Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2781 fois

Gaza -

La nouvelle saison

Par

En deux ans, ils n’ont pas eu le temps de s’assoupir.
À peine reposaient-ils leurs mains meurtries par la chaux et les gravats dégagés. Le ciment ne venait plus. Tout un apprentissage s’élaborait pour recycler éboulis et débris de maison très abondants.
Ils songent peut-être déjà à adapter leur habitat aux nouvelles saisons décidées par l’occupant.
En plus du long hiver dense du silence de leurs voisins arabes, de faux printemps allumés par des vraies torches vivantes, le rituel de "punition collective" biennal s’installe.

La nouvelle saison

Le système a réalisé la fermeture d’une bande de 360 Km2 très densément peuplée au sein d’un ouvert où il abolit les frontières.
Ce petit espace est uniformément et continûment clôturé par des bornes multiples affectant l’air, la mer, la terre et le souterrain. Il est l’un des champs favoris d’expérimentation où l’avis éclairé des cobayes n’est pas requis.
Le phosphore blanc sur fond de nuit gazaouie veloutée dessine des volutes qui à leur retombée calcine les chairs en profondeur. Les DIME (Dense Inert Metal Explosive) (1) y inscrivent des chemins en vrille. Les bombes sonores terrifient et assourdissent sans discriminer le peu de faune qui a résisté à la salinisation de la terre.

Ce ne sont que des prisonniers. Le monde civilisé approuve que leurs geôliers sanctionnent préventivement leur insoumission.
Mais au-delà de l’aspect trivial qui consiste à produire des tests in vivo avant la commercialisation de machines et de ferblanteries, le procédé éprouve la réactivité du voisinage.

Le plus proche d’abord.
L’avènement du nouveau pharaon arrivé au pouvoir au terme d’une contre-révolution revancharde sur le peuple égyptien coïncide avec un alignement sur la position de Tel Aviv.
Le mouvement Hamas naguère favorisé pour affaiblir la résistance laïque à l’occupation est à éliminer.
La fermeture totale des tunnels de ravitaillement du camp de Gaza aggrave dramatiquement le blocus subi depuis 7 ans.
Le Caire a renoncé à être la puissance régionale faisant office d’intermédiaire entre l’occupant et le peuple palestinien assiégé dans son archipel en Cisjordanie comme à Gaza.
La visite fin juin à Alger du Raïs a été presque tenue secrète. Un élu par forfait forcé est allé rendre compte à une vague ombre sortie de ses convalescences des Invalides de Paris de la limitation de ses degrés de liberté en politique étrangère sous étroite dépendance du numéraire pétro-monarchique séoudien. Le Chef d’État le plus vaste d’Afrique ne fait plus d’apparition publique et a remis la sécurité de ses frontières Sud aux entreprises pétrolières particulièrement étasunienne et britannique. L’or noir doit continuer de couler sous protection de milices privées ou non, étrangères.
Les manifestations populaires de soutien à la Palestine ont été interdites en Algérie.
Les attitudes néo-ottomanes d’Erdogan vis-à-vis des anciens sandjaks prises depuis les mouvements de protestations des peuples arabes ont été troquées pour du "réalisme" otanesque.
Les armes et les hommes en charge de détruire la Syrie passent par les frontières turques et la partition de l’Irak avec le détachement d’un petit Etat kurde promu et promis depuis longtemps par les sionistes ne gêne pas Ankara.

Un cercle plus loin, la vassalisation de l’Europe est telle que l’encouragement du personnage qui sert de Président de la République française à Netanyahu à poursuivre ses frappes ne semble plus obscène mais pitoyable de veulerie et digne de lui.

Photo
Sderot, samedi soir 12 juillet. Les sionistes, vautrés sur des canapés, assistent au spectacle du bombardement de Gaza (source article du New York Times où l'on peut voir d'autres photos tout aussi obscènes)


La tuerie organisée des Palestiniens, une attaque aérienne toutes les 4mn30 depuis plusieurs jours, est aussi une vulgaire opération de politique intérieure préméditée pour affermir la clique au pouvoir qui voit la coalition droite extrême et droite la plus extrême se déliter en faveur de cette dernière. L’entité sioniste figure le prototype de l’État mafieux où très rares sont les ministres qui ne sont pas éclaboussés par des scandales de prévarications, de trafic d’influence et d’abus de biens sociaux.

Elle met surtout à l’épreuve la part de l’humain non pervertie en chacun par la propagande dominante, encore accessible à un récit que ne truffe aucun mythe vermoulu.
Un peuple a été dépossédé, en grande partie chassé de sa terre, déplacé puis pour ce qu’il en reste, confiné dans de minuscules territoires sans lien géographique entre eux sous contrôle constant d’une armée très puissamment dotée d’armes et des outils de communication les plus performants.
Il résiste.
L’aumône même abondante fournie par le Qatar aux gardiens de la prison de Gaza n’a pas rompu les liens avec l’axe du refus Hezbollah-Syrie-Iran.
Les roquettes longue portée parviennent jusqu’à Tel Aviv et Jérusalem, elles sont de fabrication iranienne. Même imprécises, le fameux Dôme qui reçoit des dotations très importantes du Trésor étasunien, censé témoigner de l’efficacité technologique sans faille de l’artefact sioniste, n’en arrête qu’une sur sept.

Ce peuple, comme tout autre, a le droit le plus incontestable de se défendre contre la dépossession, contre l’oppression militaire et contre le grignotage continu de sa terre (la colonisation a progressé de 130% sous Obama versus Bush).
Le vote récent (2) de l’Église presbytérienne étasunienne, forte de plus de deux millions d’adhérents, en faveur du Boycott, Désinvestissement et Sanction d’Israël est une des réponses morales adéquates face au déchaînement impuni de la force.

En poursuivant ses assassinats, la « seule démocratie au MO » est en train de progresser dans le classement des pays les plus haïs au monde. (3)
Dans deux ans, de nouvelles élections au Us(a), d’autres Jeux Olympiques, autant d’occasions pour détourner l’attention et préparer la prochaine saison, pluie de bombes et fauchage de nouvelles vies.


Badia Benjelloun
14 juillet 2014-07



(1) http://www.brecorder.com/top-news/1-front-top-news/183743-israel-uses-dime-explosives-in-gaza-official.html
(2) http://www.lemondejuif.info/etats-unis-boycott-israel-netanyahu-jette-lanatheme-leglise-presbyterienne/
(3) http://jssnews.com/2013/05/24/israel-lun-des-5-pays-les-plus-detestes-au-monde-selon-la-bbc/




Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

Badia Benjelloun

Même date

15 juillet 2014