Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3278 fois

Ramallah -

L'expansion de la colonie de Kiryat Sefer sur la terre du village de Dier Qiddis

Par

Créé en 1990, l’Applied Research Institute de Jérusalem (ARIJ) est une organisation à but non lucratif dédiée à promouvoir le développement durable dans les Territoires Occupés Palestiniens et l’auto-suffisance du peuple palestinien par un plus grand contrôle de leurs ressources naturelles.

Le 8 octobre 1996, le nouveau gouvernement israélien sous la direction du premier ministre Netanyahu a annoncé son intention d'agrandir les colonies autour de Dier Qiddis. Les colonies déterminées pour une expansion sont : Kiryat Sefer, Menora, Mitatyahu, Hashmona'im, Nili et Or Tsomech.
Selon les nouveaux projets annoncés par Netanyahu : la ville 'légitime' de Modi'in, en Israel, sera reliée aux colonies de Cisjordanie dans une nouvelle zone urbaine appelée Modi'in Ilit.

La colonie de Kiryat Sefer est située au Nord-Ouest de la ville de Ramallah, à cêté de la zone frontalière qui sépare les parties centrales de la Cisjordanie d'Israël (carte 1).

La colonie, qui a été crée il y a à peine cinq ans, est déjà l'une des plus grandes colonies en Cisjordanie , occupant une zone construite d'environ 702 dunums où habitent près de 10.000 colons juifs religieux.

Pourtant, Kiryat Sefer est seulement l'une des plusieurs colonies israéliennes dans le secteur. Les colonies voisines incluent Mitatyahu, Nilit, Na'ale, Minora, Shilat, Kefar Ruth, Hashmona'im, et la colonie naissante Or Tsomech qui est construite dans ce secteur (carte 2).
Collectivement, ces colonies créent un bloc en expansion dans le secteur qui menace l'existence des villages palestiniens voisins, en particulier, celle de Dier Qiddis.


Kiryat Sefer est l'une des nombreuses colonies qui se sont considérablement agrandies sous l'administration Rabin et celle de Peres, malgré le "gel de la colonisation" que le gouvernement Travailliste a fréquemment proclamé.

La colonie faisait partie à l'origine du projet "Sept Etoiles" d'Ariel Sharon pour la colonisation et l'absorption de la Cisjordanie , qu'Israël réaliserait par un programme intensif de construction de logements dans les zones des Territoires Occupés les plus proches d'Israël.

Lancé par Sharon en 1990, le projet a été mis en application sans beaucoup d'interruption depuis, l'administration Travailliste jouant totalement le jeu pour que le rêve de Sharon devienne réalité.

Le 8 octobre 1996, le nouveau gouvernement israélien sous la direction du premier ministre Netanyahu a annoncé son intention d'agrandir les colonies autour de Dier Qiddis.

Les colonies déterminées pour une expansion sont : Kiryat Sefer, Menora, Mitatyahu, Hashmona'im, Nili et Or Tsomech.

Le plan d'expansion de Kiryat Sefer inclut 1.800 nouveaux logements, alors que le plan global prévoit 12.000 logements supplémentaires (Al-Quds, 15 novembre, 1997).

La terre confisquée au village de Dier Qiddis pour l'expansion des colonies de Kiryat Sefer et de Nili seulement approche les 1.761 dunums (carte 3).


La croissance de ces colonies à l'intérieur de la Ligne Verte a été projetée dans l'intention de les relier au bloc massif de colonies de Modi'in, qui est à cheval sur la frontière entre Israël et le Territoire Palestinien Occupé depuis 1967.

Selon les nouvelles prévisions annoncées par Netanyahu, la ville 'légitime' de Modi'in, en Israël, sera reliée aux colonies de Cisjordanie dans une nouvelle zone urbaine appelée Modi'in Ilit (carte 4).


Plus précisémment, selon le plan de Sharon, des secteurs énormes du Territoire Palestinien Occupé pourraient alors faire partie d'Israël par le biais de la continuité des colonies avec une ville voisine à l'intérieur des frontières de 1948.

En plus de l'expansion de Kiryat Sefer et ses colonies-sœurs en direction de Modi'in, le gouvernement israélien a construit un réseau routier qui les relie à une autre groupe de colonies situées à proximité de Ramallah.

Les routes, telles que la route n° 6, reliant les colonies de Talmon et d'Ein Ayyub au groupe de colonies de Modi'in ont nécéssité plus de 8 millions de dollars et ont confisqué environ 670 dunums de terre palestinienne.

Ces routes sont devenues la principale artère principale pour le passage des colons israéliens à travers la Ligne Verte. En raison de ces expansions, les villageois palestiniens de Deir Qiddis font face non seulement à la perte de leur terre (et donc de leur gagne-pain) mais de la perspective d'une occupation permanente par Israël.

Une manifestation contre la confiscation des terres et la colonisation d'Israël, tenue à l'extérieur de Deir Qiddis le 11 novembre 1996, s'est terminée par la mort d'un Palestinien et de douze blessés.

L'armée israélienne a ouvert le feu sur une manifestation pacifique, tuant le fermier local Atallah Amira, 36 ans, qui a laissé derrière lui sept enfants et une épouse enceinte.

Israël est sur le point de confisquer les 45 dunums de terres agricoles qui restaient à la famille, après quoi ils resteront sans rien.

Source : http://www.arij.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Colonies

Même auteur

ARIJ

Même date

1 janvier 2001