Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2409 fois

Palestine -

La création d’un Etat palestinien viable va au-delà de l'imagination

Par

Ed Abington est un ancien Consul Général américain à Jérusalem

Je suis rentré samedi matin après avoir passé dix jours à Jérusalem et à Ramallah, où j'ai rencontré de nombreux Palestiniens et Israéliens.
Je suis revenu plus que jamais convaincu que la solution des deux Etats est morte.
Il n'y a absolument aucune volonté de la part de l'armée israélienne de changer la situation sur le terrain et de desserrer l'étau actuel.

La création d’un Etat palestinien viable va au-delà de l'imagination


Photo ISM : Checkpoint de Taysir, dans la Vallée du Jourdain....

En effet, plusieurs Israéliens m’ont dit qu'il y a de plus en plus d'officiers de l’armée des Forces d’Occupation Israélienne qui vivent dans les colonies et qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour empêcher tout démantèlement des barrages routiers ou autres obstacles.

Le responsable d'une très respectée organisation israélienne m'a dit que le conseiller pour la Cisjordanie de l’ancien Ministre de la Défense, Amir Peretz, avait déclaré que les FOI ont tout fait pour contrecarrer les changements positifs de la Feuille de Route et de la mission de Tony Blair.

D’après les Israéliens, le conseiller Peretz a déclaré que les FOI avaient recruté des jeunes palestiniens de Naplouse pour franchir le poste de contrôle de Hawara avec une ceinture d’explosifs. Ils ont été pris (puisque c’était une mise en scène), et les FOI se sont vantés de leur arrestation puis ils ont utilisé cette opération pour justifier la poursuite du siège de Naplouse. Les garçons ont été remis en liberté peu de temps après leur arrestation.

Le Bureau de Coordination des Nations Unies pour les Affaires Humanitaires possède la meilleure et la plus déprimante présentation power point sur la situation en Cisjordanie que j'ai vue, présentant des informations sur une carte indiquant les villes et villages palestiniens, les zones A, B et C, les zones militaires fermées, les réserves naturelles israéliennes déclarées, la barrière de séparation, les colonies, ainsi que leur plan d’urbanisme pour le développement, le réseau routier israélien pour les colonies, les obstacles et les barrages routiers : cet ensemble empêche les Palestiniens d’accéder à 40% de la Cisjordanie .


Quand on regarde cette présentation et que l’on voit à quel point la Cisjordanie est fragmentée et éclatée, et la façon dont Jérusalem-Est est presque entièrement entourée de colonies israéliennes, on comprend que la création d’un Etat palestinien viable va au-delà de l'imagination.

Il existe un sentiment de désespoir parmi la quasi-totalité des Palestiniens à qui j'ai parlé. Ils ne voient aucune volonté de la part des Israéliens de se lancer dans des discussions sur le statut final.

En fait, disent-ils, les pourparlers sont bloqués, mais l'expansion des colonies se poursuit à un rythme régulier et croissant. Des appel d'offres pour la construction de nouveaux logements sont approuvés presque tous les jours, pas seulement à Jérusalem-Est, mais aussi ailleurs en Cisjordanie .

Aucune construction de n’importe quel bâtiment palestinien n’est autorisée dans la zone C, même si les Palestiniens possèdent la terre depuis des générations. Les FOI détruisent chaque bâtiment construit par des Palestiniens dans la zone C.

La Cisjordanie est maintenant vraiment fragmentée par des checkpoints, des routes pour Israéliens seulement, des zones militaires fermées et des « passages frontaliers » permanents : comme les terminaux situés autour de toutes les grandes villes palestiniennes.

Par exemple, toute cargaison de marchandises à destination ou en provenance de Naplouse doit être déchargée et rechargée dans les camions au moins deux fois.

Les FOI ont de plus en plus limité la vie quotidienne des Palestiniens. Nabil Kassis, président de l'Université de Bir Zeit, a déclaré qu'il n'a pas été en mesure d'embaucher des professeurs étrangers pour l'université depuis plusieurs années.


La situation à Gaza est vraiment horrible et au bord d'une catastrophe humanitaire. L'UNWRA affirme que 80% de la population de Gaza dépend de l'aide alimentaire pour répondre au strict minimum d'apport calorique quotidien

Le secteur agricole s’est effondré. Les FOI n’autorisent pas l’entrée d'engrais dans la bande de Gaza, ni de poulets, très peu de carburant, pas de pièces de rechange pour les réseaux d'eau et les systèmes d'égouts et ils bloquent de plus en plus les approvisionnements en électricité.

Les Palestiniens rejettent des dizaines de milliers de mètres cubes d’eaux usées non traitées dans la Méditerranée parce que les stations d'épuration ne fonctionnent plus. Il y a un énorme réservoir d'eaux d'égout non traitées dans le nord de Gaza qui pourraient à tout moment inonder les villages.

La nappe phréatique est de plus en plus contaminée (elle est de plus en plus salée depuis un certain temps). L'eau potable est de moins en moins traitée puisque les systèmes de traitement de l'eau se détériorent en raison d'un manque de pièces de rechange, ce qui crée un risque de pandémie à Gaza.

Malgré la triste situation dans la bande de Gaza, aucun Palestinien à j'ai parlé pense que le Hamas courre le moindre risque d'être renversé. Le Fatah en Cisjordanie n’a pas fait grand-chose, voire rien pour se rénover, environ deux ans après les élections parlementaires de 2006.


Source : http://www.scottishpsc.org.uk/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Checkpoints

Même date

19 avril 2008