Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 8203 fois

Liban/Israël -

L'humiliation d'Israël au Sud Liban : passée sous silence par les médias occidentaux

Par

12.08.2013 - Mon ami Amer me faisait remarquer que l'information sur le raid du "commando" terroriste israélien raté au Sud Liban n'a pas été beaucoup relayée par la presse occidentale. C'est vrai, les médias occidentaux ne rapportent pas les échecs d'Israël. Mais il y a d'autres raisons à ce défaut de couverture du raid israélien par les médias occidentaux : ils ne veulent pas couvrir les violations israéliennes de la Résolution 1701 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

L'humiliation d'Israël au Sud Liban : passée sous silence par les médias occidentaux

Soldat de la FINUL au Sud Liban
Imaginez une seconde qu'une unité de commando du Hezbollah aurait violé la ligne de cessez-le-feu et serait entré dans le territoire palestinien occupé pour une mission d'espionnage violent. Vous imaginez le tollé international ? Vous imaginez les déclarations des porte-parole de la Maison Blanche et du Département d'Etat ? Vous imaginez les déclarations des responsables de l'Union Européenne ? Vous imaginez la réaction du Secrétaire général des Nations Unies ? Vous imaginez les réactions des ambassadeurs occidentaux au Liban ? Et Vous imaginez les réactions des marionnettes libanaises de l'Arabie Saoudite ?

Mais Israël n'a même pas caché l'histoire, même s'il n'a pas révélé la nature de la mission terroriste. Un Etat terroriste qui a l'habitude de violer la frontière libanaise depuis 1948, et qui ne se gênait pas pour envoyer des escadrons de la mort et des équipes de tirs au cœur de Beyrouth (et plus au nord), et qui en est maintenant dissuadé par un mouvement de résistance volontaire (et l'idéologie et les alliances étrangères de ce mouvement n'entrent pas en ligne de compte ici). Israël a été pris sur le fait, dans une action terroriste de violation du territoire libanais, pendant que la FINUL comptait les étoiles dans les cieux libanais. Une force qui a été officiellement envoyée pour protéger le Liban des attaques israéliennes (c'est le mensonge qu'on a dit au peuple libanais) et pour aider à la mise en application de la Résolution 1701 n'a pas pris la peine d'intervenir et n'a même pas fait de communiqué ou de déclaration pour la dénoncer. La FINUL a simplement dit que son rôle est d'"identifier" les violations mais pas plus. Si c'est le cas, pourquoi a-t-elle besoin d'être armée ?

Israël opère maintenant dans un contexte différent. L'Organisation de Libération de la Palestine (pour des raisons largement liées à la réticence d'Arafat à créer une force militaire puissante au Liban et au rôle collaborationniste que l'Armée libanaise a joué au service de l'ennemi israélien pendant les décennies antérieures à 1984) n'a pas réussi à constituer une menace dissuasive pour Israël. Ainsi, l'armée israélienne terroriste n'a jamais hésité à violer les espaces aérien, terrestre et maritime libanais pour perpétrer ses attaques terroristes d'espionnage au Liban.

Le récent épisode représente une réalisation fondamentale du mouvement libanais de résistance (qui a été amorcé - ne l'oublions pas - par des organisations communistes en 1978) : à savoir qu'Israël ne peut pas se balader en toute liberté au Liban pour tuer et espionner. Pour la première fois depuis 1948, la Liban a maintenant une force qui le protège des attaques israéliennes et cette force - honteusement pour le Liban - n'est pas l'armée libanaise, qui n'a fait preuve d'aucun héroïsme dans toute son histoire, sauf à compter ses massacres dans les camps de réfugiés ou les rues de Beyrouth contre des manifestants civils.

Mais ce qui est vraiment consternant, c'est qu'aucun gouvernement ni journaliste occidentaux n'aient pris la peine d'enquêter, ne serait-ce qu'en posant des questions, pour la forme, sur l'objectif du raid israélien manqué au Sud Liban. Ce n'est pas lié au racisme absolu qui gît (non dormant) derrière chaque décision occidentale au Moyen-Orient. Les victimes potentielles du raid israélien terroriste auraient été arabes, tandis qu'un raid du Hezbollah en Israël aurait provoqué des blessés ou des morts de précieux Israéliens. C'est seulement une des raisons pour lesquelles le raid raté n'a pas généré de couverture médiatique (il n'a pas été couvert dans les médias du pétrole et du gaz arabes non plus).

Les médias occidentaux ont fait volontairement la promotion, pendant des décennies, du mythe du Mossad invincible et infaillible : toutes les preuves qui viennent contredire le mythe de la propagande du Mossad doivent être écartées.

Mais les faits sont têtus : Israël a une fois de plus été humilié par un groupe de volontaires de la résistance (et l'idéologie et les alliances étrangères de ce mouvement n'entrent pas en ligne de compte ici) au Sud Liban. Ce petit pays, avec son Etat en faillite et son armée incompétente, ce pays dont les sionistes ont toujours cru qu'il serait le maillon le plus faible du monde arabe, a été capable d'humilier l'armée israélienne, à plusieurs reprises, sur le champ de bataille. Le pays dont on pensait qu'il serait le premier ou le deuxième pays arabe à signer un traité de paix avec Israël est maintenant le symbole du défi et de la résistance contre l'agression et l'occupation israéliennes.

C'est de cela - et non de quelque plat de houmous aussi gigantesque que stupide ou de quelque "découverte" libanaise illusoire de traitement du cancer que an-Nahar continue d'encenser dont le peuple libanais doit être fier, très fier.

Source : Al Akhbar

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban/Israël

Même sujet

Résistances

Même auteur

As\'ad AbuKhalil

Même date

13 août 2013