Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4984 fois

Gaza -

L'occupation tire sur des paysans en pleine moisson, un blessé

Par

Alors que nous étions dans la zone agricole brûlée par l'occupant sioniste, entre Khuza'a et Farahin, nous avons reçu un appel nous informant d'une nouvelle alarmante, un autre crime contre l'humanité commis par le régime israélien contre le noble peuple palestinien, de simples pêcheurs et agriculteurs dont le seul délit est de chercher à survivre au blocus à la sueur de leur front... Les soldats de l'armée la plus lâche du monde ont encore tiré sur un agriculteur à Sanati, situé à environ trois ou quatre miles au nord de l'endroit ou nous nous trouvions.

L'occupation tire sur des paysans en pleine moisson, un blessé

Ahmed Saleh est un jeune ouvrier agricole de 22 ans, qui moissonnait le blé avec une 30ne de personnes. Alors que le groupe se trouvait à environ 300 mètres de la clôture qui sépare la Bande de Gaza des territoires occupés en 1948, un char d'assaut israélien est monté sur un monticule de terre du côté israélien, et comme cela arrive quotidiennement, s'est mis à tirer sans aucune raison sur les agriculteurs...

Mais ce n’était pas des tirs d'intimidation!

Quatre tirs en direction du groupe d'agriculteurs désarmés, et un de ces tirs a atteint Ahmed Saleh à la tête. Mais pour Ahmed Saleh, c'était un bon jour et ce n'était pas son heure. Le projectile est passé à quelques millimètres de son cerveau, arrachant une partie de son cuir chevelu et laissant une plaie béante.

Photo


A Gaza plus qu'ailleurs dans le monde, la vie ne tient qu'à quelques millimètres. Du fait que les sionistes ont également pour habitude de tirer sur les ambulances, Ahmed a dû être évacué de la zone sur le dos des autres ouvriers agricoles et a été transporté en hâte, sans précaution médicale, vers l’hôpital européen de Khan Younes où il a été traité en urgence, puis il est rentré chez lui, dans l'attente d'une intervention chirurgicale à l’hôpital Nasser.

En Europe, son cas aurait été considéré comme grave et il aurait été gardé en observation. Mais, ici c'est Gaza !

Notre brigade lui a donc rendu visite à son domicile où nous avons trouvé sa famille abasourdie par le choc et sa mère en pleurs, mais encore une fois, à Gaza, tout 
le monde est habitué à côtoyer la mort car chaque jour peut être le dernier.

Photo


Ces paysans travaillaient à Sanati, dans une zone dangereuse dans laquelle nous sommes généralement présents. Mais aujourd'hui, nous n'avions pas été appelés car ils travaillaient à plus de 300 mètres de la clôture, à l'extérieur de la zone imposée illégalement par l'occupation, à l’intérieur du territoire de Gaza, cette zone de non-droit qui représente 35 % de ses terres arables. 

Mais même en se conformant aux exigence inhumaines et illégales des sionistes, les Palestiniens ne sont en sécurité nulle part sur leur propre terre car Israël tire à vue sur tout le monde sans aucune distinction entre résistants armés, agriculteurs, pêcheurs, civils, femmes et enfants ; usant des armes les plus sophistiquées et destructrices contre un peuple qui n'a ni armée, ni chars, ni hélicoptères, ni avions, ni drones ni... rien....
Que leurs yeux fatigués de pleurer la mort des êtres qui leur sont chers.

Les « démocraties occidentales » entretiennent et défendent, au mépris de toutes les conventions internationales, ce régime sioniste de terreur, elles le financent et lui fournissent les armes pour éradiquer le peuple de Palestine.

Diffusez et luttez par tous les moyens nécessaires contre la tyrannie
le peuple de Palestine vous appelle au secours...
REPONDEZ !


Source : Brigades Unadikum

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Brigades Unadikum

Même date

23 mai 2014