Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1911 fois

Israël -

La loi selon Lieberman

Par

Le député Avigdor Lieberman promet que lorsqu'il sera au pouvoir, ou au moins au Ministère de la Sécurité Publique, il imposera la loi et l'ordre dans le pays et prendra les mesures appropriées contre les criminels.
Imaginez juste la tête de Yisrael Beiteinu quand il ajoute : "Sauf les lois et les ordres qui gênent le vol de la terre appartenant aux Juifs avec l'aide d'état" ou "Sauf les criminels de l'ancienne Union Soviétique".

La loi selon Lieberman

Avigdor Lieberman (Photo: Israël MFA)


Cela aide à comprendre la véritable signification de l'opposition de Lieberman à l'évacuation des avant-postes illégaux de colonies en Cisjordanie .

La question actuelle n'est pas idéologie, c'est encore un autre différend politique ou une violation des lois sur le découpage en zones, qui sont abondantes dans l'ensemble du pays. La grande majorité des avant-postes ne sont rien d'autre qu'un vol de propriétés appartenant à des citoyens privés.

En termes juridiques, les centaines de colons vivant dans plus de 100 avant-postes dispersés dans l'ensemble de la Cisjordanie ne sont rien d'autre que des criminels.

Les Ministres du gouvernement, les officiers des Forces de la Défense Israélienne, les employés du gouvernement et les responsables de la Division Colonisation de l'Organisation Sioniste Mondiale, tous ceux qui aident ces criminels par ordre ou par omission, devraient être poursuivis en tant que complices dans des crimes graves.

L'annexe d'un rapport sur les avant-postes préparé par l'avocat Talia Sasson, qui a été publié dans Haaretz il y a 18 mois, indiquait que 54 des 87 avant-postes qu'elle a étudié (sur un total de 105 avant-postes) sont situés au moins en partie sur des terrains privés et en partie sur la terre d'Etat, ou sur des terrains dont les droits de propriété sont contestés.

Sasson concluait que ces communautés sont "irréversibles, même s'il y avait un moyen de les légaliser."

Selon le rapport qui est basé sur des données obtenues (suite à une forte pression) auprès des Ministères du gouvernement ainsi que d'après les cartes officielles de l'Administration Civile, le Ministère du Logement et de la Construction a déboursé au moins 70 millions de NIS (13 millions d'Euros) entre 1996 et 2004 pour contruire l'infrastructure et des bâtiments publics dans 82 avant-postes illégaux des territoires.

Sur ces derniers, 61 ont été établis quand Benjamin Netanyahu était Premier Ministre.

Rappelons-nous que Lieberman a commencé sa carrière politique comme directeur général du bureau du Premier Ministre sous Netanyahu.

Que dirait Lieberman au sujet d'un Etat qui encouragerait ses citoyens à s'installer de façon méthodique sur les propriétés des Juifs et à arracher leurs vergers, et qui enverrait même ses soldats pour assurer la sécurité des intrus ?


Lieberman et ses collègues de Droite justifient l'impuissance - ou, plus exactement, le manque de volonté qui est évident quand il s'agit d'évacuer les colonies, en prétendant montrer de la tolérance envers les constructions illégales dans les communautés Arabes situées à l'intérieur de la Ligne Verte.

On pourrait se demander ce que diraient les juges de la Cour Internationale de Justice à La Haye lorsqu'on compare la non-imposition des lois sur le découpage en zones à l'intérieur des frontières souveraines et une incursion israélienne non autorisée sur des terres qui sont au coeur d'un conflit international.

Israël lui-même n'a pas imposé sa souveraineté sur ces terres et a accepté de négocier au sujet de leur futur.

Non seulement cela, mais ces dernières années, la Cour Suprême Israélienne a rejeté des requêtes déposées par des colons contre l'évacuation de six avant-postes, après avoir accepté l'argument de l'Etat qu'elles avaient été établies en violation de la loi sur les terrains privés.

Cela fait près de trois ans et demi que le gouvernement a adopté la Feuille de Route, qui inclut, entre autres, un engagement "immédiat" pour démanteler les avant-postes établis après mars 2001.

Et chaque jour, Israël viole encore son engagement envers les Etats-Unis, l'Union Européenne, la Russie et l'ONU.

Et chaque jour, le gouvernement viole également une résolution approuvée par le gouvernement précédent il y a plus de 18 mois : adopter le Rapport Sasson, qui a reçu la bénédiction du Procureur General et agir dans les 90 jours pour corriger la situation.

Si Lieberman nous demande de prendre au sérieux ses propos sur la Loi et l'Ordre, il doit conditionner son entrée au gouvernement à un agenda accéléré pour évacuer tous les avant-postes, à l'amélioration de l'application de la Loi en Cisjordanie et à la restitution des terres à leurs propriétaires - indépendamment de leur nationalité, de leur race ou de leur religion.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Apartheid

Même auteur

Akiva Eldar

Même date

16 octobre 2006