Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1805 fois

Palestine -

La Conférence internationale aux Nations Unies de la société civile appelle au Boycott, au retrait des investissements et aux sanctions !

Par

Dans sa récente session à Paris le 13 juillet 2005, la Conférence internationale des Nations Unies réunissant des représentants de la société civile pour la paix au Moyen-Orient a adopté à l'unanimité l'appel palestinien pour le Boycott, le retrait des investissements et les sanctions.

Par cet appel, les groupes participants se sont réengagés à mettre fin à l'occupation de la Palestine et à faire tomber le Mur d'Apartheid comme élément clé pour faire cesser la politique d'occupation que sont la colonisation, les spoliations de terres et la destruction des fermes et des maisons.


Les participants se sont engagés à travailler dans un cadre qui requiert des mobilisations et des campagnes internationales pour faire pression sur leurs gouvernements respectifs afin qu'ils fassent respecter le droit international et cessent toute transaction commerciale avec l'Occupation Israélienne jusqu'à ce que l'occupation soit terminée et que le mur soit abattu.

La décision de la Cour Internationale de Justice a été vue comme le principal outil de ces campagnes.


Après la lecture de l'ébauche du plan d'action, Na'eem Jeenah, porte-parole du Comité sud-africain de Solidarité avec la Palestine et président du Mouvement des Jeunes Musulmans basé à Johannesburg, a déclaré que, dans le contexte sud-africain, la lutte contre l'Apartheid était basée sur quatre éléments.

Deux d'entre eux concernaient la résistance à l'Apartheid interne et l'isolement international de l'Etat d'Apartheid.

Ce furent ces deux éléments qui ont été cruciaux pour arriver à une fin de l'Apartheid en Afrique du Sud.


Il a fallu 30 ans pour que cet appel prenne racine. La Palestine et les Palestiniens n'ont pas eu 30 ans. De la conférence, il ressort qu'il était temps d'intensifier les efforts d'isoler l'Apartheid Israélien. Il a souligné l'importance de la présence des groupes palestiniens à la tête de la campagne au niveau mondial.


La décision de la déclaration de la conférence est une encore une autre pas vers la consolidation de l'appel pour l'isolement de l'Apartheid israélien et une indication claire à l'ONU, aux gouvernements et aux institutions internationales que l'ensemble des peuples appelle les décideurs à prendre leurs responsabilités et montre le chemin à l'intérieur de la société civile pour rompre les liens avec Israël à tous les niveaux.

Source : http://stopthewall.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Boycott

Même auteur

Stop The Wall

Même date

19 juillet 2005