Fuqa et contre les projets d’annexion israéliens. (photos Sharona Weiss)


L’opinion publique devrait insister pour que l'administration Biden ne fasse pas ce que d'autres administrations démocratiques ont fait : être de connivence avec des régimes despotiques comme l'Arabie Saoudite, Israël, les EAU, le Brésil (qui détruit l'Amazonie), le Bahreïn, l'Inde. Dans le cas d'Israël, elle a également financé son régime d'apartheid à hauteur de 4 milliards d'euros par an. Nous devrions plutôt insister pour qu'ils cessent d'affamer des pays qui respectent la volonté de leur peuple (comme le Yémen et le Venezuela). En ce qui concerne la Palestine, ce que Trump n'est pas parvenu à réaliser en soumettant complètement les dirigeants autoproclamés sera plus facile à faire par Biden (première preuve : le retour complet à la normalisation/ Oslo a fait échouer les stratégies d'Abou Mazen sans même la moindre consultation des autres factions de l'OLP). Une fois de plus, il faut que davantage de personnes se réveillent face aux machinations qui ont conduit à la domination d'un monde par de riches milliardaires.

La politique génocidaire des États-Unis ne changera pas en élisant simplement un candidat financé par une entreprise plutôt qu'une autre personne financée par une entreprise. Aux "dirigeants" palestiniens autoproclamés, je dis : « Réveillez-vous et rejoignez l'axe de la résistance au lieu de revenir à des politiques d’échec qui consistent à implorer vos oppresseurs ».

Du côté des bonnes nouvelles, on constate que de plus en plus de gens se réveillent, écrivent, s'engagent dans la désobéissance civile, refusent de prendre part à l'oppression, s'engagent dans le BDS, plantent, cultivent, éduquent les enfants, s’impliquent dans des actions civiques et bien plus encore. Des millions de bougies sont allumées (mieux vaut allumer une bougie que maudire l'obscurité).

Je suis honoré et ému de pouvoir dire que, localement, ici en Palestine, la bonté est toujours présente autour de nous. Des millions de personnes ont résisté à la propagande. C'est vraiment un honneur de voir les Palestiniens, les Égyptiens, les Bahreïnis, les Soudanais et d'autres personnes rejeter l'oppression normalisatrice. La vie est belle, mais la vie est aussi une lutte. La bonté l'emportera. Les 99 % finiront par l'emporter sur le 1 % (en fait, c'est plutôt 0,01 % qui veulent diriger le monde)

Restons humain et maintenons la Palestine en vie.

Mazin Qumsiyeh
Un bédouin dans le cyberespace, un villageois chez lui.
Professeur, fondateur et directeur (bénévole)
Musée d’Histoire naturelle de Palestine
Institut de la biodiversité et de la durabilité de Palestine
Université de Bethléem
Palestine Occupée

http://qumsiyeh.org
http://palestinenature.org

Comptes Facebook :
* Personnel : https://www.facebook.com/mazin.qumsiyeh.9

* Musée : https://www.facebook.com/Palestine-Museum-of-Natural-History-1454309858180882/


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même sujet

Géopolitique

Même auteur

Mazin Qumsiyeh

Même date

27 novembre 2020